Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ANGMAR - Metamorphosis (2005)
Par JEREMY le 21 Février 2007          Consultée 2054 fois

Je le dis dans chacune de mes chroniques. Et à chaque nouvelle fois que je l'écris, j'en suis encore plus persuadé que la fois précédente : la scène black metal bas-normande a le vent en poupe. Il y d'abord eu ORION dans les années 90 – groupe qui, quand il explosa, permit à l'un de ses membres, Mickael Weiss, d'aller fonder NIRNAETH dans le nord de la France –, puis UMBAKRAIL, MYRKVID, le génial one-man-band BLUT AUS NORD, et maintenant ANGMAR. Peut-être sont-ce des restes de l'occupation viking de la Normandie au Xème siècle, mais le black metal bas-normand est teinté d'une aura particulière, d'un son propre, et surtout d'une homogénéité rare en terme de qualité.

Mais ANGMAR ne tire pas son nom de la mythologie scandinave. C'est en effet J.R.R. Tolkien (l'auteur du Seigneur des Anneaux, pour les misanthropes qui auraient passé ces dix dernières années dans une caverne de la Forêt de Brotonne) qui a inspiré le groupe : le Roi-Sorcier Angmar est l'un des vassaux de Sauron, dont l'occupation principale est de faire la guerre aux royaumes alentours. Et en terme de guerre, ANGMAR s'y connaît !

Leur première démo, « Aux Funérailles du Monde », avait permis au groupe de signer chez Northern Silence Productions. Aujourd'hui, fort d'une production à l'étouffée, « Metamorphosis » nous assène un black metal violent et malsain pendant une petite cinquantaine de minute. Le disque s'écoule avec peu de temps mort : l'intro « Resurgence » plante le décor, « Dead Nation » installe l'ambiance, et « Normannia » envoie le coup de grâce. L'album prend son rythme de croisière à partir de « Homini Delenda Est », et l'intensité ne diminuera plus jusqu'aux dernières notes du sublime « In Die Unterwelt », qui résonnera dans nos cœurs encore longtemps après la fin du disque.

L'évolution entre la première et la dernière piste est notable : on passe d'une ambiance haineuse et guerrière, presque épique, à une mélancolie empreinte de résignation. Le point central du disque ? « Metamorphosis » et son riff hyper accrocheur, qui nous prend par la main et nous emmène dans les tréfonds de l'âme torturés des compositeurs. Leur talent d'instrumentiste doublé de leur sensibilité musicale permet cette lecture à deux niveaux : d'un côté la mélodie impériale des riffs à l'accroche aisée, de l'autre une ambiance noire et profondément dépressive que seuls les auditeurs les plus attentifs décèleront.

A défaut de ne pas révolutionner le black metal, ANGMAR – vu sur scène avec ENSLAVED notamment – lui fait avec ce « Metamorphosis » un bien bel honneur. Et si comme le dit NARGAROTH, le black metal c'est la guerre, alors, au vu de son armée extraordinaire et emmenée par un colonel de la trempe d'ANGMAR, la Normandie a de grandes chances de remporter la victoire.

A lire aussi en BLACK METAL par JEREMY :


IMPALED NAZARENE
Pro Patria Finlandia (2006)
Gros black metal accrocheur qui fait headbanguer !




HIRILORN
Legends Of Evil And Eternal Death (1998)
L'album de black metal français à ne pas louper !!


Marquez et partagez




 
   JEREMY

 
  N/A



- Hemreich (guitares, chant, piano)
- Welkin (basse, chant)
- Fog (batterie, chant)


1. Resurgence
2. Dead Nation
3. Normannia
4. Homini Delenda Est
5. Metamorphosis
6. When The World Overturns
7. Supreme Beings
8. Le Paria
9. In Die Unterwelt



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod