Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Elvenking
- Membre : Helker
- Style + Membre : Triddana

SKILTRON - The Clans Have United (2006)
Par BAST le 13 Mars 2007          Consultée 3762 fois

Il fut un temps où les incursions folkloriques au sein d’un album de heavy étaient rares. Au mieux faisaient-elles office de cerise sur le gâteau, soulignant sur un ou deux titres le thème abordé. Médiéval, le plus souvent. Même des formations qui revendiquaient des accointances celtiques, alors qu’elles se montraient aventureuses à l’époque, joueraient plutôt de discrétion aujourd’hui. Je pense par exemple à GRAVE DIGGER, sur le premier album de sa trilogie médiévale (« Tunes Of War », 1995).

Si le metal folklorique est devenu un genre à part entière, il faut se souvenir que ce sont les formations extrêmes qui l’ont démocratisé, s’inspirant certainement de SKYCLAD, mais surtout revendiquant la prééminence de la mythologie dans leur pays d’origine. On parle là des formations scandinaves (MYTHOTIN, FINNTROLL, THYRFING, SUIDAKRA...).

Désormais, les groupes heavy ont peu à peu refait leur retard. CRUACHAN fut peut-être la première formation à pousser aussi loin le mariage où les éléments folkloriques faisaient jeu égal avec la section metal. Si les irlandais ont rapidement gagné des fans, je me souviens aussi combien leur premier album avait déconcerté.

Scinder en deux catégories les groupes incorporant dans leurs albums des thèmes d’ordre traditionnel reviendrait à rassembler d’une part ceux qui en usent de manière éparse (les formations de metal symphonique, par exemple) et d’autre part ceux qui donnent au terme heavy folklorique un véritable sens, une identité (ELVENKING).

SKILTRON fait partie de cette seconde catégorie. Un bon exemple est cette cornemuse qui fait jeu égal en terme d’expression avec la guitare lead.

Le gros point fort de SKILTRON, c’est à mon sens d’être parvenu à enrichir sa musique de nombreux passage folkloriques tout en conservant un son heavy et compact. Plus précisément, la section metal s’avère somme toute assez conventionnelle, les mélodies folkloriques n’étant traitées que par les instruments acoustiques. C’est comme si l’on avait droit à des riffs ou du chant estampillé IRON MAIDEN ou HELLOWEEN, avec des incursions régulières de musique traditionnelle (« By Sword and Shield », « This Crusade »).
Ces dernières sont issues de divers instruments, allant de la cornemuse au violon, en passant par le pipeau !

« The Clans Have United » est un album étonnant. Si les premières écoutes donnent une impression d’overdose tant la cornemuse, la flûte ou les cordes sont mises en avant, l’assimilation progressive de ces dix compositions hautes en couleur fait découvrir un album riche, entraînant et souvent attachant.

« This Crusade » illustre à merveille la force de SKILTRON, jouant tout à tour sur des guitares incisives typiquement heavy, un chant rageur à la Bruce Dickinson et des passages folkloriques réussis. A côté de ce titres, « Pagan Pride » et ses airs de ballades à la GRAVE DIGGER est excellent, tout comme le dépaysant « Coming From The West » ou le long instrumental « Across the Centuries » où chaque instrument est à la fête. Le fait que les musiciens acoustiques fassent partie intégrante de SKILTRON, à l’instar d’IN EXTREMO par exemple, n’est pas innocent dans la cohésion d’ensemble impressionnante de ce titre.

Un tel foisonnement de sonorités se doit forcément d’être accompagné d’une production solide. Et pour une formation signée par Underground Symphony - excellent et indispensable label qui nous a plutôt habitués à un son souffreteux qu’autre chose - le travail en studio se révèle surprenant de puissance et de précision. Un autre bon point pour SKILTRON.

Et pourtant, tout n’a pas été réuni pour faire de SKILTRON une formation aussi prometteuse. Reléguée pendant près de dix ans au second plan par ses deux leaders qui préféraient se consacrer à leur autre groupe, FEANOR, ce n’est que tout récemment que le projet SKILTRON a reçu la motivation nécessaire à le concrétiser. Peut-être justement parce que le marché réserve aujourd’hui une place plus franche à ce type de sonorités.

SKILTRON s’impose comme un nouveau venu enthousiasmant. Car les formations du genre ne sont pas toutes aussi douées, loin de là. Finalement, ce sont des italiens qui, en s’appropriant les légendes d’autres peuples, apportent une jolie pierre à un édifice encore fragile.
Intéressant d’ailleurs de constater combien les formations italiennes semblent mal à l’aise avec leur histoire. Si certaines d’entre elles ont consacré à Rome un concept-album (WHITE SKULL avec « Public Glory, Secret Agony » ou CENTURION), les thèmes abordés relèvent surtout de la petite mythologie ou du moyen-âge, période au cours de laquelle l’Empire Romain a rarement été à la fête.

Note : 3,5 / 5

A lire aussi en FOLK METAL par BAST :


ELVENKING
Wyrd (2004)
Heavy folklo dans toute sa splendeur... Superbe !




ECHO OF DALRIADA
Kikelet (2007)
Quand le heavy cède au folklore


Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Emilio Souto (guitare)
- Matias Pena (batterie)
- Fernando Marty (basse)
- Javier Yuchechen (chant)
- Alejandro Sganga (violon)
- Victor Naranjo (pipeau)
- Brian Barte (cornemuse)
- Gabriel Irizarry (luth)
- Diego Spinelli (flûte)


1. Tartan´s March
2. By Sword And Shield
3. Sixteen Years After
4. This Crusade
5. Rising Soul
6. Pagan Pride
7. Stirling Bridge
8. Gathering The Clans
9. Coming From The West
10. Across The Centuries
11. Spinning Jenny (bonus Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod