Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


VAINS OF JENNA - Lit Up/let Down (2006)
Par THE MARGINAL le 14 Décembre 2006          Consultée 2100 fois

Voilà déjà pas mal de temps que le nom de Vains Of Jenna circule dans le milieu underground du hard rock/sleaze. De nombreuses personnes qui ont eu l'ccasion de voir ce quartette suèdois sur scène n'hésitent pas à considérer ce groupe comme l'héritier potentiel de Guns N' Roses et Mötley Crüe. Bam Margera, à la fois skateur professionnel, cascadeur, personnalité de la radio, et accessoirement amateur de gros rock, est tellement tombé sous le charme de ce combo suèdois qu'il a fondé le label Filthy Note Records pour signer Vains Of Jenna et lui permettre de répandre sa musique dans le monde.

Ainsi, Vains Of Jenna peut sortir son tout premier album "Lit up/Let down" en 2006. A l'écoute de cet opus, on sent effectivement que ce quartette suèdois est influencé par Guns N' Roses, Mötley Crüe, mais aussi Faster Pussycat, Hardcore Superstar.

Musicalement, les chansons, si elles ont ce caractère subversif propre à tout groupe de sleaze qui se respecte, sont quand même assez travaillées. Le très bon mid-tempo "Don't give a damn", typiquement sleaze, en est la preuve vivante: graisseux à souhait, il est servi par un chanteur(Lizzy DeVine) à la voix éraillée, féline, parfois criarde à mi-chemin entre Jocke Berg (Hardcore Superstar) et Axl Rose(Guns N' Roses), sans oublier le refrain, à la fois accrocheur et entrainant. Pas de doute, on est ici en territoire connu. Et dans le genre, Vains Of Jenna s'acquitte plutôt bien de sa tâche. Il suffit d'écouter le coquin "Cease emotions", qui dépote de façon toutefois modérée, le mid-tempo "Hard to be vain", à la fois mélancolique et catchy, le convaincant "Get on the ride", bien ancré dans la tradition sleaze suèdoise (on pense tout de suite à Hardcore Superstar) et surtout le monstrueux "Noone's gonna do it for you", un titre énergique qui dégage un réel sentiment d'urgence et qui représente tout ce qu'il y a de plus jouissif dans le sleaze-rock. A propos de ce titre, qu'on peut considérer comme le meilleur de l'album, il convient de signaler que d'après certains échos, la version démo serait encore plus énorme.

Par contre, le titre "Set it off" ne restera pas dans les annales: ce mid-tempo n'est vraiment pas terrible, laborieux et sa fin traine inutilement en longueur. Ce titre pourrait être comparé à une face B.

Dans un registre différent, Vains Of Jenna s'est fendu avec "Lit up/Let down" d'une superbe power-ballade mélancolique, bien construite, avec un refrain poignant, prenant et l'apparition de quelques notes de piano renforce l'aspect mélancolique. D'autre part, le groupe suèdois a retravaillé 2 des titres de cet album en version acoustique. La version de "Noone's gonna do it for you" est vraiment excellente, de qualité et fait penser à celle de "You're crazy". Quand à la version unplugged de "Set it off", elle est de meilleure qualité, plus efficace que la version électrique, même si la fin un peu répétitive est ennuyeuse. En tout cas, habillé autrement, le titre "Set it off" dévoile des charmes insoupçonnés...

Pour un premier album, "Lit up/Let down" est plutôt prometteur. Il va sans dire que les fans de Guns N' Roses, Mötley Crüe, Hardcore Superstar et Faster Pussycat seront comblés, d'autant qu'on trouve sur ce disque de très bons solos de guitare et que la voix de Lizzy Devine rend assez bien. Ceci dit, on regrette quand même qu'il n'y ait pas sur cet album 2 titres plus directs, plus explosifs et avec 10 titres, dont 2 reversionnés en acoustique, l'album ne semble pas totalement complet. D'autre part, ce "Lit up/Let down" est quand même un cran en dessous du dernier album en date de Hardcore Superstar ou du "Rest in sleaze" de Crashdïet. Ceci dit, Vains Of Jenna a encore de la marge et peut mieux faire, j'en suis certain. En attendant, ceux qui craignent le pire avec le prochain album de Guns N' Roses pourront toujours se satisfaire avec ce "Lit up/Let down".

Note: 3,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


BRAND NEW SIN
Recipe For Disaster (2005)
Du heavy-rock sévèrement burné qui dépote !




AEROSMITH
Classics Live ! (1986)
Bons extraits live d'Aerosmith


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Lizzy Devine (chant,guitare)
- Nicki Kin (guitare)
- Jp White (basse)
- Jacki Stone (batterie)


1. Don't Give A Damn
2. Ceased Emotions
3. Hard To Be Vain
4. Lit Up/let Down
5. Get On The Ride
6. Baby's Got A Secret
7. No One's Gonna Do It For You
8. Set It Off
9. No One's Gonna Do It For You (acoustic)
10. Set If Off (acoustic)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod