Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Kyuss
 

 Myspace Officiel Du Groupe (211)
 Site Officiel Du Groupe (535)

FU MANCHU - We Must Obey (2007)
Par POWERSYLV le 14 Février 2007          Consultée 3259 fois

FU MANCHU est un groupe californien de stoner rock assez célèbre dans le genre. Créé en 1990 des cendres du groupe punk VIRULENCE qui officiait depuis 3 ans alors, il a participé dans les années 90 à l’explosion de ce mouvement « hallucinant » (facile) aux côtés d’autres forces comme KYUSS ou MONSTER MAGNET (mais il y en a d’autres). On a aussi pu les retrouver lors de diverses prestations scéniques plutôt convaincantes. Des albums comme "King Of The Road" (2000) ou "California Crossing" (2002) leur ont permis de renforcer leur impact et m’est avis que ce nouveau bébé hallucinogène au titre pourtant bien réaliste, "We Must Obey", ne changera pas la donne. Voilà 3 ans qu’on les attendait (l’album précédent, "Start The Machine", date de 2004) et les musiciens sont restés fidèles à eux-mêmes et à leurs amours. FU MANCHU, ça fait 17 ans que ça dure et c’est pas de la poudre aux yeux (facile aussi). On a ainsi toujours affaire à ces influences hard « seventies » groovy mixées avec un impact et une spontanéité pas si éloignés du punk. Et puis même, que peut faire de mieux un groupe de stoner que … du stoner ?

FU MANCHU s’est donné encore une fois les moyens de ses ambitions : signature chez Century Media l’année dernière, enregistrement au studio Grandmaster Recorders (TOOL, NINE INCH NAILS, BLACK CROWES) et un co-producteur de renom et éclectique (Andrew Alekel, connu pour ses travaux avec WEEZER, RANCID ou QUEEN OF THE STONE AGE). Sans compter la phase finale d’enregistrement à l’Oasis Mastering avec Gene Grimaldi (VELVET REVOLVER, PENNYWISE). Plusieurs stades d’enregistrement et des regards extérieurs qui démontrent les soucis d’ouverture et de bien-faire du combo. Rien de bien neuf sous le soleil concernant le line-up : depuis l’arrivée du batteur Scott Reeder il y a 5 ans, aucun mouvement de troupe n’est à signaler, preuve d’une certaine stabilité dont on aurait jamais cru le groupe capable il y a encore plusieurs années (les changement de personnel étant de mise un grand nombre de fois dans son histoire).

FU MANCHU comme ses confrères met en avant son gros son bien obèse, ses riffs bien lourdingues, ses rythmiques pas compliquées mais métronomiques et enfin un groovy/stoner rock’n roll sans fioritures. Nos amis belges diraient que ça sent la graisse « à frites (une fouéééé) ». Le titre "We Must Obey" nous emmène dans le désert rocailleux de la grande Amérique, là où les serpents et la vermine se disputent sans pitié le moindre espace de verdure ou la moindre charogne. Là où la survivance est un quotidien, où le sol orange (couleur psychédélique emblématique du stoner, reprise d’ailleurs sur la spirale de la pochette signée John McGill – celui qui était en charge de celle de "Start The Machine" également) est entaché du fuel aussi graisseux que ces riffs de guitares en mastic. Marrante cette image de désert souvent accolée au style (certains donnent même au stoner le synonyme de « desert rock » … les étiquettes deviennent vraiment n’importe quoi de nos jours, huhu).

Un rock’n roll qui sent la sueur avec des passages mammouths (intro et passages de "Let Me Out"), un groove bienvenu et maîtrisé, l’authenticité propre au genre … bref un disque qui ne dénote nullement dans ce type de paysage. Quelques brulôts bien sympathiques sont à savourer tranquillement : un "Knew It All Along" au refrain qui ne nous sort pas de la tête, "Hung Out To Dry" ou "Sensei Vs. Sensei" bien groovy, un "Shake It Loose" aux accents sabbathiens, un "Between The Lines" remuant, une reprise des CARS ("Moving In Stereo") ... et d’autres encore qui baignent dans l’huile de vidange et qui n’attendent que le moment de décrasser vos oreilles. Le truc qui me gène le plus (et c’est un « hic » un peu embêtant - mais c’est personnel), c’est la voix typée « Dave Grohl » du chanteur/guitariste/leader Scott Hill et les quelques relents « grungy » qui traînent ci et là. Mais bon, bien que n’étant pas fan absolu de stoner (d’ailleurs, c’est le premier album de FU MANCHU que j’écoute, difficile de le comparer par rapport aux efforts précédents), force est d’avouer qu’une petite rondelle du style (toujours un peu « marginal » bien que talentueux dans le paysage metallique), ben parfois ça fait du bien par où ça passe. Rafraîchissant quoi. Vous reprendrez bien quelques champignons pour la route ?

A lire aussi en STONER :


QUEENS OF THE STONE AGE
Over The Years And Through The Woods (2005)
En fait, c'est pas dans les bois mais à Londres !!!




RESCUE RANGERS
Guitars And Dust Dancing (2009)
En direct de la planète Marseille !!!


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Scott Hill (chant, guitare)
- Bob Balch (guitare)
- Brad Davis (basse)
- Scott Reeder (batterie)


1. We Must Obey
2. Knew It All Along
3. Let Me Out
4. Hung Out To Dry
5. Snake It Loose
6. Land Of Giants
7. Between The Lines
8. Lesson
9. Moving In Stereo
10. Didn’t Really Try
11. Sensei Vs. Sensei



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod