Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Officiel Du Groupe (206)

IMPIOUS - Holy Murder Masquerade (2007)
Par POWERSYLV le 21 Janvier 2007          Consultée 1900 fois

Groupe suédois de death metal mélodique fondé en 1994 sous l’impulsion du guitariste Valle Adzic et du chanteur Martin Akesson, IMPIOUS n’est pas très connu dans nos contrées. Certains ont peut-être eu la chance de les voir fin 2004 à la Loco en première partie de leurs compatriotes vikings d’AMON AMARTH et ont pu ainsi apprécier leur death metal qui, bien que possédant des atouts mélodiques (les soli de guitare notamment), dégage sur les planches une véritable puissance de feu. 2004 avait effectivement été consacrée à la tournée, afin d’enfoncer le clou et de battre le fer tant qu’il était chaud (2 expressions préférées des metallurgistes !!) suite à la sortie de l'album "Hellucinate", le premier sorti chez Metal Blade et qui leur a permis de tâter un peu à la notoriété. La tournée les emmena en Europe avec AMON AMARTH, au Japon avec BLACK DAHLIA MURDER.

Après moults concerts et la construction d’un studio par Valle Adzic (le studio Deadline où sera enregistré ce présent opus), le groupe s’attelle au travail pour préparer le successeur d’"Hellucinate". Conscient que le style dans lequel il évolue est déjà squatté par nombre de formations nordiques (et autres), IMPIOUS ne cherche pas l’originalité à tout prix mais avant tout à écrire de bonnes chansons. Des titres peut-être un peu plus mélodiques et mesurés que sur "Hellucinate" afin de marquer davantage les esprits et que ceux-ci s’imprègnent de la musique. Le groupe a également cherché cette fois à aller plus loin en proposant un concept album. L’idée de base s’inspire d’un comic book d’horreur (un peu comme les Contes de la Crypte) dont l’auteur est italien (Andrea Cavaletto). L’histoire ? Un homme un peu fou qui a l’impression de vivre en tant que serviteur de Dieu et à qui il arrive plein de choses. Schizophrénie, horreur … voilà des thèmes intéressants et un concept brutal qui cadrent bien avec le musique vigoureuse des scandinaves. L’idée de ce concept tient tant le groupe à cœur qu’il a même décidé d’incorporer une bande dessinée dans le livret, élaborée d’ailleurs par l’artiste italien cité plus haut et qui, pour chaque chanson reprend quelques-unes de ses paroles. Même nos versions promo contiennent ce livret, c’est dire l’importance de ce concept.

Musicallement, IMPIOUS tape dans les gros riffs thrash, pas mal de blasts et de rythmiques « maouse-costaudes » avec des vocaux et une trame death-metal. Bon, vocalement, rien à redire si ce n’est que le registre bien bourru et assez classique de Martin Akesson peut être un peu lassant à la longue. Robin le guitariste lead s’en sort plutôt bien en égayant cette grosse marmite avec quelques soli bien sentis. Les instruments sont bien en place et le son est bon. Quelques titres (ou passages) se veulent plus lourds et ténébreux comme le titre éponyme "Holy Murder Masquerade" où Thomas Backelin (LORD BELIAL) apparaît en guest pour quelques vocaux cauchemardesques. Idem pour le somptueux final « Dark Closure » surplombé d’une atmosphère particulière. Cependant la majorité du disque est à tendance rapide et bien rentre-dedans. L’ensemble est plutôt bon et sent bon la scandinavie quand même. On trouve des voix samplées souvent entre les titres, comme si on regardait un sombre polar au cinoche et ce petit artifice pas déplaisant renforce la cohésion du disque et l’aspect conceptuel de l’ensemble. On entend notamment le héros parler à son Dieu (la phrase murmurée « Forgive me Father for I will sin » qui débute le disque).

Le hic, c’est que pas mal de poilus ont défriché le terrain auparavant (IN FLAMES, SOILWORK) et le death mélodique a depuis emprunté bon nombre de directions. IMPIOUS paraît donc un peu en décalage en cette année 2007 par rapport à ses grands frères et autres de contemporains plus novateurs. L’originalité est donc plutôt à rechercher dans la démarche artistique et le concept que dans la musique à proprement parler. Mais si on fait la moyenne de l’ensemble, IMPIOUS s’en sort honorablement avec ce "Holy Murder Masquerade". Dans la continuité de ses opus précédents mais avec un poil plus d’ambition, IMPIOUS rassure ici les fans du groupe et du style.

3,5/5.

A lire aussi en DEATH METAL par POWERSYLV :


FARMAKON
A Warm Glimpse (2003)
Death expérimental




GRAVE
Dominion Viii (2008)
Nouvel opus saignant des suédois


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Martin Akesson (chant)
- Valle Adzic (guitare)
- Robin Sorqvist (guitare)
- Erik Peterson (basse)
- Mikael Norén (batterie)


1. The Confession
2. Bound To Bleed (for A Sacred Need)
3. T.p.s.
4. Bloodcraft
5. Holy Murder Masquerade
6. Death On Floor 44
7. Slaughtertown Report
8. Three Of One
9. Everlasting Punishment
10. Purified By Fire
11. Dark Closure



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod