Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNERAL DOOM  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


PANTHEIST - O Solitude (2003)
Par ORPHANAGE le 20 Janvier 2007          Consultée 2784 fois

Jusque dans ses derniers recoins, dans ses plus infimes mesures, "O Solitude" est majestueux. "O Solitude" est peut-être bien l'un des plus grands chef-d'œuvres de Doom Metal. "O Solitude" est aussi une perle unique qui plonge l'auditeur dans des atmosphères qu'il ne pourra retrouver dans aucun autre album de Funeral Doom. D'ailleurs, si Pantheist a atteint un statut majeur dans le cercle très fermé des groupes de Funeral d'obédience atmosphérique, ce n'est pas pour rien : il est parvenu à ériger un hommage aux atmosphères à la fois macabres et religieuses tout simplement parfait, et a pu proposer une interprétation de l'orgue dans le Metal plus onirique et raffinée que Skepticism, qui lui préfère l'utiliser à des fins plus oppressantes. Revenons plus en détail sur ce monument, tout en sachant qu'il n'y aura pas grand-chose à lui reprocher.

Alors que la plupart des groupes de Doom Metal tentent de créer des ambiances dénuées de toute humanité, littéralement écrasantes et malsaines, Pantheist n'a d'autre but que de faire de ce style musical si particulier une source d'émotions et de mélancolie profondément esthétique, puisant dans la mort tout ce qu'il y a de plus beau – ce qui, au passage, semble quelque peu inspiré par l'esthétique Baudelairienne, mais là, je m'égare! Quelle est la recette, sur le plan technique? Tout d'abord, un rythme majoritairement lourd, très lent – bien que plus vivant que dans certains groupes de Funeral tels que The Ethereal – crée par une batterie chargée d'échos solennels et des cymbales discrètes pour enrichir la dimension percussive. Le choix sonore des guitares semble être des plus judicieux : celle-ci sont très saturées, grésillantes mais moins que chez Until Death Overtakes Me ou d'autres Droniens de l'extrême, et ce grésillement se conjugue à l'élément principal pour une propagation plus intrusive et captivante : les claviers. Pantheist fait partie de ces groupes qui s'inspirent énormément de l'Ambient dans leur musique, et dans ce cas précis, on perçoit aussi une énorme influence de Skepticism, comme je le disais tout à l'heure, par rapport à l'emploi systématique d'orgue dans les compositions. Ceux-ci sont très présents et sont les acteurs principaux de l'atmosphère religieuse, romantique et mortuaire, ils en témoignent tout particulièrement sur le monument "Time". Les mélodies sont composées dans une optique lancinante et pernicieuse pour les tympans : elles s'infiltrent et déclenchent une vive émotion, d'autant plus que les orgues sont loin d'avoir une connotation bucolique dans les esprits.

Bien entendu, il est totalement inutile de préciser que ces éléments techniques, en plus d'être maîtrisés, sont joués avec la plus désarmante des sincérités, et cela s'entend tout de suite! Le chant, qui varie entre growls death profonds et emphatiques et chant clair très évocateur des chants grégoriens et religieux – on ne le dira jamais assez, la musique de Pantheist est vraiment très ésotérique et religieuse – semble trembler de puissance, de tristesse et de peur. Il suffit d'écouter un "Envy Us" particulièrement grave et pachydermique, et plus merveilleusement macabre que jamais, pour s'en convaincre. Si Pantheist parvient à se démarquer, à se graver dans les mémoires, c'est parce qu'en plus de jouer parfaitement son Funeral Doom classieux et émotionnel, il le distille à l'aide d'une sensibilité particulièrement aiguë perceptible dans des mélodies de claviers simples et possédées, et des variations rythmiques témoignant de la folie créatrice.

C'est d'ailleurs sur ce point là que "O Solitude" a été le plus critiqué. Alors que les titres sanglotent sans fin le long de marches funèbres effarantes d'intensité, des accélérations plus communes au Doom/Death que l'on pourra légitimement juger de "hors concours" s'incrustent ça et là, notamment dans "Time" et "O Solitude" où elles sont assez vigoureuses, et aussi dans le magnifique "Don't Mourn" où elles se voient suppléées de chant Black Metal. Il est possible d'appréhender ces éléments surprenants de plusieurs façons. Comme je le disais tout à l'heure, comme un témoignage de sincérité, une pulsion poussant les membres du groupe à intégrer ces accélérations diaboliques par un trop plein d'émotions. On peut le voir, dans un autre cas, comme une envie d'insérer à tout prix aux morceaux des influences à qui l'on veut rendre hommage (le Black metal et le Doom/Death?) sans se soucier du service rendu au titre. Et pour finir, comme une volonté d'aérer d'une manière ou d'une autre des titres de Funeral Doom très lents et linéaires. Auquel cas ce n'est pas du meilleur goût puisque écouter du Funeral Doom est souvent le prétexte pour se perdre dans des abîmes labyrinthiques de répétitivité ensorcelante. Personnellement, ces accélérations m'ont dérangé dans les premières écoutes, mais par la suite, je les ai trouvées très à propos et tout à fait intéressantes – d'autant plus qu'elles ne sont pas du tout fréquentes, juste épisodiques.

Un album de Pantheist ne s'écoute pas à la légère. Il regorge de détails, d'émotions, et les compositions ne sont pas étendues sur de si longues minutes pour rien. Il est important de s'immerger totalement dans l'écoute d'un tel monument, et chacun pourra l'interpréter en fonction de son vécu, de sa sensibilité, et de ses fantasmes picturaux et culturels. Férus d'ambiances funéraires emplies de désespoir, fanatiques de musiques Metal possédées par l'ésotérisme, vous savez ce que vous avez à faire.

A lire aussi en DOOM METAL par ORPHANAGE :


INTAGLIO
Intaglio (2007)
Quelques secondes avant la mort




DRACONIAN
Arcane Rain Fell (2005)
Désespoir orchestré : un gothic/doom sublime!


Marquez et partagez




 
   ORPHANAGE

 
   POSSOPO

 
   (2 chroniques)



- Sterghios (drums)
- Ilia (guitars, vocals)
- Kostas (keyboards, vocals)
- Andy (vocals)
- Pete (guitars)
- Mark (bass, vocals)


1. O Solitude
2. Don't Mourn
3. Time
4. Envy Us
5. Curse The Morning Light



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod