Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


BLUE BLOOD - Universal Language (1991)
Par THE MARGINAL le 29 Novembre 2006          Consultée 1835 fois

Blue Blood est un quintette originaire de Grande Bretagne. Pour l'anecdote, ce groupe s'appelait initialement Blue Blud et a apporté une petite modification à son nom au moment de sortir son second album "Universal language". Si le nom du groupe a été légèrement changé, il n'y a aucun changement à signaler dans le line-up de ce groupe.

En 1989, ce quintette britannique avait séduit son monde en sortant un album de hard mélodique FM pêchu et sans ballade("The big noise"). 2 ans plus tard, il est attendu au tournant avec la sortie de son successeur "Universal language".

Et Blue Blud confirme sur cette galette qu'il appartient bien à cette catégorie de groupes classieux, talentueux. D'ailleurs, l'album démarre avec un gros, très gros classique de hard FM mélodique en puissance: "Universal language". Il y a pas mal de passages énergiques et le refrain, à la fois accrocheur et fédérateur, tue tout. De plus, le guitariste Mark Sutcliffe a sorti le grand jeu en solo.

Avec un tel départ, Blue Blud a placé la barre extrêmement haut et on se dit que le quintette britannique aura du mal à se maintenir à un tel niveau. C'est bien mal connaître Blue Blud qui réussit le tour de force d'aligner sans faiblir plusieurs titres de haut de gamme. Citons, par exemple, le mid-tempo bluesy "Cruel world", qui n'est pas si éloigné que ça de Bon Jovi(de par le refrain et la voix du chanteur Philip J. Kane), le groovy et exubérant "She shakes me up" avec de grosses lignes de basse pour accompagner le tout, le joyeux et catchy "New toy", qui fait taper du pied avec, en outre, quelques discrètes notes de piano, "Hit the deck", une compo hard rock incisive, tapageuse qui donne envie de secouer la tête, le mid-tempo entraînant "Sun worshipper", lui aussi très "bonjovien" dans l'esprit, ainsi que l'énergique et rageur "What's your pleasure", très roots dans l'esprit avec des guitares mordantes à souhait.

Et parmi les 2 ballades de l'album, on retiendra surtout "Say a prayer", une power-ballad mélangeant guitares électriques et acoustiques, bien travaillée et remarquablement arrangée, avec un refrain cool. En revanche, "Share the night", une ballade acidulée, mièvre et variétisée au possible, ne restera pas dans les annales, c'est le moins qu'on puisse dire.

Au final, Blue Blood, bien que britannique, a sorti un très bon album estampillé Hard US et les amateurs du style devraient apprécier. Il n'y a pas vraiment de titre faible(hormis la ballade "Share the night") et la production met en avant chaque instrument. "Universal language" est le chapitre final de l'histoire de Blue Blood puisque ce combo disparaîtra de la circulation par la suite. C'est dommage car il avait le potentiel pour réussir une belle carrière.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


DOG DAYS
Broke In Hollywood (2003)
Du hard rock qui dépote à donf !!




BLACKLACE
Get It While It's Hot (1985)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Philip J. Kane (chant)
- Mark Sutcliffe (guitare)
- Dave Crawte (basse)
- Paul Sutcliffe (batterie)
- Rob Ariss (claviers)


1. Universal Language
2. Cruel World
3. She Shakes Me Up
4. Say A Prayer
5. New Toy
6. Hit The Deck
7. Homebound Train
8. Share The Night
9. Sun Worshipper
10. What's Your Pleasure



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod