Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1992 On Target
2010 Cadence
 

- Membre : Ez Livin'

BANGALORE CHOIR - On Target (1992)
Par THE MARGINAL le 23 Janvier 2007          Consultée 2257 fois

Le nom de David Reece n'est sans doute pas étranger à certains d'entre vous. En effet, c'est lui qui a eu la lourde tâche de remplacer au chant Udo Dirkschneider sur l'album "Eat the heat" en 1989. Cet album n'avait pas fait l'unanimité à l'époque, c'est le moins qu'on puisse dire. Les fans de la première heure avaient rejeté en bloc ce disque, qui avait pris un virage plus Hard US/hard FM et Accept allait imploser, David Reece étant remercié par les autres membres en passant.

Pas démonté, le chanteur forme au début des 90's un nouveau groupe: Bangalore Choir. Pour mener à bien ce projet, il s'entoure de musiciens compétents: les guitaristes Curt Mitchell et John Kirk(tous 2 ex-Razormaid), et des 2 ex-Hericane Alice Ian Mayo(basse) et Jackie Ramos(batterie). Avant de chroniquer cet album, il convient de préciser un detail: ce n'est pas la section rythmique du groupe qui joue sur ce disque(elle est arrivée sur le tard, me semble-t-il), les lignes de basse étant assurées par Dan Greenberg et les parties de batterie par Derek Thomas. Le groupe américain a au moins eu l'honnêteté de le préciser dans le livret de l'album, alors que d'autres auraient certainement caché ce genre de détail...

Mais parlons un peu de ce "On target", qui marque les débuts discographiques de Bangalore Choir. Ce disque est résolument orienté Hard US, avec des touches FM et correspond à tout ce qui se faisait dans le genre à l'époque. Oui, mais si l'originalité n'est pas au rendez-vous, la qualité et l'efficacité, elles, sont omniprésentes sur cet opus.

L'album démarre en force par le biais de "Angel in black": énorme intro, premier couplet calme, puis montée en puissance et gros refrain explosif(le chanteur est formidablement appuyé par les choeurs), puis rebelote jusqu'au solo. C'est l'archétype du morceau-carton, qui arrache tout sur son passage. Précisons quand même que ce titre est en fait une cover d'un titre d'Autograph, à l'époque inédit(qu'on retrouvera plus tard sur le "Missing pieces" d'Autograph en 1997). Néanmoins, l'interptétation de ce titre est tellement magistrale qu'on attribuerait presque celui-ci à Bangalore Choir. La suite, c'est du tout bon. Le quintette ricain nous sort "Loaded gun", un mid-tempo tubesque à mi-chemin entre hard et pop(le groupe a tourné un clip avec ce titre et on peut le voir sur Youtube), la magnifique power-ballad "If the good die young(We'll live forever)", sans artifice, qui en sensibilisera plus d'un, "Doin' the dance", un mid-tempo big-rock groovy très accrocheur qui fait taper du pied et qui se distingue par son refrain contagieux aux relents funkys qui tue tout. N'oublions pas non plus de mentionner "All or nothin' ", une excellente compo Hard US punchy mise en relief par des guitares exubérantes qui soutiennent efficacement les vocaux d'un David Reece imperial, "Slippin' away", un titre rythmé entêtant qui pulse, ou encore les mid-tempos "Freight train rollin' ", nerveux et diablement rock à souhait, et "Just one night", à la fois musclotté et classieux.

En fait, la seule fausse note de ce disque, c'est la ballade "Hold on to you", plutôt moyenne et nettement un cran en dessous des autres titres. Bangalore Choir a vraiment frôlé le sans-faute et on peut regretter qu'il n'y ait pas eu un titre rapide à sa place sur ce disque.

Au final, Bangalore Choir a délivré avec "On target" un magnifique album de hard mélodique, même si on ne peut nier que les mélodies sont faciles d'accès, qu'il y a un côté commercial sur certaines compos. Voilà un album qui aurait probablement explosé les charts du monde entier s'il était sorti 3-4 ans plus tôt. Avec l'arrivée du grunge et du crossover, Bangalore Choir n'a pas survécu. C'est dommage car ce groupe s'y entendait pour pondre des compos Hard US classieuses et imparables et David Reece s'est fendu d'un superbe travail vocal, montrant en cette occasion qu'il est un chanteur décidément sous-estimé. Bangalore Choir n'était peut-être pas le meilleur groupe du genre, mais "On target" est un album à avoir si on aime le Hard US, le hard mélodique FM. Cet album n'a pas eu de succès, mais a plutôt bien vieilli.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


SLEEZE BEEZ
Screwed Blued & Tattooed (1990)
Hard rock




SHANGHAI'D GUTS
Out Of Tune (1991)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- David Reece (chant)
- Curt Mitchell (guitare)
- John Kirk (guitare)
- Ian Mayo (basse)
- Jackie Ramos (batterie)


1. Angel In Black
2. Loaded Gun
3. If The Good Die Young (we'll Live Forever)
4. Doin' The Dance
5. Hold On To You
6. All Or Nothin'
7. Slippin' Away
8. She Can't Stop
9. Freight Train Rollin'
10. Just One Night



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod