Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : QueensrΫche, Crimson Glory, Redemption, Arch / Matheos, Dalis Dilemma
- Membre : John Arch , Osi
- Style + Membre : Warlord

FATES WARNING - No Exit (1987)
Par MOMO HEARTBREAKER le 24 Juin 2007          Consultée 5211 fois

Pour tout ceux qui pensaient que le départ de John Arch signifierait la mort de FATES WARNING, ils en furent pour leur frais et c’est le moins que l’on puisse dire car sur ce disque les Américains affirment encore un peu plus leur personnalité en jetant les jalons technique et structurelle du metal progressif moderne tant en étant à l’écoute de son époque en matinant son heavy de quelques relents thrash au niveau de certaines lead de Jim Matheos et rythmiques de Franck Aresti, le tout appuyé par la batterie très crue de Steve Zimmerman marqué par sa frappe lourde, son style résolument ancré dans le heavy des années 80 marqué par un sens du break fédérateur quasi inné. Le nouveau venu Ray Alder s’impose d’entrée de jeu comme un chanteur de premier plan aussi à l’aise sur les titres heavy lourd et sombre qui peuplent majoritairement encore cette galette visionnaire que sur les plages acoustiques extrêmement aussi mélodiques que mélancoliques qui deviendront l’une des marques de fabrique de l’ère Ray Alder.

Les 5 premiers titres sont donc une subtile évolution de ce que le groupe a à proposer : du heavy metal sombre, mélodique, précis et riche nécessitant comme cela va devenir une habitude avec le groupe, plusieurs écoutes attentives pour être complètement appréhendés, mais le sommet du disque justifiant à lui seul l’acquisition ce sont les 21 minutes d’anthologie « The ivory gates of dreams » où l’ambition progressive du groupe est 100% assumée. Ce titre composé de 6 mouvements est une véritable invitation au voyage au sein des territoires glacés déjà explorés lors de la trilogie fantaisy illustrée par la voix de John Arch, reprise ici avec plus de profondeur et une noirceur annonçant les chefs d’œuvre à venir. La production signé Rogert Probert contribue grandement à moderniser le son FATES WARNING en le métallisant sans qu’il en résulte une perte d’âme pour autant. On notera au passage que ce changement d'orientation musicale passe aussi par un changement d'artwrok puisque l'on passe de la fantaisy à une pochette très art déco façon 70's.

« No exit » est encore une fois une totale réussite artistique avec de surcroît un petit côté novateur pas désagréable (« The ivory gates of dreams » préfigurant le DREAM THEATER époque « Images and Words ») et peut-être considéré comme un album de transition dans la discographie du groupe entre un heavy ancré dans un univers fantaisy sombre et onirique et une approche plus actuelle, plus rock progressif au sens large traitant de sujets de société et des troubles de l’âme pour une musique encore moins immédiate mais d’une profondeur quasiment inégalée dans le genre.

Petite astuce de la fin, si vous ne possédez pas encore ce chef d'oeuvre et que vous ayez en projet de vous le procurer, il existe pour le même prix une réédition incorporant sur un premier CD le non moins recommandable "Awaken the guardian".

A lire aussi en METAL PROG par MOMO HEARTBREAKER :


QUEENSRΫCHE
Promised Land (1994)
Metal prog




PAIN OF SALVATION
The Perfect Element (2000)
Metal prog


Marquez et partagez




 
   MOMO HEARTBREAKER

 
  N/A



- Ray Alder (chant)
- Jim Matheos (guitares)
- Frank Aresti (guitares)
- Joe Dibiase (basse)
- Steve Zimmerman (batterie)
- Mark Castiglione (claviers)


1. No Exit
2. Anarchy Divine
3. Silent Crisis
4. In A Word
5. Shades Of Heavenly Death
6. The Ivory Gates Of Dreams
7. I Innoncence
8. Ii Cold Daze
9. Iii Daylight Dreamers
10. Iv Quietus
11. V Ivory Tower
12. Vi Whispers On The Wind
13. Vii Aquiesence
14. Viii Retrospect



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod