Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : The Unguided

SONIC SYNDICATE - Only Inhuman (2007)
Par POWERSYLV le 19 Mai 2007          Consultée 5372 fois

SONIC SYNDICATE est surement une nouvelle sensation qui va faire parler d'elle prochainement dans les rangs bien fournis du death mélodique "made in Scandinavia" (ou "in Sweden" plutôt si on veut chipoter). SONIC SYNDICATE, c'est un sextet qui a envie de faire parler la poudre comme ses grands frères qu'on ne présente plus, comme IN FLAMES ou SOILWORK et qui a déjà sorti un album (Eden Fire) sur un obscur label. SONIC SYNDICATE, c'est une formule emmenée par un trio de frangins, les Sjunnesson dont les prénoms sont plus facilement prononçables que leur nom de famille. Non, ils ne s'appellent pas Pim, Pam, Poum ou Riri, Fifi et Loulou mais Richard, Robin et Roger qui, s'ils avaient évolué dans différentes sphères musicales auraient pu appeler leur groupe les 3R. Ajoutons à celà une bassiste sexy (mais les bassistes sont toujours sexy) Miss Karin Axelsson et l'adjonction définitive d'un chanteur à voix claire, Roland Johansson ... et vous obtenez, avec le batteur John Bengtsson, la fine équipe qui vient de nous pondre Only Inhuman, leur deuxième album.

Mais surtout (et ça compte pour beaucoup), SONIC SYNDICATE, c'est surtout le groupe qui a remporté à la fin de l'été 2005 une compétition organisée par le label Nuclear Blast avec à la clé un contrat très intéressant. Il y avait quand même 1500 formations en compétition. Only Inhuman est le résultat de cette opportunité, même si on peut se demander ce qui a pu départager le groupe de ses concurrents, tant la scène death mélo commence à se répéter et à devenir bien lourdingue. SONIC SYNDICATE a aussi pu bénéficier du concours de ses grands frères et amis de SCAR SYMMETRY, avec notamment la présence (Jonas Kjellgren, le guitariste des géomètres) derrière la console.

Venons en maintenant à l'album. Mieux produit et plus mature que son prédécesseur, Only Inhuman montre un combo de jeunes loups qui en veulent et qui risquent bien, s'ils sont encouragés par les fans du genre (nous n'en doutons pas), de draîner un public de fidèles ... sachant que leur réputation de "gagnant du concours Nuclear Blast" les précède et jouera largement en leur faveur. Tout comme les nombreux concerts déjà planifiés (notamment dans le cadre de festivals dot le fameux Wacken Open Air) qui augurent de bons moments s'ils sont exécutés à l'image du dynamisme qui se ressent à l'écoute du skeud. Un dynamisme qui peut rappeler celui d'autres jeunes loups (CHILDREN OF BODOM pour ne citer qu'eux) et qui fait plaisir. Le gros hic, c'est que SONIC SYNDICATE évolue sur ces terres défichées d'un style déjà parcouru maintes et maintes fois et dont l'apogée de l'agacement réside dans ce chant pop/clair énervant. A l'époque où SOILWORK avait lancée l'idée, oui, c'était original. Mais 5 ans après leur Natural Born Chaos, ce systématisme prête plus au cliché qu'autre chose. Voilà le gros reproche que je ferai au groupe, mais ils ne sont pas les seuls.

Du dynamisme et de l'énergie à revendre, des guitares qui arrachent efficacement, une batterie qui bastonne et même l'intervention d'un piano, de bonnes compositions (même si elles ont tendance à se ressembler au bout d'un moment) et du groove, SONIC SYNDICATE a de sérieux atouts pour gravir les échelons dans le style, même si cette démarche peut sembler vaine aujourd'hui au sein d'une rude concurrence et tant les ténors du genre ont pris de l'avance. Il faudra s'ils veulent sortir de la mélée du mélo (quelle belle expression) faire preuve de plus de personnalité et d'originalité. Car gagner un concours peut être un bon départ, mais ce n'est certainement pas une fin en soi. Maintenant qu'il a de bons moyens avec lui, SONIC SYNDICATE devra faire preuve de plus d'audace et de personnalité s'il veut s'imposer. Ce qui n'empêche pas Only Inhuman d'être un disque de death mélo honorable pour un deuxième album, un opus qui se laisse écouter tranquillement sans casser trois pattes à un canard.

PS - leur MySpace pour l'écoute en ligne TOUT L'ALBUM et pour tous les renseignements :
http://www.myspace.com/sonicsyndicate

PS 2 - ne faîtes pas attention au ton de cette chronique, c'est la première fois que j'en rédige une en picolant ...

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par POWERSYLV :


ARCH ENEMY
Doomsday Machine (2005)
Une jolie suite au grand anthems ...

(+ 2 kros-express)



FEAR MY THOUGHTS
Vulcanus (2007)
Death mélodique original


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Richard Sjunnesson (chant)
- Roland Johansson (chant)
- Robin Sjunnesson (guitare)
- Roger Sjunnesson (guitare)
- Karin Axelsson (basse, chant)
- John Bengtsson (batterie)


1. Aftermath
2. Blue Eyed Fiend
3. Psychic Suicide
4. Double Agent 616
5. Enclave
6. Dented
7. Callous
8. Only Inhuman
9. All About Us
10. Unkown Entity
11. Flasback



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod