Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SHY - Excess All Areas (1987)
Par THE MARGINAL le 2 Mars 2007          Consultée 2645 fois

Après avoir sorti 2 albums studios qui n'ont pas vraiment cassé la baraque, le quintette britannique Shy décide de passer la vitesse supérieure en 1987 avec "Excess all areas", son troisième effort discographique de rang. Le groupe a acquis de l'expérience au cours des précédentes années et, désormais plus sûr de lui, entend frapper un grand coup.

Les musiciens mettent un point d'honneur à donner le meilleur d'eux-mêmes et c'est ainsi qu'ils accouchent d'un album qui les propulse parmi les groupes de hard FM les plus attrayants du moment, voire les potentiels "next big things"...

Car Shy réussit l'exploit d'enchaîner les perles sans jamais faiblir. Qu'il s'agisse de "Emergency", un titre énergique, rythmé avec des nappes de claviers majestueuses, un magnifique refrain, de "Can't fight the nights", une excellente compo typée hard mélodique FM avec un subtil enrobage mélodique, du mid-tempo "Young heart" doté d'un refrain irrésistible, craquant, de "Break down the walls", un titre heavy-rock de haute volée servi par un refrain fantastique et une très bonne synchronisation entre les choeurs et le chant de Tony Mills, de "Under fire" avec ses cavalcades de guitares bien appuyées par une basse ronronnante et quelques discrètes nappes de claviers, du mid-tempo entêtant et catchy "Devil woman" qui, avec son refrain enjoliveur, aurait pu cartonner sur les ondes françaises si celles-ci n'étaient pas obnubilées par le Top 50 de l'époque, de "Talk to me" qui mélange subtilement nappes de claviers ultra-majestueuses et de riffs plus acérés ou de "Telephone", une compo hard FM de haute volée avec les guitares tantôt en retrait, tantôt plus en avant, tous ces titres installent Shy au firmament du hard FM et témoignent d'une grande inspiration de la part du combo britannique.

Bon, si on veut pinailler un peu, on pourra toujours objecter que "When the love is over" est un titre pop aseptisé qui se situe intrinséquement en dessous des autres chansons de l'album en dépit d'un bon refrain, mais en fin de compte, il n'y a rien à jeter sur cet opus.

Avec "Excess all areas", Shy a touché au divin et offre aux amateurs de hard FM un splendide album avec des compos toutes(ou presque) aussi accrocheuses les unes que les autres, bourrées de classe, de majesté. Parfois, le troisième album d'un groupe est le meilleur de sa discographie. C'est le cas avec Shy qui a vraiment tapé dans le mille. Qui plus est, cet album a bien vieilli, bien résisté à l'usure du temps et, grâce à ses mélodies succulentes, reste inoubliable. Hélas, les meilleures choses ont parfois une fin et, après cet album, le chanteur Tony Mills quittera le groupe et le label RCA se séparera de celui-ci.

Note: 4,75/5

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


DANGER DANGER
Danger Danger (1989)
Hard fm / a.o.r




STREETS
1st (1983)
Hard fm classieux avec Steve Walsh au chant


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Tony Mills (chant)
- Steve Harris (guitare)
- Roy Stephen (basse)
- Pat Mckenna (clavier)
- Alan Kelly (batterie)


1. Emergency
2. Can't Fight The Nights
3. Young Heart
4. Just Love Me
5. Break Down The Walls
6. Under Fire
7. Devil Woman
8. Talk To Me
9. When The Love Is Over
10. Telephone



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod