Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (1 / 14)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



BLACKFOOT - Strikes (1979)
Par THE MARGINAL le 8 Mars 2007          Consultée 4627 fois

Le groupe américain Blackfoot est connu pour sa fameuse trilogie animalière "Strikes"/"Tomcattin' "/"Marauder". Et c'est "Strikes", avec le serpent qui fait la couverture de la pochette, qui est le premier volet de cette trilogie. Ceci dit, "Strikes" ne marque pas les débuts discographiques de Blackfoot puisqu'auparavant, le groupe de Rick Medlocke avait sorti 2 autres opus("No reservations" en 1975 et "Flyin' high" en 1976). Le groupe possède donc déjà un certain savoir-faire.

Ce qu'on peut dire, en tout cas, c'est que Blackfoot, bien qu'assez proche des ZZ Top et Lynyrd Skynyrd, affirme bien haut sa personnalité en accentuant davantage le côté hard rock.

L'album démarre avec "Road fever", un mid-tempo hard rock au parfum typiquement sudiste, avec un groove très prononcé et de belles envolées guitaristiques. Ca commence donc de belle manière. Le combo ricain poursuit sur sa lancée avec "I got a line on you", un blues-rock musclé et bien ancré dans les 70's(l'époque, quoi), appuyé par une rythmique solide, "Left turn on a red light", un titre cool, chaleureux dans la plus pure tradition sudiste, le mid-tempo "Pay my dues", à la fois très cru, très roots et sans fioriture, qui fait taper du pied sans crier gare, "Baby blue", dans la même lignée que le titre précédemment cité, mais en plus direct encore, le très bon "Wishing well", une compo typique du hard sudiste des 70's sur laquelle on entend des choeurs féminins, du piano, "Run and hide", un titre à la fois mélancolique et aérien avec, là aussi, des choeurs féminins.

Tous ces titres sont vraiment très bons, très inspirés et montrent que Blackfoot semble en état de grâce. Pourtant, le meilleur reste encore à venir. En effet, Rick Medlocke et ses acolytes ont réservé le tout meilleur pour la fin avec 2 gros hymnes: "Train, train", un gros classique du hard sudiste, dont les mélodies sont entraînantes et inoubliables(au point que certains groupes comme Warrant, par exemple, l'ont repris) et qui mérite amplement sa place dans le patrimoine musical américain, et également "Highway song", une splendide ballade proposant un voyage musical de 7 minutes qu'on peut considérer comme l'alter-ego de "Free bird": c'est en effet l'une des ballades américaines les plus marquantes, avec un final de folie, d'anthologie(le solo de guitare époustouflant parachève le titre avec, en plus, une rythmique plus incisive). Tout simplement grandiose !

L'ensemble de cet album est plus que satisfaisant, très accrocheur, avec de bons riffs crus, des mélodies aux petits oignons, une section rythmique à la précision meurtrière. Bref, Blackfoot prouve tout simplement qu'il a l'étoffe d'un grand du rock américain et a toutes les cartes en main pour construire sa légende. "Strikes" verra Blackfoot entrer pour la première fois de son histoire dans le Billboard puisqu'il s'y classera 42ème(ce qui reste, à ce jour, la meilleure performance du groupe dans les charts US).

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


The HELLACOPTERS
Payin' The Dues (1997)
Chef d'oeuvre explosif des hellacopters




BADLANDS
Voodoo Highway (1991)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
   ERWIN

 
   (2 chroniques)



- Charlie Hargrett (guitare)
- Rick Medlocke (chant, guitare)
- Greg T Walker (basse)
- Jackson Spires (batterie)


1. Road Fever
2. I Got A Line On You
3. Left Turn On A Red Light
4. Pay My Dues
5. Baby Blue
6. Wishing Well
7. Run And Hide
8. Train, Train (prelude)
9. Train, Train
10. Highway Song



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod