Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING METAL  |  STUDIO

Metalhit
Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Menhir

NOMANS LAND - Raven Flight (2006)
Par VOLTHORD le 5 Février 2007          Consultée 2250 fois

Si les Vikings ont grandement contribué à l'évolution et au développement de la Russie (en commençant par donner un nom au pays d'ailleurs), les Russes n'ont que peu, pas, ou que trop discrètement réaffirmé (musicalement parlant j'entends) les quelques influences nordiques de leur culture et les quelques potentiels exploits des Rūs. La scène Viking Metal en Russie se révèle soit superflue, soit TROP underground pour imposer des noms forts venant concurrencer les maîtres Norvégiens, Suédois, Finlandais et Allemands.

A travers ses deux premiers albums, NOMANS LAND avait sans doute les moyens de devenir LE groupe Russe de Viking Metal. Et là où je m'attendais à une évolution, à quelque chose de toujours aussi onirique, de moins kitsch aussi, me voilà face à un album…de Black Viking, oui certes, et de Black Viking standard.

La complaisance dans la naïveté était justement l'avantage de Last Son Of The Fjord et de Hammerfrost, même si, comme vous pouvez le deviner de par ma note et ma chronique de ce dernier album, cela restait mine de rien incomplet.


Ici, NOMANS LAND semble avoir grandi, mais sans grande volonté de se recréer une identité. Sur Raven Flight, pas de ton aérien, pas d'envolée magique…par conséquent moins de chants clairs, des riffs plus guerriers mais des mélodies complètement HS au final, et toujours trop communes pour pouvoir vraiment concourir à l'excellence.
Le tempo est monté, les rythmiques sont plus rentre-dedans. Les guitares se lancent sur une pente plus féroce et incisive, on garde quelques solis à droite à gauche et les riffs se font plus acérés et moins aériens.

Comme je l'ai déjà dit, on court circuite le chant clair sur la plupart des morceaux, et quand on le garde, il n'a plus grande pertinence, à côté de ça on noircit évidemment les traits du chant black (ce qui individuellement du résultat final est une bonne chose, comme il laissait un peu à désirer sur l'album précédent)…

NOMANS LAND se conforme donc à un 'standard' du Viking Metal fortement influencé black et se sépare de ce qui aurait bien pu devenir sa marque de fabrique… Le choix aurait pu être bon. Mais THE problème, c'est que malgré le reflux de violence, les mélodies sont toujours assez kitsch, et les riffs ne rattrapent pas plus l'affaire.

Un morceau comme "Balfor" sur Hammerfrost, était vêtu d'un vrai mysticisme, grâce sans doute à des lignes vocales parfaites, des parties mélodiques bien ficelées appelant au voyage musical. J'aurais préféré que NOMANS LAND se perfectionne dans ce genre d'ambiance. Alors le jour où il fait totalement le contraire sans vraiment se rattraper sur autre chose, forcément, je râle.
L'album s'écoute bien, c'est pourquoi je lui concède tout de même deux étoiles, et une chronique au final peu intéressante.

A lire aussi en VIKING METAL par VOLTHORD :


ENSIFERUM
Dragonheads (2006)
Viking metal accrocheur, nouvelle lancée énergique




EINHERJER
Far Far North (1997)
La magie de terres nordiques lointaines se dévoile


Marquez et partagez



Par VOLTHORD




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Ainar (batterie)
- Sigurd (guitare et chant)
- Hjervard (basse and chant)
- Torvald (guitare)


1. To The Far Lands
2. Sea Battlefield
3. Torir Scald
4. Bridge Warder
5. Mjolnir
6. Hail Normann!!!
7. Raven Flight
8. Dragon's Grin
9. Beard Of Storm
10. Back With Glory



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod