Recherche avancée       Liste groupes



      
SLUDGE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (2 / 6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Crowbar, Arson Anthem
 

 Site Officiel (349)
 Myspace (164)
 Chaîne Youtube (187)

EYEHATEGOD - In The Name Of Suffering (1992)
Par ERESSEAZ le 15 Novembre 2006          Consultée 4874 fois

EYEHATEGOD est le projet d'un certain Jimmy BOWER, que l'on connait aujourd'hui pour son rôle de guitariste dans SUPERJOINT RITUAL et de batteur dans DOWN, CROWBAR et CORROSION OF CONFORMITY, la formation du groupe remonte à 1988 et voici leur premier album, In The Name Of Suffering sorti en l'an de disgrâce 1992.

EYEHATEGOD, c’est toujours la même ambiance, la même atmosphère, ce sont toujours les mêmes stéréotypes qui nous viennent inconsciemment à l’esprit pour décrire cette entité. Quoi de plus normal, ce groupe revendique haut et fort ses origines louisianaises et pour les occidentaux moyens que nous sommes, la Louisiane c’est le bayou, le whisky et les pickups.

Il y a un truc vraiment marrant avec les groupes de sludge c'est que pour souligner ce pourquoi on adore leur musique, on ne peut pas utiliser de mots valorisants, généralement ces groupes ont pour unique but de décrire la déchéance humaine… et de montrer que ça leur plait.
Et pour cause, EYEHATEGOD c'est une ode à la médiocrité, EYEHATEGOD c'est de la merde.

Cette galette, c'est du vomi et elle ne mérite qu'un morceau de papier toilette usagé pour packaging.
La voix de Mickael Williams n'est que vociférations écorchées, exprimant une haine sourde et aveugle, jamais il semble se soucier de ne savoir pousser autre chose que des cris primitifs mêlés d'insultes.
Les riffs, suintants au possible laissent clairement entendre le sous-accordage des instruments et la claire volonté de se détacher de toute notion technique. Les guitares usent et abusent des larsens jusqu'au grincement de ce qu'il reste de vos dents jaunies et jusqu'à ce que le cérumen de vos oreilles se confonde avec la graisse de vos cheveux dont le dernier shampooing remonte à des temps incertains, presque légendaires. La basse, ronflante et groovy rampe au milieu des autres instruments telle une maléfique limace tandis que la batterie arrive par une étrange alchimie à faire groover le tout.

L'intégrité de cette musique tient du miracle.

EYEHATEGOD, on l'aime pour son groove, ses riffs Black Sabbathiens, son touché bluesy tout droit sorti du bayou et pour son atmosphère mélancolique, glauque, dérangée et doomisante. Ses structures inexistantes et ses changements de rythmes oscillants entre 'lent' et 'très lent' feront naviguer vos esprits à la limite de la schizophrénie.
Adeptes de nouvelles expériences foncez aussi vite que votre jambe de bois vous le permet sur 'In The Name Of Suffering', car oui, EYEHATEGOD a imposé dès son premier album, telle une scarification gangrenée, la marque du sludge sur le Metal et a été le précurseur de toute une scène louisianaise où le talent est loin d'être absent.

La merde ça coûte cher de nos jours et ça se note dans les 5/5.

A lire aussi en SLUDGE par ERESSEAZ :


ACID BATH
When The Kite String Pops (1994)
Sludge

(+ 3 kros-express)



EYEHATEGOD
Take As Needed For Pain (1993)
Sludge

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   ERESSEAZ

 
   ENENRA

 
   (2 chroniques)



- Jimmy Bower (guitare)
- Joe Lacaze (batterie)
- Michael Williams (vocaux)
- Steve Dale (basse)


1. Depress
2. Man Is Too Ignorant To Exist
3. Shinobi
4. Pigs
5. Run It Into The Ground
6. Godsong
7. Children Of God
8. Left To Starve
9. Hostility Dose
10. Hit A Girl



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod