Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Zan Clan, The Throbs
- Membre : Brides Of Destruction, Contraband
- Style + Membre : Love/hate, Guns N' Roses, Hollywood Rose

L.A. GUNS - Loud & Dangerous (2006)
Par THE MARGINAL le 5 Octobre 2006          Consultée 2501 fois

A défaut de retrouver son succès d'antan, L.A.Guns poursuit son bonhomme de chemin et il ne se passe pas une année sans qu'un produit au nom de ce groupe ne sorte. Il y a 2 ans, on a eu droit à un album de reprises, l'an dernier, un nouvel album studio et une compilation. Cette année, c'est un live que sort L.A.Guns. Ce live a été enregistré à Hollywood (en 2004 ou en 2005 ?) avec le même line-up présent sur les 2 derniers albums studio et sort sous le nom de "Loud & dangerous".

Il s'agit-là d'un simple live avec 12 chansons. Ce live retranscrit parfaitement ce qu'est rééllement L.A.Guns sur scène: un groupe énergique, cru, résolument rock n'roll (et qui n'a rien à envier au nouveau line-up de Guns N' Roses, au vu des dernières prestations live de ces derniers).

On constate dans un premier temps que ce sont les 2 premiers albums qui sont les plus représentés dans la set-list: 4 titres tirés de l'album éponyme et 3 de "Cocked & loaded". C'est, pour ainsi dire, la colonne vertébrale de ce concert. Ce n'est guère surprenant lorsqu'on sait que ces 2 albums représentent l'âge d'or du groupe, tant au niveau artistique que commercial.

Ce show démarre avec une triplette infernale placée sous le signe de l'urgence, du sleaze bien crade dans toute sa splendeur: "No mercy", "Sex action" et "Never enough". Pas de doute, le groupe assure vraiment et Phil Lewis se donne vraiment à fond. La version live de "Over the edge"(unique titre tiré de "Hollywood vampires") fait toujours son petit effet. Ensuite, Phil Lewis présente au public le guitariste Stacey Blades, lequel attaque au chant "Nothing better to do", unique titre issu de l'album "Vicious circles", un album sorti en 1995 et que le groupe n'a pas souvent eu l'occasion de défendre en live. Sur ce titre très rock n'roll en diable, on s'aperçoit que la voix de Stacey Blades est très rugueuse, très éraillée et cet intermède permet à Phil Lewis de souffler un peu. Et lorsqu'il revient au chant, L.A.Guns gratifie le public d'une cover de Rose Tattoo, "Rock n'roll outlaw"(qui figure sur l'album de reprises "Rips the cover offs"), assez convaincante et fidèle à l'original. Le concert se poursuit avec les classiques que sont "Electric gypsy", "Rip and tear" et l'inévitable ballade "The ballad of Jayne", qui reste à ce jour le plus grand hit du groupe(elle fut classée 33ème du top singles US en 1990). Pour compléter ce show, on retrouve également 2 titres de l'album "Waking the dead"(le dernier avec Tracii Guns à la guitare): "Hellraiser" et "Don't look at me that way", qui cloture le concert. On constate que Phil Lewis communique pas mal avec le public, le fait participer au concert. Il pousse également un long cri impressionnant sur la fin de "Don't look at me that way". Une fois le show terminé, il présente tous les musiciens du groupe au public, avant de le saluer en guise de conclusion.

Dans l'ensemble, la performance live du groupe est bonne, assez sauvage, mais on peut regretter que le son de ce live ne soit pas tout à fait à la hauteur. On peut aussi trouver dommage que ce live soit trop court(il dure environ 56 minutes), que L.A.Guns n'ait pas proposé un concert plus long, d'autant qu'avec sa discographie aussi touffue, il a de quoi faire un double live. Il y a tellement de titres qu'on aimerait entendre en live comme "Malaria", "Slap in the face", "17 crash", "Wild obsession", "Waking the dead" ou "Dirty luv". Ceci dit, ce live devrait contenter les fans du groupe, d'autant que 2 pistes vidéos live("Hollywood's burning" et "It don't mean nothing") sont présentes en tant que titres bonus.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


FIREBIRD
N°3 (2003)
Hard rock




DOG DAYS
Broke In Hollywood (2003)
Du hard rock qui dépote à donf !!


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Philip Lewis (chant, guitare)
- Stacey Blades (guitare)
- Adam Hamilton (basse)
- Steve Riley (batterie)


1. No Mercy
2. Sex Action
3. Never Enough
4. Nothing Better To Do
5. Hell Raisers Ball
6. Over The Edge
7. Rock And Roll Outlaw
8. One More Reason
9. Electric Gypsy
10. Rip And Tear
11. The Ballad Of Jayne
12. Don't Look At Me That Way



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod