Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Grave Digger, Rebellion, Paragon
- Membre : Broken Arrow
 

 Site Officiel (232)
 Myspace (235)
 Chaîne Youtube (240)

WHITE SKULL - The Ring Of The Ancients (2006)
Par BAST le 18 Mars 2007          Consultée 3921 fois

« The Ring Of The Ancients » est le dernier album de WHITE SKULL sur lequel figure Gus Gabarrò. A l’évidence, on ne dira vraisemblablement pas dans quelques années que le remplaçant de Federica De Boni ait laissé un souvenir impérissable. La faute à une succession difficile à assurer lorsqu’il s’agit de prendre la place d’une voix qui a beaucoup joué sur le succès de WHITE SKULL, un succès qui n’aura d’ailleurs duré que le temps de deux albums : Tales From The North (1999) et Public Glory, Secret Agony (2000).
Quoi qu’il en soit, l’écoute de ce troisième volet sur lequel Gus assure les parties vocales revêt d’un coup une autre saveur.

Hasard ou fatalité, WHITE SKULL est devenu nettement moins intéressant depuis le départ de sa chanteuse. C’est comme si l’arrivée d’un timbre masculin avait poussé les italiens à renforcer l’aspect direct et agressif de leur musique, au détriment des arrangements qui avaient apporté une dimension cinématographique à leurs excellents concept-albums, l’un sur les vikings, l’autre sur Cléopâtre.

En tout cas, dans ce registre, WHITE SKULL se montre moins doué.
Et on le constate encore une fois sur ce nouvel album. « Ninth Night », qui a le malheur de débuter l’album, est par exemple un titre très moyen. A vrai dire, on n’en retient pas grand-chose si ce n’est un manque d’inspiration qui confine à une simplicité étonnante. D’autres formations sont parvenues à aboutir à des titres terriblement accrocheurs avec quelques riffs, une rythmique adroite et des lignes de chant accrocheuses. WHITE SKULL, pour sa part, échoue.

Pourtant, le second morceau voit WHITE SKULL renouer avec ses premières amours. Le riff est excellent, les lignes de chant intenses et quelques arrangements bien sentis lui donnent de l’ampleur. Un bon titre qui nous fait nous demander la manière dont la suite de l’album va se dérouler ...

Et la surprise va être très bonne. Quoique subsistent encore deux ou trois titres plus faibles (« Head Hunter » ou « Valhalla »), WHITE SKULL semble vouloir sur « Ring Of The Ancients » se rapprocher de ses œuvres les plus marquantes. Et puisque la production dont les italiens bénéficient est bien pêchue, le groupe s’en donne à cœur joie et nous sert quelques excellents morceaux.

A commencer par « The Ring Of The Ancients » et ses atmosphères sombres, le heavy « From The Mist », « OGAM » et son excellente rythmique, le fédérateur « After The Battle », « King With The Silver Hand » à l’ambiance viking et surtout le superbe final « Marching To Alesia » qui aurait pu sans problème figurer sur « Tales From The North ». On a même droit en guise de conclusion à de bien belles mélodies à la guitare acoustique (« Tuatha De Danaan ») !

Le point en commun de tous les morceaux de cette cuvée 2006 est cette rythmique explosive. On se prend de face des riffs bien tranchants et une basse en avant qui nous régale de quelques soli inspirés.

Contre toute attente, je le concède, « The Ring Of The Ancients » est probablement le meilleur album de WHITE SKULL depuis l’arrivée de Gus Gabarrò ... qui s’en va donc sous d’autres cieux.
Son remplaçant est en fait une remplaçante ! Non, il ne s’agit pas de Federica, mais d’Elisa "Over" De Palma, une demoiselle dont on devine évidemment un timbre plus heavy que lyrique au vu de ses influences, constituées par les grandes voix du heavy metal des années 80 !

Une très belle surprise qui place la suite de la carrière des italiens sous un nouveau jour. Et un grand merci à Gus, puisque c’est sa voix qui est associée à ce qui constitue peut-être, l’avenir seul nous le dira, une renaissance !

A lire aussi en POWER METAL par BAST :


BLIND GUARDIAN
At The Edge Of Time (2010)
Blind Guardian, le grand

(+ 4 kros-express)



KAMELOT
Epica (2003)
Concept album symphonique de toute beauté

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Tony Fontò (guitare)
- Alex Mantiero (batterie)
- Gustavo Adrian Gabarrò (chant)
- Danilo Bar (guitare)


1. Ninth Night
2. Guardians
3. Head Hunters
4. The Ring Of The Ancients
5. Half Moon Path
6. From The Mist
7. Ogam
8. After The Battle (...bottle)
9. King With The Silver Hand
10. Valhalla
11. Marching To Alesia
12. Tuatha De Danaan



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod