Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Divine:decay, Testament, Metallica, Megadeth, Fueled By Fire, Merciless Death, Bonded By Blood, Destruction
- Style + Membre : Generation Kill

EXODUS - Impact Is Imminent (1990)
Par LATIMUS le 17 Février 2007          Consultée 6802 fois

EXODUS... ou le groupe de malchanceux qui ont toujours un métro (ou un Zetro ?!) de retard ! Bon, déjà, leur soliste Kirk Hammett les quitte pour rejoindre rien moins que METALLICA. Ensuite, leur premier album Bonded By Blood, véritable classique du Thrash unanimement salué par la critique, ne sort qu’en 1985, alors que le disque est prêt depuis plus d’un an. Résultat, les « petits camarades » METALLICA, MEGADETH ou SLAYER en ont profité pour faire la course en tête et EXODUS n’arrivera jamais à les rattraper. D’autant plus qu’après Bonded By Blood, le groupe ne sortira un nouvel album que tous les deux ans (Pleasures Of The Flesh en 1987 et Fabulous Disaster en 1989).

Revigoré par l’excellent Fabulous Disaster, qui s’il ne s’est pas vendu à des millions d’exemplaires, a obtenu de bonnes critiques et a su remettre le groupe sur les rails, EXODUS commence sans doute à comprendre qu’il faut profiter de ce nouveau départ pour éviter de se faire oublier comme précédemment. Il faut battre l’Enfer pendant qu’il est chaud, comme dirait l’autre ! Du coup, le groupe enregistre rapidement son 4ème album, qui sort en 1990, un peu à la surprise générale, l’album précédent étant encore tout chaud.

Seulement voilà, 1990, c’est peut-être l’année où justement le Thrash va commencer à battre de l’aile. Même si trois disques sublimes sont sortis récemment (Beneath The Remains de SEPULTURA, en 1989, Seasons In The Abyss de SLAYER et Rust In Peace de MEGADETH, en 1990), ces trois albums constituent sans doute les derniers grands enregistrements de la première vague du Thrash, avant que le genre ne tombe en désuétude. Une agonie due à la montée du Grunge et du Death Metal mais aussi au changement de cap du principal inventeur du genre, METALLICA, qui ralentit considérablement le tempo sur son Black Album, qui est d’ailleurs plus un album de Heavy Metal que de Thrash.

Pour une fois qu’EXODUS n’était pas trop en retard, voilà qu’il sort Impact Is Imminent dans un climat de début de sale temps pour le Thrash ! D’autant plus que cet album n’a rien d’exceptionnel. Sorte de follow-up de Fabulous Disaster, il adopte pratiquement le même son, sec et brutal, mais l’effet de surprise est passé et l’album se montre un peu moins diversifié et inspiré que son prédécesseur. Ceci dit, l’efficacité est au rendez-vous : ça frappe toujours fort, vite et bien. Mais le disque est trop linéaire et manque d’originalité. Alors, il y a toujours de sacrés riffs ici et là et quelques bons soli (mais beaucoup moins que sur le suivant, Force of Habit). Ce disque est loin d’être mauvais, il est seulement moyen.

Pourtant, le début du premier morceau, Impact is Imminent, est assez jouissif, avec ses riffs d’intro turbo-compressés dont le groupe a le secret. Il s’agit en tout cas probablement du seul morceau de Thrash (voire de Metal) ayant pour thème la lutte contre l’alcoolisme au volant (« Every time you drink and drive, You always think that you'll survive, Till your car is crushed and bent... ! »). Mais Steve Zetro Souza est justement trop... saoûlant, avec sa voix irritante de corbeau énervé. Quant au nouveau batteur, John Tempesta (TESTAMENT, WHITE ZOMBIE, HELMET...), s’il ne manque assurément pas de puissance, il est trop linéaire et ne varie pas assez ses effets. Autre faiblesse de l’album, le morceau « The Lunatic Parade », qui est en fait une sorte d’auto-plagiat de l’excellent « Toxic Waltz », un peu sur le même thème (la joyeuse folie du public d’EXODUS lors des concerts) mais beaucoup moins convaincant musicalement. Quant à « Changing of the Guard » et « Thrash under Pressure », ils ne font pas dans la grande originalité.

Mais il y a tout de même de bonnes choses sur cet album. La pièce épique « Within the Walls of Chaos » (7’44), si elle ne vaut pas le fabuleux « Like Father, Like Son », est tout de même bien réussie, avec ses nombreux riffs et changements de tempo. « Only Death Decides » est tout simplement un bon morceau, rien de plus mais rien de moins non plus. « Objection Overruled » est bien sympathique, et « Heads they win (Tails you Lose) » ne manque pas d’énergie, avec son riffing sauvage à décorner un boeuf.

Qui n’avance pas recule. C’est un peu la formule qui pourrait s’appliquer à l’EXODUS d’Impact Is Imminent, album moyen avec ses bons moments tout de même. Du gros Thrash classique garanti sans intro acoustique, sans ballade ni innovations, mais sans génie non plus. Enfin bon, de la même manière que pas mal de galettes moyennes d’AC/DC période Brian Johnson arrivent tout de même à vous faire taper du pied sans problèmes, Impact Is Imminent vous fera headbanger et ressortir les grattes en carton du placard, seulement vous n’en garderez pas un souvenir impérissable...

A lire aussi en THRASH METAL par LATIMUS :


FLOTSAM AND JETSAM
No Place For Disgrace (1988)
Un deuxième album impressionnant...




FORBIDDEN
Raw Evil - Live At The Dynamo (1989)
Un e.p. explosif !


Marquez et partagez




 
   LATIMUS

 
  N/A



- Steve 'zetro' Sousa (chant)
- Gary Holt (guitare)
- Rick Hunolt (guitare)
- Rob Mckillop (basse)
- John Tempesta (batterie)


1. Impact Is Imminent
2. A.w.o.l
3. The Lunatic Parade
4. Within The Walls Of Chaos
5. Objection Overruled
6. Only Death Decides
7. Heads They Win (tails You Lose)
8. Changing Of The Guard
9. Thrash Under Pressure



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod