Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Drudkh, Dark Ages

HATE FOREST - The Most Ancient Ones (2001)
Par POSSOPO le 11 Février 2007          Consultée 3114 fois

HATE FOREST est mort, vive DRUDKH…et DARK AGES…et BLOOD OF KINGU. Roman Saenko poursuit donc son labeur. Mais si les informations ne filtrent guère sur BLOOD OF KINGU, DARK AGES n’est en rien une entité black et on sait tous que les armes utilisées chez DRUDKH sont bien différentes de celles maniées par HATE FOREST. Heureusement pour le gourmand, l’animal, en plus de trois véritables albums originaux, a déféqué moult demos, EP et compilations de ces demos et EP. Je ne sais trop d’où proviennent les divers titres de The Most Ancient Ones. Pas des demos qui le précèdent, et pourtant le disque est officiellement reconnu comme une compilation. Manquant de sources, asséchées avec le plus grand soin par Roman Saenko lui-même qui désire simplement éviter que son bébé puisse entrer en contact, même indirectement, avec tout média, exception faite du label qui l’a signé, je me contenterai de suivre l’avis général et de lister ce qui ressemble en de nombreux points à un véritable album comme une vulgaire compilation. De quoi ? Je me le demanderai certainement encore longtemps.

L’introduction est brutale, une voix typée death vient annoncer le début des hostilités. The Most Ancient Ones ne ressemble donc en rien à Battlefields. Il suit une ligne directrice toute en testostérone, somme toute le chemin le plus profondément tracé par l’artiste depuis ses débuts. La charpente déjà incroyablement solide, et qui transpire une virilité plus bestiale qu’humaine, la musculature bourrue, HATE FOREST est déjà tout ce qu’il sera plus tard, sur le magnifique Purity (à qui il emprunte d’ailleurs un morceau) ou sur le barbare Sorrow, un être indomptable, d’une force incommensurable. Une sève non identifiée, brûlante et visqueuse, coule dans ces énormes artères qui respirent une haine féroce. Le cœur se meut puissamment pour charrier des litres de ce liquide dégoûtant. Le poil lustré à la poisse d’une immonde tanière, les griffes d’un ivoire primitif, l’œil d’une teinte jaune insupportable, le bipède représente la puissance instinctive, l’énergie primitive la plus incontrôlable.

Piqûre de rappel tardive du talent du maître (personne ne me fera croire qu'il a découvert ce disque à l'époque de sa sortie), The Most Ancient Ones ne diffère en rien de nombreuses autres productions signées HATE FOREST. Le jugement pourrait alors se révéler sévère car on n'apprend ici absolument rien. Et pour cette même raison, la logique nous empêche de trop nous fâcher sur la note. Voilà donc un opus de qualité, mais uniquement indispensable aux furieux atteints de HATE FORESTite aigue, maladie encore méconnue mais en expansion et qui se transmet, selon des sources médicales officieuses, par la passion irresponsable des premières personnes infectées qui contamineraient en quelques heures et quelques écoutes d’autres individus au terrain propice. En l’absence de traitement curatif, la seule méthode reconnue pour soulager le patient réside en l’achat compulsif de tout produit marqué du sceau de l’artiste.
Les personnes non encore malades sont invitées à jeter leur dévolu sur Purity ou Sorrow, puisque le présent disque a été confectionné avec le même calque mais en accordant un léger moins de soin à la fabrication.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


BLUT AUS NORD
Mort (2006)
Black indus ambient




DARKTHRONE
A Blaze In The Northern Sky (1992)
1er album de Black 90's norvégien, référentiel !!!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



Non disponible


1. To The Thickets And Swamp
2. The Most Ancient Ones
3. Inmost Winter
4. Black Forest
5. The Elders
6. Darkness
7. The Night Of Winter Solstice
8. The Curse



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod