Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  DVD

Questions / Réponses (1 / 3)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Membre : Iron Maiden, Face To Face

TRUST - Soulagez-vous Dans Les Urnes! (2006)
Par DARK SCHNEIDER le 11 Décembre 2006          Consultée 7009 fois

Qui aurait cru en une reformation de TRUST en 2006 ? Personne et certainement pas les fans qui ont encore en travers de la gorge le 3ème split houleux du groupe il y a 6 ans. Split auquel avait fait suite une bataille juridique entre Bernie et Nono. Mais au début de cette année, Bernie a surpris son monde en annonçant un projet solo avec Moho Chemlek, ex-guitariste de TRUST, projet intitulé KOLLEKTIF AK 47.
Après une 1ère tournée planifiée et aussitôt annulée, le KOLLEKTIF AK 47 obtint la possibilité de participer au festival des Terres Neuvas dans les Côtes d’Armor, énorme festival rassemblant des dizaines de milliers de personnes et à la programmation de grande qualité. Seulement voilà, les organisateurs du festival étaient bien décidés à ce que TRUST se reforme pour l’occasion, ils feront une offre que Bernie et Nono ne pouvaient refuser. S’en suivit un véritable challenge pour les deux hommes : reformer un nouveau line-up, se contenter de dix jours de répétition et filmer le concert afin de le sortir en dvd. Quelles furent les motivations réelles du groupe ? L’appât du gain diront certains, il n’empêche que Bernie venait de montrer son envie de refaire de la musique et que Nono avait toujours regretté le split de TRUST. Pourquoi se priver d’une telle occasion de revoir enfin ces monstres du hard rock ? Voilà pour le contexte.

Qu’en est-il donc du TRUST 2006 ? Ce dvd permet en partie de répondre à cette question. Première bonne surprise : le retour au bercail de Vivi à la basse, il va prouver qu’il est un membre complètement indispensable à TRUST. A la batterie, le retour du cogneur Farid Medjane fait également plaisir. Un nouveau venu pour le cru 2006 : Iso, un géant noir plutôt discret et timide qui tient la seconde guitare. Le retour d’une formation à deux guitaristes est une très bonne chose en soi.
D’un point de vue technique, le dvd offre une image correcte, pas exceptionnelle mais tout de même bonne. Le concert n’ayant pas forcément été filmé dans des conditions optimales, étant donné les conditions climatiques un peu difficile, le résultat est tout à fait acceptable. Cependant, de nombreux effets ont été rajoutés : écrans divisés, images superposées… Cela est un peu superflu mais ne gâche pas la vision du concert. Parfois, un filtre est utilisé pour donner un ton nostalgique, notamment sur « Ton dernier acte », l’effet est plutôt réussi. Par contre, « Antisocial » est filmé à la façon d’un clip et une bonne partie du morceau en est gâchée, c’est vraiment dommage.
Pour ce qui est de l’interface, elle est assez sommaire et donne un peu une impression de fait à la va vite, mais bon l’essentiel c’est le contenu. Le DVD contient deux bonus, j’en reparlerais plus tard.

La performance donnée par le groupe ce soir du 8 juillet 2006 fut fort honorable. Oh certes, il ne faut pas s’attendre à ce que TRUST délivre une performance aussi énergique qu’il y a 25 ans, les musiciens ont désormais 50 ans, d’ailleurs Bernie fête ce soir son anniversaire. Reste que TRUST va largement prouver qu’ils en ont encore dans le sac. Preuve en est, le groupe ouvre son show sur le titre le plus provocateur de sa carrière : « Le mitard », dont le texte fut écris par l’ex-ennemi public n°1, Jacques Mesrine. Le tempo est légèrement ralenti, la guitare de Nono un peu moins saturé, mais l’envie et la conviction sont toujours là. Le chant de Bernie n’a pas bougé depuis 10 ans, sa voix demeure puissante, on sent que le chanteur en a dans le coffre, et il ne cherche plus systématiquement à sonner blues.
Parfois on peut le sentir un peu fatigué, il sera de plus en plus courbé sur son micro au fil du concert. Reste que l’homme n’a pas perdu grand-chose de son charisme. Nono quant à lui est toujours fidèle à lui-même, souriant, et Vivi va briller grâce à ses excellents backing vocal qui font un bien fou au groupe et son jeu de basse mis très en avant.
Les réactions sont plutôt positives. Précisons qu’à la base, Trust ne joue pas devant un public conquis d’avance. Il s’agit de festivaliers avant tout, dont une bonne partie est particulièrement imbibée. Reste qu’une grosse poignée de fans est présente et se fera entendre. Le groupe n’aura aucun mal à déclencher de nombreux pogo et slamming.

La set-list est basée sur l’ensemble de leur carrière, seul l’album Ni dieu ni maître passe à la trappe (logique). Cependant, sur ce dvd, 3 morceaux joués à ce concert n’apparaissent pas : « Les templiers », « Surveilles ton look » et « Le temps efface tout », c’est vraiment dommage. Pour quels raisons ? Je l’ignore. Les titres restant constituent un bon best-of. Certains sont même plutôt inattendu : l’excellent « Palace » et son fameux passage disco dans lequel Bernie se moque de quelques « artistes » actuels ridicules, ou « Ride on » d’AC/DC intégré au milieu d’un super medley blues fort en émotion. Set-list au ton très engagé avec « Instinct de mort » et « Sors tes griffes », Bernie toujours en verve sur son fameux speech. Et puis surtout, il y a ce « Police Milice » auquel je ne m’attendais pas, le public réagira très positivement en hurlant « Milice ! », le poing levé, les nombreuses forces de l’ordre présentes ont du apprécier !!

Le rappel commence avec un medley du 1er album : « Préfabriqué-L’élite-Bosser huit heures » reproduit fidèlement sur le dvd contrairement à ce qu’a affirmé un journaliste mesquin, je le sais d’autant plus que j’étais dans le public ce soir là (avec deux autres chroniqueurs de nightfall d’ailleurs !). « Bosser huit heures » fut finalement interprété en intégralité et même adapté aux 35 heures. Sur « Antisocial », le public est complètement déchaîné, en témoigne les nombreux fumigènes, mais la vidéo ne rend vraiment pas justice à ce morceau. La véritable fin du concert n’apparaît pas non plus, on ne verra donc pas Bernie revenir sur scène pour déguster son énorme gâteau d’anniversaire sous l’invitation de Nono et du public, il faut dire que le chanteur avait déclaré être plutôt gêné.

1er Bonus : Un reportage d’une demi-heure très intéressant dans lequel on voit les répétitions d’avant le concert, l’arrivée sur le site du festival, et l’enregistrement des nouveaux morceaux, le tout étant ponctué de mini-interview. Le visionnage des répétitions permet de voir le groupe interpréter en partie « Les templiers » et surtout « Le temps efface tout » (avec une pique contre Sarkozy), certainement pas un hasard ! L’arrivée sur le festival, situé dans un tout petit patelin breton, est fort intéressante. On peut notamment admirer la fosse complètement dévastée par la boue, résultat des nombreuses averses ayant eu lieu pendant les concerts de la veille. Le moment le plus fort étant sans doute la rencontre, en compagnie de Jean Louis Aubert, avec Jerry Lee Lewis le Killer, l’émotion de Bernie est palpable. La troisième partie du docu montre Bernie interprété le nouveau titre « La mort rôde » dans lequel il hurle pendant le refrain.

2ème Bonus : Sortis tout droit des archives de Nono, une vidéo d’une vingtaine de minutes d’un concert de 1989. Trois titres en sont extraits : le délirant « Petit papa noël » pendant lequel Bernie a du mal à garder son sérieux, « Mongolo’s land » et un « Paris » déchaîné. Le groupe déploie une énergie prodigieuse, bref vraiment de quoi regretter le fait de ne pas être né plus tôt. On notera que Bernie n’a pas changé de pantalon en 17 ans.

Ce dvd est donc un beau cadeau pour tous les fans de TRUST. Il faut bien avouer que ce n’est pas le dvd parfait auquel on aurait pu s’attendre. L’absence de trois morceaux joués pendant le concert est regrettable, même si le groupe a voulu compenser en mettant des extraits de répétitions de deux de ces morceaux manquants. Reste que l’ensemble du concert vaut vraiment le coup d’œil, que l’interprétation du groupe est supérieure au dernier live (Still A-Live, enregistré pendant la tournée de 1997) et que les deux bonus sont excellents. De quoi donner envie que cette histoire se poursuive.

PS : Ce DVD, tout comme sa version CD, est dédié à Manu Da Silva, ancien roadie de TRUST, devenu tenancier du fameux Eddie's bar au Portugal, décédé le 31 mai 2005.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK SCHNEIDER :


ALICE COOPER
Welcome To My Nightmare (1975)
Un album cauchemardesque!

(+ 2 kros-express)



DEEP PURPLE
Now What?! (2013)
Un retour au sommet

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Bernie (chant)
- Nono (guitare)
- Iso (guitare)
- Vivi (bass)
- Farid Medjane (batterie)


1. Le Mitard
2. Palace
3. Au Nom De La Race
4. Fatalité
5. On Lèche, On Lâche, On Lynche
6. Saumur/ride On/ton Dernier Acte
7. Par Compromission
8. Sors Tes Griffes
9. Fais Où On Te Dis De Faire
10. Tout Ce Qui Est Bon Est Mal
11. Instinct De Mort
12. Police Milice
13. Préfabriqués/l'élite/bosser 8 Heures
14. Antisocial
- bonus
15. Petit Papa Noël
16. Mongolo's Land
17. Paris
18. La Mort Rôde



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod