Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK ATMOSPHéRIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


FOREST SILENCE - Philosophy Of Winter (2006)
Par ORPHANAGE le 6 Mai 2007          Consultée 2233 fois

L'hiver et le black metal, c'est une grande histoire d'amour depuis très longtemps, autant pour les racines nordiques de cette sulfureuse déclinaison métallique que pour ses sonorités immédiatement froides, bien vites exploitées au premier degré par un IMMORTAL avide de mysticisme glacé. FOREST SILENCE arrive avec son tout premier album après 3 démos, elles aussi placées sous le signe de l'hiver. Mené par Winter (justement), ex-SEAR BLISS accompagné par deux autres membres de cette formation, FOREST SILENCE est une entité qui porte parfaitement bien son nom : ses sonorités sont directement évocatrices de la nature en hibernation, et la thématique sombre et froide, païenne, autant exaltée que désespérée, s'avère développée avec un sens de la composition extrêmement agréable, une vraie notion de la finesse et de l'exploitation du visuel ... de nombreuses qualités qui, en dépit de quelques défauts, parviennent à se faire réellement savourer.

Ce qu'on ne pourra certainement pas reprocher à FOREST SILENCE, c'est sa cohérence. Philosophy Of Winter jouit d'une recette à laquelle le combo se colle tout au long de l'album, sans pour autant se montrer binaire et pénible. Cette recette, pas non plus d'une originalité à toute épreuve, est exploitée de fort belle manière : chaque composition s'articule autour d'un riff bien trouvé et entêtant, qui connaîtra quelques variations et qui se verra marié à différentes appréhensions de la batterie ... le rythme reste néanmoins presque toujours lent, et l'approche générale n'est pas si éloignée que ça de certains groupes de doom. Mais attention ! Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ! FOREST SILENCE n'a rien de doom, si ce n'est cette propension à répéter inlassablement un riff et à la cuisiner à toutes les sauces au sein d'un même titre ! C'est à du black atmosphérique que l'on a affaire : chercher ses influences dans les racines revient évidemment à parler de BURZUM, certes, mais la dimension épique et l'omniprésence de claviers presque symphoniques évoquera également SUMMONING ou FEAR OF ETERNITY. Difficile pourtant de trouver à FOREST SILENCE un homologue précis : les comparaisons effectuées ici sont loin de bien représenter sa musique, il faut simplement se figurer un rythme lent, beaucoup de claviers, de vraies mélodies, une violence présente mais modérée ... mais FOREST SILENCE développe un son personnel qui joue sur le voile gelé de claviers très propres et orchestrés, une production extrêmement claire permettant aux riffs de communiquer leurs essences en douceur, ou encore des vocaux éructés pleins de mélancolie ... plus de tristesse que de haine, d'ailleurs. Epique, FOREST SILENCE l'est, notamment sur l'héroïque "Path Of Destruction" qui a des petits mais distincts relents de MOONSORROW, ou encore sur "Bringer Of Storm" et son riff hypnotique guerrier. Pourtant, il ne semble pas que l'hommage a certaines influences soit le but premier du combo. Sans prétention aucune, FOREST SILENCE développe sa propre vision du black, un art lent et atmosphérique qui a tendance à plonger l'auditeur dans une sordide rêverie, et son honnêteté est aisément décelable : pas de surenchère, pas d'excès technique. Le groupe se colle à sa recette et la délivre à l'aide de quelques sursauts propres à chacun des 5 titres (par exemple, "Philosophy Of Winter" et ses claviers nébuleux qui ne sont pas sans rappeler le "Filosofem" de BURZUM), aère à l'aide de breaks cristallins ou des ralentissements opportuns ...

FOREST SILENCE jouit donc d'une véritable personnalité, et sa cohérence l'honore. D'autant que ses objectifs sont clairs, permettant à l'auditeur de se plonger très vite dans sa musique sans devoir tâtonner pour trouver un visuel auquel se raccrocher pour ne pas se perdre dans ses abîmes musicaux. Une bonne chose, qui aurait peut-être - oui, nous ne sommes jamais contents - finalement mérité un tout petit peu plus de folie et de prises de risques. Certes, l'ensemble est très bien fait, mais à la longue, un peu trop mou, un peu lassant même, et la trop grande homogénéité ne rend pas service à une recette qui a largement eu le temps de s'exprimer au bout d'une vingtaine de minutes. FOREST SILENCE aurait peut-être pu faire un chef d'oeuvre s'il avait laissé mûrir plus d'idées, des envies sonores encore plus particulières, des structures plus variées ... sans pour autant délaisser sa très plaisante imagerie hivernale.

Les fans de black atmosphérique sont pourtant vivement invités à jeter une oreille sur ce satisfaisant Philosophy Of Winter qui, faute d'un engagement plus grand et de titres plus palpitants ou variés, ne sera pas vu comme un chef d'oeuvre. Il atteint néanmoins son but pour ce qui est de l'instauration d'atmosphères, ce qui est déjà une très bonne chose !

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO :


CRADLE OF FILTH
Dusk... And Her Embrace - The Original Sin (2016)
Le chaînon manquant




NOCTERNITY
Crucify Him (2001)
Ep d'un groupe unique de black atmo grec


Marquez et partagez




 
   ORPHANAGE

 
  N/A



- Winter (tout)
- Nefarious (guitariste session)
- Schönberger Zoltan (batteur session)


1. Bringer Of Storm
2. Spirits Of The Winds
3. At The Dawning Of Chaos
4. Path Of Destruction
5. Philosophy Of Winter



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod