Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  LIVE

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Crimson Glory, Fates Warning, Ivanhoe
- Style + Membre : Operation: Mindcrime
 

 Site Officiel (1006)

QUEENSRΫCHE - Live Evolution (2001)
Par THE MARGINAL le 5 Décembre 2006          Consultée 4145 fois

Ce n'est pas tous les jours qu'un groupe fête ses 20 ans de carrière. Pour célébrer ça, Queensrÿche, le légendaire groupe de heavy metal progressif américain, sort en 2001 un double live qui s'intitule "Live evolution" retrace toute la carrière du groupe depuis ses débuts discographiques de 1983 jusqu'à "Q2K", sorti en 1999. Ce live doit être considéré comme une retrospective sur la carrière du groupe.

Pour mener à bien ce projet, Queensrÿche enregistre au Moore Theater de Seattle 2 concerts les 27 et 28 juillet 2001. Aucun album du groupe n'est ignoré. Même les albums les plus controversés, les plus décriés comme "Hear in the now frontier" et "Q2K" sont représentés. Plus surprenant encore: on retrouve 5 titres tirés de "Q2K", que certains considèrent comme le pire album du Rÿche(il y en a même qui l'ont baptisé "Quel Caca"). Mais on y reviendra plus tard...

Les albums de la bande à Geoff Tate sont répartis ainsi(et pas forcément dans l'ordre exact, si on se fie à la track-list du CD 1)): 2 titres de l'EP "Queen of the reich", 3 des albums "The warning" et "Rage for order", 8 de "Operation: mindcrime"(si on compte les interludes), 4 de "Empire"( le plus gros succès commercial du groupe), 2 de "Promised land", 1 de "Hear in the now frontier" et 5 de "Q2K", donc. Soit un total de 29 chansons, d'autant que la chanson "Spreading the disease" est coupée en 2 parties, l'interlude "Requiem" venant s'intercaler entre ces 2 parties.

En écoutant ce double live, on constate qu'il y a une assez bonne interaction entre Geoff Tate et le public, les titres sont dans l'ensemble relativement bien interprétés, même si la voix de Geoff Tate n'est pas toujours au top(il a habitué à mieux, notamment sur le "Operation: Livecrime" sorti en 1991). Le moment fort des 2 concerts réunis, c'est l'interprétation des 8 titres du monumental "Operation: mindcrime" (leur meilleur album, dans l'absolu ?). En cette occasion, Pamela Moore (Sister Mary, vous vous souvenez ?) réapparait pour donner la réplique à Geoff Tate. On constate également à quel point des titres comme "Revolution calling", "Suite sister Mary", "I don't believe in love" ou "Eyes of the stranger" ont remarquablement resisté à l'usure du temps. Comme on dit: "Quand la musique est bonne...". Outre les titres de "Operation: mindcrime", on ne pourra pas ignorer le futuriste (si on se replace dans le contexte de l'époque où ce titre à été composé) "Screaming in digital", le très bon "Walk in the shadows" ou "The lady wore black". En guise de cerise sur le gateau, c'eut été encore mieux si le groupe avait ajouté à sa set-list "The needle lies", "Nightrider"(ce fut la première vidéo, d'ailleurs assez poilante à regarder) ou encore "I dream in infrared".

Le deuxième CD est un peu moins intéressant, même si le groupe se montre très pro de bout en bout. Le groupe joue les 2 titres de "Promised land" que je préfère("I am I" et "Damaged"), ainsi que quelques classiques de "Empire" comme le title-track, "Another rainy night" sans oublier la ballade "Silent lucidity" qui fut, à l'époque, un hit planétaire. Ensuite, les 6 derniers titres joués représentent la période "Hear in the now frontier"/"Q2K", celle qui est la moins appréciée des fans, ainsi que de votre serviteur. J'avoue que je n'arrive pas à accrocher à ces titres, hormis "Falling down", même si le groupe s'efforce de les jouer du mieux qu'il peut.

Dans l'ensemble, l'impression laissée par ce "Live evolution" est plutôt positive,, même s'il y aurait à redire sur certains points. Par exemple, la présence de 5 titres de "Q2K" n'était pas vraiment nécessaire, 2 auraient largement fait l'affaire. On peut aussi objecter que le guitariste Kelly Gray, s'il s'en sort correctement, ne fait pas pour autant oublier son illustre prédecesseur qu'est Chris De Garmo. A part ça, ce live permet quand même de cerner qui est vraiment Queensrÿche, puisque le quintette de Seattle y a déployé tout son arsenal: il se montre tour à tour atmosphérique, sombre, intense, énergique, mystérieux, enjoué, classieux. Un groupe au talent à multiples facettes, en somme, même si tout n'est pas excellent dans sa discographie.

En tout cas, Queensrÿche montre avec ce "Live evolution" que les années 80 et 90 sont bien finies et qu'il est temps d'entrer de plein-pied dans les années 2000 en attaquant un nouveau chapitre.

A lire aussi en HEAVY METAL par THE MARGINAL :


TNT
Knight Of The New Thunder (1984)
Heavy metal




SKID ROW
Skid Row (1989)
Heavy metal

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Geoff Tate (chant)
- Kelly Gray (guitare)
- Michael Wilton (guitare)
- Eddie Jackson (basse)
- Scott Rockenfield (batterie)


1. Nm 156
2. Walk In The Shadows
3. Roads To Madness
4. The Lady Wore Black
5. London
6. Screaming In Digital
7. Take Hold Of The Flame
8. Queen Of The Reich
9. I Remember Now
10. Revolution Calling
11. Spreading The Disease
12. Requiem
13. Spreading The Disease Pt. 2
14. The Mission
15. Suite Sister Mary
16. I Don't Believe In Love
17. Eyes Of A Stranger

1. I Am I
2. Damaged
3. Empire
4. Silent Lucidity
5. Another Rainy Night
6. Jet City Woman
7. Liquid Sky
8. Sacred Ground
9. Falling Down
10. Hit The Black
11. Breakdown
12. The Right Side Of My Mind



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod