Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DARKENED NOCTURN SLAUGHTERCULT - Nocturnal March (2004)
Par NOCTURNALPRIEST le 23 Octobre 2006          Consultée 2023 fois
J’ai fait la connaissance de « Darkened Nocturn Slaughtercult » par hasard en feuilletant la trade list d’un de mes revendeurs favoris. Je découvre alors qu’il fait partie des rares groupes réellement virulents ayant une femme dans ses rangs, laquelle nous vient de Pologne, tient la guitare et assure les vocaux. Cet opus constitue le 3ème acte de la discographie de cette horde malfaisante, après un EP et un album (sans compter les deux split auxquels ils ont participé).

Moi qui m’attendais au son « true » classique, bourré d’aigus et à la basse inaudible, c’est une belle surprise et aussi une sublime claque que j’ai encaissée à la première écoute.
Ce groupe, malgré que ses albums soient limités en nombre et pas des plus faciles à se procurer, jouit d’une production excellente sans qu’elle soit abusivement propre. Le son reste organique comme il se doit, la basse est aussi présente que les guitares et la batterie. Cette dernière est un des grands atouts du groupe: jouée avec brio, permettant de savourer les parties blastées dans lesquelles la caisse claire reste bien audible, les toms sont mis en avant et résonnent à la manière de tambours de guerre (rappelant la batterie de Hellhammer dans « De mysteriis don Sathanas » ou encore celle de Frost sur les premiers SATYRICON). Les parties vocales de la charmante Onielar sont enragées. On a de la peine à imaginer que de tels râles possédés puissent s’échapper d’un gosier féminin ! Un chant typiquement black exécuté de la plus sinistre manière qui soit: avec conviction.

Le style pratiqué est un black metal brutal, aux riffs inspirés (mais restant dans la plus pure tradition du genre) et absolument dévastateurs. N’étant pas grand amateur de ce genre de black metal en règle générale, j’ai généralement tendance à zapper ces groupes qui n’offrent souvent que d’inintéressantes successions de parties ultra rapides au son clinique, sans aucun feeling et ambiance. Ici, malgré une majorité de blast furieux, le groupe sait aérer son propos en y ajoutant des riffs bien thrash ainsi que des parties moins rapides qui feront taper du pied les plus récalcitrants ! Les ambiances obscures très réussies sont aussi de la partie avec quelques introductions et interludes forts à propos ainsi que des samples rares mais bien incorporés au tout, l’exemple le plus éloquent étant le son de l’armée marchant au pas qui vient appuyer le final entêtant du titre « Nocturnal March ».

Si vous êtes en quête d’un album défouloir à ambiance sombre offrant un énorme plaisir d’écoute (on ne s'ennuie pas une seconde), ce groupe est pour vous. Excellemment produit, exécuté par des mains de maîtres et respirant la froideur teutonne, ces hymnes martiaux, brutaux, sanguinaires et sans concessions sauront vous séduire à coup sûr. L’originalité de cette offrande n’étant en aucun cas l’objectif visé, je me retiendrai de lui attribuer la note maximale !




Marquez et partagez




 
   NOCTURNALPRIEST

 
  N/A



- Onielar (voix, guitares)
- Velnias (guitares)
- Horrn (batterie)
- Emporonorr (basse)


1. Wicher Za Gorami
2. Chronicler Of Chaos
3. Spectral Runlets Of Tulwod
4. Scaffold Salvation
5. Whispers Of Arcane Cimonar
6. The Dead Hate The Living
7. Through Rotting Stench
8. Gathering Upon Saldorian Fields
9. Nocturnal March



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod