Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : God Seed, Aura Noir
 

 Site Officiel (1167)

DARKTHRONE - Plaguewielder (2001)
Par POSSOPO le 4 Novembre 2006          Consultée 5580 fois

Les chats ont neuf vies. Plaguewielder est le neuvième album de DARKTHRONE. Et s’il n’est pas le dernier, car DARKTHRONE n’est pas un chat, il est, selon beaucoup de gens, le pire (encore une fois, je laisserai de côté pour raisons déontologiques le sinistre Goatlord). Et très sincèrement, je ne comprends pas bien pourquoi Plaguewielder est si maltraité. Certes, le disque n’est pas bon, il est ennuyeux au possible, incapable d’éveiller un quelconque intérêt sur ma personne. Mais Total Death et Ravishing Grimness lui sont-ils réellement supérieurs? Mon avis est que non.

L’intro surprend agréablement. Aura-t-on droit à un revival artistique période A Blaze In The Northern Sky? Une minute et quatre petites secondes suffisent à donner une réponse. La production ressemble à celle de Ravishing Grimness, polie, batifolant trop souvent dans les aigus, seyant mal à la noirceur du combo. N’exagérons rien non plus, je ne crois sincèrement pas que le problème réside en cette absence de crasse sur la bande. Non, le problème est fort simple et n’a pas changé depuis plusieurs années. Depuis Total Death, DARKTHRONE se répète à l’infini, sans jamais parvenir à se séparer du générateur de fatigue probablement caché quelque part dans le studio d’enregistrement. Pourquoi? Aucune idée, mais vraiment aucune. Le fait est pourtant là, Plaguewielder ne vaut rien par rapport aux chef-d’œuvres du début des années 90. Certains riffs pourraient donner quelque chose, mais leur avarice est trop grande. Et même quand le duo se permet de tomber dans l’auto plagiat (le break de batterie introductif de "Sin of origin" suivi d’un hommage intense à A Blaze In The Northern Sky), le résultat dépasse à peine la moyenne.

DARKTHRONE est-il alors trop prolifique? Compose-t-il trop vite? Pas du tout. Le break de trois années qui séparent Total Death de Ravishing Grimness n’a servi à rien. Fenriz et Nocturno Culto ne sont assurément pas fait pour le travail à la chaîne qui a si bien fonctionné pour Steve Harris il y a longtemps et que Rob Darken, pour évoquer un artiste musicalement et chronologiquement plus proche, effectue avec le plus grand sérieux. Le dilettantisme ne leur a pas plus réussi. Et les ridicules trouvailles récentes (le changement de production testé sur Ravishing Grimness et repris ici, la découverte de la couleur, la vraie, cette fois-ci, sur la pochette de cet album) affichent bien haut leur étiquette de cache-misère. Et la pire des misères. Pas celle qui n’a jamais quitté les musiciens ratés, suiveurs de tendances bêtas ou opportunistes, condamnés depuis leur naissance à la médiocrité. Celle qui frappe à la porte des auteurs talentueux mais malades. Auteurs qui regardent leur œuvre passée en ressentant au plus profond de leur être et avec la plus grande douleur leur incapacité à atteindre de nouveau des sommets devenus inaccessibles. Auteurs qui n’ont ni la force, ni le courage d’arrêter et d’accepter une mort artistique prématurée.

Le constat est triste, presque terrible. Mais à quoi bon s’apitoyer sur le sort d’un patient inguérissable? Non pas que je condamne l’acte de compassion, bien au contraire, mais c’est en continuant à soutenir mordicus nos anciens héros que nous leur faisons le plus mal. Ceux-ci n’aiment pas la pitié. Ils aiment qu’on les aime…pour les bonnes raisons, et surtout pas par une nostalgie soulignant une fois de trop leur état de misère actuel. Non, laissons-les, respectons leur talent passé en nous détournant de leurs médiocres ouvrages du moment, Plaguewielder mais les autres aussi.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


MORTIFERA
Vastiia Tenebred Mortifera (2004)
Black metal




SIGH
Imaginary Sonicscapes (2001)
Metal hallucinogène

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Fenriz (batterie)
- Nocturno Culto (guitare, basse, chant)


1. Weakling Avenger
2. Raining Murder
3. Sin Origin
4. Command
5. I, Voidhanger
6. Wreak



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod