Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ATMOSPHERIQUE  |  DEMO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


2006 Arogath
 

 Myspace (374)

AROGATH - Arogath (2006)
Par MOX le 17 Octobre 2006          Consultée 2159 fois

La galette encore fumante, fraîchement assemblée par une formation guère plus âgée, est soumise à dégustation au client qui passait dans le coin. La confiance pourtant n’est pas le maître-mot de la visite, mais tout au plus la curiosité exaltée par des avant-goûts appétissants quoique oubliés. En vérité, on ne refuse pas la découverte sous couvert d’a priori fallacieux, on réserve plutôt le châtiment à celui auquel on est habitué ! Fort de mon inexpérience totale en ce domaine, au temps glané quand il averse et, il faut bien y venir, à la surprise, je me lance dans un avis qui ne peut pas mieux respecter le mot d’ordre d’une chronique : le propre ressenti et rien d’autre.

L’écoute de cette toute première démo d’Arogath (celui ou celle qui devine l’origine du patronyme a gagné le droit de prendre un peu l’air) témoigne non pas de balbutiements infâmes relégués au titre d’objet culte quand ils tourneront en tête d’affiche, mais plutôt du maximum possible et réalisable avec les moyens du bord, lequel n’a d’ailleurs pas à baisser les yeux. Le mixage est travaillé et diffère selon les titres, tout y est audible (notamment les doubles et triples voix (pour la triple, tendre l’oreille)) et sans grosse fausse note. On repère assez rapidement par exemple que la batterie est synthétique, ce qui n’est pas particulièrement gênant puisqu’elle ne sert pas de grossière base rythmique. En revanche, certains coups de caisse de claire et de double pédale ressortent trop.

Y apposer un style très clair est assez difficile, surtout quand on ne possède pas de référence interne, principalement à cause des changements de rythme d’un titre à l’autre. Néanmoins, certains éléments sont assez clairs ; de fortes bases metal : accélérations, breaks, longs soli enchevêtrés, riffing appuyé ; mais également des mélodies comme point névralgique de l’ensemble. Et celles-ci sont déclinées : couplets très heavy, passages beaucoup plus atmosphériques, teintes rock…
Certaines d’entre elles ne m’échappent d’ailleurs pas, à commencer par le très classique « Fall Asleep ». On nage en eaux territoriales (et troubles, pour la peine) et pourtant, on ne s’y ennuie pas. L’une des raisons pour laquelle j’y trouve mon bonheur à droite à gauche est peut-être que le son traîne ce côté imparfait (bien que léger) qui teint alors leur musique, la rendant plus lointaine et plus intime. Evidemment les claviers jouent aussi un rôle dans cette sensation, car sous forme de nappes présentes mais très sous-mixées, elles contribuent à asseoir l’atmosphère amorcée par la toute première introduction complètement brumeuse.

Premiers travaux donc, parachevés par un chant féminin pertinent et juste. Son spectre vocal semble large et elle n’en abuse pourtant pas, préférant plutôt ponctuer la musique d’une voix calme mais résolue. Arogath tire, à ce propos et à mes yeux, un grand bénéfice à choisir parcimonieusement ses interventions. De même lorsqu’il est présent, le chant n’inhibe aucun autre instrument.

Côté défauts, je reprocherai le titre mid-tempo « Guardian Angel » un poil trop rock, au travail simple et très honnête sans qu’il ne me touche toutefois. Je ne peux également pas éviter le cri strident qui ponctue l’introduction, dispersant aussitôt la brume qui s’installait alors. Mais je tiens à coller l’étiquette ‘bonne surprise’ sur cette démo dont le genre est bien loin de m’être familier, réussissant pourtant à proposer des plans intéressants -rapides et mélodiques-, notamment sur ce dernier titre de 7mn. Par la même occasion (et peut-être par mon catalogue de doom sous le bras), je les encourage à laisser s’étaler leurs idées. Je les encourage même, simplement.

A lire aussi en METAL ATMOSPHERIQUE :


ANATHEMA
A Moment In Time (2006)
Un concert sans aucune fioriture mais si touchant




WITHIN TEMPTATION
Mother Earth Tour (2002)
Metal atmospherique


Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Stéphane (guitares, programmation)
- Cécile (chant, basse)


1. Intro
2. Fall Asleep
3. Ephemeral World
4. Guardian Angel
5. Serenity



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod