Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


PRECIOUS METAL - Precious Metal (1990)
Par THE MARGINAL le 10 Avril 2007          Consultée 2389 fois

Precious metal fait partie de ces combos féminins qui sont apparus dans le paysage hard/heavy dans les 80's. Si ce groupe n'a pas vendu énormément d'albums de son vivant(et par la suite), il a quand même apporté sa contribution au hard rock féminin. Après avoir sorti 2 albums("Right here, right now" en 1986, et "That kind of girl" en 1988) et 1 EP de 4 titres("Precious metal EP"), ce quintette féminin revient à la charge avec un troisième album studio intitulé tout simplement "Precious Metal").

Musicalement, ce quintette féminin ne propose rien de révolutionnaire, il s'agit simplement de hard rock au féminin, typiquement américain.

Si Precious Metal ne fait pas vraiment dans l'originalité, il se débrouille assez bien pour accoucher de quelques compos de qualité, suffisamment convaincantes pour que les fans de hard rock traditionnel y trouvent leur compte. Qu'il s'agisse de "Mr. Big stuff", un titre accrocheur, très cool, qu'on pourrait considérer comme la réponse heavy-rock au "I love rock n'roll" de Joan Jett, de "Two hearts", une reprise de Bruce Springsteen assez agréable(très réussi, le refrain), de "Thrilling life", à la fois pêchu et entêtant, avec d'excellentes lignes mélodiques et un solo qui tue, de "Reckless", un titre mélodique plaisant, entraînant, de "Eazier than you think", un mid-tempo heavy-rock lent, sombre(mais toujours mélodique) qui est une bonne trouvaille mais aurait quand même gagné en efficacité si le refrain avait été plus punchy, plus rapide, de "Nasty habits", un brulôt hard rock n'roll hargneux, punchy aux riffs crus, taillé pour cartonner en live, qui fait taper du pied et sur lequel la chanteuse Leslie Knauer s'arrache, de "In the mood", un mid-tempo bluesy assez prenant et un refrain ouvertement axé Hard US (avec aussi un harmonica en intro) ou du catchy "Howl at the moon", qu'on pourrait considérer comme le classique majeur de l'album avec son refrain fédérateur, mélodique à souhait, ces titres sont assez inspirés, bien faits et correspondent à ce qu'on est en droit d'attendre d'un album de Hard US à la sauce féminine.

En dehors de ces titres, on trouve aussi des compos bien moins convaincantes telles que "Trouble", un titre qui ne sort vraiment pas du lot et qui ne laissera pas de traces indélébiles dans les esprits, "Forever tonight", une power-ballad qui n'est pas désagréable, mais qui ne décolle jamais et reste d'un niveau très banal, très quelconque.

Cet album éponyme de Precious Metal se laisse écouter, en fin de compte. S'il n'est certes pas original, il renferme son lot de bons titres hard rock qui possèdent les qualités nécessaires pour plaire aux amateurs du hard des 80's. En tout cas, à l'instar des Phantom Blue et Vixen, pour ne citer que ces groupes-là, Precious Metal est la preuve que, contrairement à ce que peuvent croire certains incultes, la gente féminine n'a pas attendu les 90's pour percer dans le rock ou le metal.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


LION
Dangerous Attraction (1987)
Du hard rock qui dépote, avec doug aldrich




Y&T
Best Of '81 To '85 (1990)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Leslie Knauer (chant)
- Mara Fox (guitare)
- Janet Robin (guitare, claviers)
- Julia Farey (basse)
- Carol M. Control (batterie)


1. Mr. Big Stuff
2. Trouble
3. Two Hearts
4. Thrilling Life
5. Forever Tonight
6. Reckless
7. Eazier Than You Think
8. Nasty Habits
9. Downhill Dreamer
10. In The Mood
11. Howl At The Moon
12. Chasing Rainbows



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod