Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


BABYLON A.D. - In The Beginning... Persuaders Recordings 86-88 (2006)
Par THE MARGINAL le 21 Octobre 2006          Consultée 1963 fois

Pour être tout à fait honnête, peu de personnes s'attendaient à voir sortir en 2006 un nouveau CD de BABYLON A.D. Après tout, ce quintette de Hard US n'est plus franchement en activité. Il s'était reformé à la fin des 90's pour sortir un Live ("Live In Your Face"), puis avait sorti en 2002 un album studio ("American Blitzkrieg") qui n'avait pas convaincu.

En fait, BABYLON A.D. a ressorti des cartons du vieux matériel datant de la période 1986-1988. Les chansons figurant sur "In The Beginning... The Persuaders Recordings 86-88" sont les titres qui avaient convaincu le label Arista de signer BABYLON A.D. Il faut aussi savoir qu'à l'origine, le groupe s'appelait PERSUADERS et c'est en quittant San Francisco pour déménager du côté de Los Angeles (Hollywood, plus précisément), en 1988, que le groupe s'est rebaptisé BABYLON A.D.. On remarque qu'à l'intérieur du livret, le chanteur Derek Davis raconte l'histoire du groupe à ses débuts. On y apprend que le combo faisait beaucoup de concerts afin d'attirer l'attention, qu'il y avait des bagarres à certains de ces concerts, que le groupe vivait pleinement dans le contexte de son époque. On apprend également que le guitariste John Mathews a quitté le groupe au moment où celui-ci enregistrait son premier album éponyme (celui de 1989) et fut remplacé au pied levé par Danny De La Rosa.

Bon, et la musique dans tout ça ? Eh bien, on sent sur les compos de ce disque les influences de DOKKEN, VAN HALEN, AEROSMITH, BOSTON. Sans être novatrices, les compos sont assez variées et certaines d'entre elles sont d'un bon calibre. On pense notamment à "I'm No Good For You", un mid-tempo Hard mélodique de bonne facture avec un bon refrain très ancré dans son époque (le milieu des 80's). On regrette juste que les guitares ne soient pas assez incisives. Comme d'autres bons titres, on n'omettra pas de citer "Back Street Girl", un titre percutant, incisif, avec beaucoup de peps sur lequel Derek Davis se lâche complètement. "Don't Ask Questions" est un mid-tempo à la fois intense, Heavy et mélodique avec un refrain particulièrement accrocheur et des mélodies guitaristiques aux petits oignons. "Do You Want It" est un pur morceau Hard US avec un refrain Glamisant dont on regrette tout de même qu'il soit sous-produit (aïe, le son de la batterie !!). Le très bon "She Likes To Give It" met bien en équilibre l'aspect mélodique et le côté rugueux qui caractérisaient le groupe à l'époque. "Too Much Too Young" est une compo Hard FM avec une grosse présence de nappes de claviers, un gros refrain fédérateur (le genre de truc qui fut très prisé par les groupes de l'époque). Et "When I'm Gone", un mid-tempo mélancolique avec des ambiances atmosphériques (créées par les nappes de claviers) et des guitares plus en retrait.

Si les musiciens faisaient déjà preuve d'un certain savoir-faire avant qu'ils ne soient contraints de se rebaptiser BABYLON A.D., ils n'étaient pas encore tout à fait au point comme l'attestent certaines compos, plus faiblardes. Par exemple, "Tears" est dans la lignée de ce qui se faisait à l'époque, et son refrain trop répétitif gâche tout, tandis que "Just Another Face" est une compo aux relents Popisants plutôt insipide.

Au final, ce disque est le reflet de ce qu'étaient les membres de BABYLON A.D. à l'époque où ils ont enregistré ces titres. Malgré un manque d'originalité, on sent quand même le potentiel de ces musiciens, de leurs capacités à composer des titres efficaces. Le potentiel en question ne demandait alors qu'à être exploité. On remarque que la production n'est pas au top, ce qui est bien compréhensible : après tout, ces compos auraient gagné à être davantage travaillées, perfectionnées. Tout bien considéré, ce " In The Beginning... The Persuaders Recordings 86-88" est un bon document d'époque qui contentera les fans de Hard US et apportera par la même occasion plus d'infos sur BABYLON A.D..

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


NASHVILLE PUSSY
Say Something Nasty (2002)
Hard rock




The DOGS D'AMOUR
In The Dynamite Jet Saloon (1988)
Le meilleur album des dogs d'amour


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Derek Davis (chant)
- John Matthews (guitare)
- Ron Freschi (guitare)
- Robb Reid (basse)
- Jamey Pacheco (batterie)


1. I´m No Good For You
2. Back Street Girl
3. Tears
4. Don´t Ask Questions
5. Do You Want It
6. Just Another Face
7. She Likes To Give It
8. Too Much Too Young
9. When I´m Gone
10. Hear My Heartbeat
11. Bad Mistake
12. Last Time For Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod