Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cradle Of Filth

ILLNATH - Second Skin Of Harlequin (2006)
Par BAST le 5 Mai 2007          Consultée 3299 fois

Le premier effort des Danois d’ILLNATH s’était avéré aussi intéressant qu’élégant, à ce bémol près : une influence CRADLE OF FILTH écrasante, des mélodies jusqu’aux riffs, du chant rappelant parfois un porcin à qui l’on tenterait de dé-tirebouchonner la queue jusqu’aux nappes de clavier gothico-sucrées. Au point que le successeur de « Cast Into Fields Of Evil Pleasure » ne pouvait se révéler que comme un « quitte ou double ».

« Quitte » : ILLNATH a tant offert de sa dévotion pour les vampires anglais qu’il ne lui reste plus grand-chose à dire. « Double » : la bande à Dani n’est rien de plus qu’un tremplin pour ILLNATH, apte à voler de ses propres ailes. C’est en tout cas ce que l’on constate souvent de la part des formations dont le travail initial porte fort la griffe d’un aîné écrasant : un premier album prometteur puis un second qui n’est qu’un prolongement essoufflé et étiolé du premier ; le speed mélodique regorge d’exemples. De ces deux évolutions que tout oppose, ILLNATH emprunte surtout la deuxième. Les Danois réussissent en cette première moitié d’année à s’affranchir du style de CRADLE tout en proposant des compositions plutôt bien armées pour venir titiller les ténors du black mélodique accessible.

Sans se départir des éléments qui avaient fait de « Cast Into Fields Of Evil Pleasure » un opus prometteur, ILLNATH a paré son black de quelques atours. Romantiques comme ce piano feutré (« Clockwork of Time ») ou ce chant susurré (« Feathers Shall Fall »). Entraînants comme ces orchestrations (« And There Was Light », « Pieta »), ces riffs bien rythmés (« She The Plague »), ces soli intelligents (« Virgin Soil », « Book Of Sand », « Pieta ») ou bien ces lignes vocales appuyées (« Book Of Sand »). Epiques à l’instar de cette guitare acoustique (« Sought By the Fallen One »), de ces nappes de clavier (« And There Was Light ») puis de ce chant - encore lui - totalement habité. Un chant en tout point excellent, car aussi varié que juste et bien en place. Il me fait beaucoup penser pas sa qualité et son style à celui de l’une des références du genre, Stefano Fiori, vocaliste de GRAVEWORM.

On l’avait pressenti sur le premier jet des Danois, c’est encore plus flagrant sur « Second Skin Of Harlequin », la section metal tient autant de la scène heavy que de la scène black. C’est indéniable au niveau des soli de gratte ou des riffs. Le fait que les membres d’ILLNATH (si l’on excepte Narrenschiff) fassent tous partie d’une formation de power metal (7 THORNS) ne doit certainement pas constituer une coïncidence. La production est à la hauteur, parvenant à trouver un juste équilibre entre la section metal et les nombreux arrangements comme sur « Pieta », « And There Was Light » ou « She the Plague », probablement les trois morceaux les plus forts de cet opus.

« Second Skin Of Harlequin » constitue donc un très bon album de black mélodique. Un résultat pour le moins inespéré quand on sait que sa sortie a été repoussée deux années durant, suite aux difficultés financières rencontrées par le label des Danois. ILLNATH ne révolutionne pas le genre, mais son black très mélodique qui tire parfois sur le heavy détient une part d’originalité et de personnalité qui le place à mon sens parmi les meilleures surprises du genre de ces dernières années !

A lire aussi en BLACK METAL par BAST :


LORD BELIAL
The Black Curse (2008)
Enter The Moonlight II ? Ouais, pas loin




OLD MAN'S CHILD
Vermin (2006)
Old man's child s'impose une fois de plus


Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



Non disponible


1. And There Was Light
2. Virgin Soil
3. Pieta
4. Sought By The Fallen One
5. Clockwork Of Time
6. Feathers Shall Fall
7. Clockwork Of Time
8. Book Of Sand
9. Aqua Diabolicom (bonus Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod