Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1990 Warped

D'MOLLS - Warped (1990)
Par THE MARGINAL le 30 Mars 2007          Consultée 1204 fois
Quartette américain, D'Molls s'était fait remarqué en 1988 grâce à la vidéo de "777" qui avait bénéficié d'un peu d'airplay sur MTV. Pourtant, le premier album éponyme de D'Molls n'en a pas récolté les fruits, puisqu'il ne s'est pas beaucoup vendu aux USA. Pas découragé, D'Molls revient à la charge en 1990 avec comme second album "Warped".

A regarder la pochette du second opus (pas terrible, pour être franc) de D'Molls, on s'aperçoit que le look glam du groupe américain a été quelque peu delaissé. Musicalement, D'Molls reste dans le créneau du hard rock n'roll et se démarque tout de même des autres groupes grâce à un detail en particulier: le chanteur Desi Rexx roule les "r" plus que de raison (c'était déjà le cas sur le précédent album).

Et lorsqu'il s'agit de faire parler la poudre, de montrer ce qu'il a dans le ventre, D'Molls en connait un rayon dans ce domaine. Le mid-tempo "My life", un hard rock entêtant, groovy, à mi-chemin entre Mötley Crüe et Slaughter, respire le fun et n'aura aucun mal à convaincre les fans de Hard US. "Down T'Nothin' ", plus musclé, plus punchy, lorgne du côté du hard glammisant et se signale gràce à une basse très présente, un refrain qui fait taper du pied,. "Backstage bombers" est probablement L'hymne majeur de l'album, le titre qui attire le plus l'attention: cette compo hard rock n'roll remue, fait headbanguer et c'est le genre de titre qu'on a envie de s'écouter en boucle du matin au soir. "Real love", dans le genre hard rock n'roll swinguant, cru, n'est pas mal non plus, d'autant que ses relents rockabilly, son refrain cool, fédérateur sont des atouts de choc et, en y pensant bien, on pourrait faire le rapprochement avec le "Rock n'roll state of mind" de Little Caesar. Le mid-tempo lent "On 'n' on", plus groovy, est à ranger dans la catégorie "hard rock aerosmithique" dans l'esprit et se fait remarquer par son final dopé par une rythmique qui s'emballe, se muscle. Avec les titres "The answer" et "Passion", D'Molls propose un Hard US aux ambiances funkysantes que ne renierait pas un Extreme avec, notamment, lignes de basse de circonstance et un refrain joyeux. Energique et entêtant, le mid-tempo "Centerfold girl" risque fort d'achever les derniers scpetiques avec son intro façon "West side story" et son refrain monstrueux, irrésistible.

Pour compléter cet album, on retrouve 2 ballades. "This time it's love", malgré des paroles un peu niaises, est une power-ballade réussie car poignante, pleine de sensibilité, avec une pointe de mélancolie dans les mélodies et un chanteur convaincant. "Father time" est encore mieux: cette ballade au piano, renforcée judicieusement par des arrangements symphoniques de premier ordre, est triste, belle à pleurer et appelle au recueillement.

Au final, D'Molls a réussi l'examen du second album. Sur "Warped", il n'y a pas de véritable point faible. Sans être un chef-d'oeuvre absolu, "Warped" fait partie des disques de Hard US les plus intéressants, les plus punchys. L'ambiance très live, très présente sur cet album, ainsi que la conviction des musiciens, la bonne performance vocale du chanteur Desi Rexx, y sont certainement pour beaucoup.

Note: 4,5/5




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Desi Rexx (chant, guitare)
- S.s. Priest (guitare)
- Lizzy Valentine (basse, piano)
- Billy Dior (batterie)


1. My Life
2. Down T'nothin'
3. Backstage Bombers
4. This Time It's Love
5. Real Love
6. On 'n' On
7. The Answer
8. Centerfold Girl
9. Passion
10. Father Time



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod