Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Poutrax
 

 Site Du Groupe (534)

AMETHYS - Asmethee (2006)
Par DARK BOUFFON le 22 Février 2007          Consultée 4259 fois

Mes amis, nous voilà réunis ce soir autour du feu pour écouter une histoire. Un conte qui se confond avec la réalité. L’histoire d’Asmethee mais aussi d’AMETHYS. Venez donc plonger dans ce monde merveilleux de mélodies et d’images colorées.

Commençons tout d’abord par les prémices de cette histoire : dans la période qui suivit la parution de leur premier ouvrage (Les Ombres de Metal), nos troubadours bordelais trouvèrent un équilibre vocal avec l’adjonction de la charmante Myriam en remplacement des anciennes choristes. Le duo formé avec JP permit alors des interventions vocales plus pertinentes et plus personnelles. Un nouveau bassiste, Fabien, rejoignit également la troupe.

L’histoire d’Asmethee débute dans une librairie alors qu’une jeune femme désire acquérir un roman afin de rendre son voyage en train plus plaisant. Cet ouvrage se révèle être un voyage à travers les destinées d’Asmethee, de Melios et d’Anesis. Ces trois personnages, qui sont l’ossature de ce nouvel opus, sont d’ailleurs prétextes à de magnifiques joutes vocales entre les deux vocalistes.

Entendez bien cela mes amis : AMETHYS a pratiquement changé de peau avec cette deuxième perle. En effet, point ici de chant en français, mais uniquement la langue de Shakespeare, ce qui a pour effet de renforcer le côté chantant et poétique de l’ensemble. Mais aussi et surtout, le style musical est ici beaucoup plus personnel. Oyez avec attention cette pépite car ici, point de comparaison facile, point de résurgence évidente. Alors, bien sûr, on peut penser à ANGRA, à DREAM THEATER, à certaines B.O. de films, mais les analogies ne peuvent être que fugaces tant le groupe s’est attaché ici à se façonner un visage personnel.

Préparez-vous donc à prendre le temps de vous immerger dans cet univers car Asmethee n’est pas fille facile : elle ne vous ouvrira pas ses portes à la première rencontre. Mais il faudra la courtiser, la charmer, la séduire, avant de pouvoir percer ses secrets. Mais rassurez-vous, mes amis, une fois dans son royaume, vous ne souhaiterez plus en repartir. Le heavy mélodique d’AMETHYS se fait parfois progressif, parfois complexe, souvent symphonique dans sa manière d’aborder les arrangements dans lesquels les nombreux instruments et voix se fondent à merveille. Mes aïeux, quel feeling et quel groove dans cet univers musical !

Il est d’ailleurs assez impressionnant d’imaginer la somme de travail que nos ménestrels ont dû abattre afin d’obtenir cette alchimie malgré la complexité de certaines compositions. Saluons au passage le magnifique « Grey Stones / I, Melios », morceau épique de 8 min, mais pensons également aux très directs « Red Island / Rise Of The Volcano » et « Deep Blue / Rage Of The Seas », sans oublier le plus intimiste « Purple Hope / Asmethee » mais il serait trop long d’évoquer tous les morceaux et le meilleur moyen pour s’en faire une idée est d’y goûter. Mention spéciale à Camille et à sa guitare aérienne ainsi qu’à Florian et à son clavier magique !

Mais tout n’est pas exempt de nuages : si défaut il y a, il est à rechercher du côté de la production qui aurait mérité d’être plus percutante pour l’ensemble de la section rythmique. Il semble en effet que la basse, la batterie et la guitare rythmique soient légèrement en retrait, ce qui est loin d’être dramatique. Toutefois, après avoir été signé sur Brennus, espérons que le futur réservera de bons augures à AMETHYS, en leur permettant d’améliorer ces petits détails.

Saluons enfin l’artwork qui pousse l’auditeur encore plus loin dans le monde d’Asmethee en proposant un graphisme de toute beauté, sur la jaquette et à l’intérieur du livret. Chapeau bas donc à Frédéric Rénosi pour ce magnifique travail de dessin et de mise en couleurs. Tout cela vient renforcer les atmosphères orientales, médiévales et folkloriques abordées tour à tour au cours de l’album.

Mes amis, nous voilà au terme de notre histoire mais celle d’AMETHYS ne fait que commencer. Prenez donc le temps de vous pencher sérieusement sur Asmethee et vous découvrirez (si ce n’est déjà fait) un groupe très prometteur, qui montre une véritable passion pour sa propre musique et qui se donne les moyens, à force d’acharnement, d’avancer toujours et encore !

Note indicative : 4,5 / 5

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par DARK BOUFFON :


WITHIN TEMPTATION
The Silent Force Tour (2005)
Le nouveau dvd live gargantuesque de wt




NIGHTWISH
End Of An Era (2006)
Le dernier concert de nightwish avec tarja turunen


Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
  N/A



- Jean-philippe Demarcq (chant)
- Myriam Blanco-lopez (chant)
- Camille Schoell (guitare)
- Florian Larrue (guitare)
- Fabien Corradin (basse)
- Florian Rodrigues (claviers)
- Bruno Sarrouy (batterie)


1. Silver Trip / Ouverture
2. Black Minds / The Slaves
3. Yellow Ways / March Of The Slaves
4. White Wishes / Whispers
5. Purple Hope / Asmethee
6. Grey Stones / I, Melios
7. Red Island / Rise Of The Volcano
8. Deep Blue / Rage Of The Seas
9. Green Rain / The End Of Pain
10. Pink Water / Asmethee (part Ii)
11. Rainbow Lights / Even If The Evil...
12. Golden Age / The New Order
13. Transparency / The Final Release



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod