Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 6)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Manowar, Majesty
- Membre : Riot
 

 Site Officiel (257)
 Myspace (226)
 Chaîne Youtube (215)

VIRGIN STEELE - Visions Of Eden (2006)
Par POWERSYLV le 11 Septembre 2006          Consultée 6310 fois

Au début de sa carrière (surtout), on a souvent taxé VIRGIN STEELE de « MANOWAR du pauvre ». Il est vrai que les albums du groupe de David DeFeis possédent énormément de points communs avec la horde de Joey De Maio (metal épique, allure des musiciens …) avec cependant pour les premiers albums des compositions pas réellement transcendantes et une production aléatoire. VIRGIN STEELE a cependant largement redressé la barre déjà vers le milieu des années 80 avec un Noble Savage efficace et ses successeurs. Mais c’est surtout vers le milieu des années 90 que David DeFeis donnera toute la mesure de son talent en se lançant dans la réalisation de concept-albums ambitieux empreints de mythologie, tels les 2 très bons volets du Marriage Of Heaven And Hell (1994 et 1995), le simple Invictus (1998) et les 2 House Of Atreus (1999 et 2000), derniers albums en date.

Et depuis 2000, plus de nouvelles. Enfin si … on aura pu voir le groupe sortir de sa tanière pour quelques dates en ouverture des suédois d’HAMMERFALL en 2002, pour une participation acoustique au festival Guardians Of Metal à Strasbourg en 2004 ... bon, il y aura eu les compilations (pas vraiment indispensables pour les fans) de 2002 (The Book Of Burning et Hymns To Victory) ainsi que les sorties en version remasterisée des 2 premiers albums alors difficilement trouvables. Sinon rien, point mort, peau de balle. Et avec un nouvel album annoncé pour 2006, VIRGIN STEELE bât à plat de couture ses collègues de MANOWAR pour la durée d’attente entre 2 vrais albums (mais au moins, le groupe de DeFeis n’aura pas sorti 4 fois le même DVD comme certains …) puisque ça fait quand même 6 ans !

Ce nouvel album sorti chez Sanctuary, c’est celui qui est chroniqué ici. Le titre complet est Visions Of Eden (The Lilith Project – A Barbaric Romantic Movie Of The Mind) et comme on en a marre des titres à ralonge, appelons le simplement Visions Of Eden. Comme le sugère ce titre et la track-list, VIRGIN STEELE laisse tomber le tout mythologique pour s’intéresser aux premiers temps bibliques de la genèse, à l’époque où rien n’existait, même pas le heavy metal (vous vous rendez compte, quelle époque de merde !). Enfin, c’est plutôt à une histoire assez obscure mais déjà évoquée dans le heavy metal que David DeFeis nous convie. Il s’agit du mythe de Lilith, première femme d’Adam (la bible officielle n’aura retenue qu’Eve) créée comme lui de la glaise du sol mais rejetée par ce dernier pour diverses raisons (pour plus de détails à ce sujet, hop, un coup de Google ou mieux de Wiki-machin :) ). Dès lors, Lilith ne cessera de projeter sa vengeance sur son ex-compagnon et la race humaine en général.

Une légende qui devient un bien bel écrin à illustrer par la musique de VIRGIN STEELE qui, au final, ne déroge pas des règles habituelles qui sont exploitées depuis quelques albums maintenant. On y retrouve donc du travail d’orfèvre avec ce heavy épique et mélodique qui sait se faire plus virulent quand le contexte se fait sentir, les vocaux de DeFeis plus rentre dedans ou s’envolant en mélopées plus aigues et sirupeuses (ah, ses petits cris), les claviers et surtout le piano toujours présents et nécessaires aux atmosphères des différentes phases de l’histoire. Et enfin la guitare d’Edward Pursino, le commandant en second, toujours aussi subtile et mélodique. Encore une fois la grande classe quoi. Les titres ont une longueur de 7 à 8 minutes, autant dire qu’il faut prendre le temps de l’écoute mais certains gimmicks et phrasés reviennent quand même dans les morceaux. Le disque se bonifie au fil des écoutes.

Comme pour les autres grandes fresques précédentes, VIRGIN STEELE accole donc cette légende à son metal racé ; après l’introductif « Immortal I Stand (The Birth Of Adam) » puissant, mélodique et accrocheur (ça promet un bon moment de concert car ce titre est terrible), on a droit à une première partie où passages plus musclés et autres plus raffinés se succèdent à l’ombre des tourments de Lilith : « Adorned With The Rising Cobra », « The Ineffable Name », « Bonedust » et surtout « Black Light On Black » où celle-ci lance une malédiction lors d’un refrain tonitruant. Au milieu de l’album, 2 ballades se suivent : « Angel Of Death » et « God Above God » sont deux compositions magnifiques où David DeFeis se transcende vocalement. « The Hidden God » possède un refrain épique et on a envie à son écoute de piquer le canasson de la pochette pour chevaucher vers un Eden désormais perdu. On notera aussi le titre « Childslayer », le moment le plus rentre-dedans du disque sur lequel la double pédale fait son apparition. Le voyage se termine sur 2 bons titres : « When Dusk Fell » (encore une très jolie ballade) et le morceau qui donne son nom au disque, « Visions Of Eden » qui possède de bons moments mais qui est le titre le moins bon du disque. Enfin, quand je dis ça, tout est relatif.

Cette dernière livraison de VIRGIN STEELE aura de quoi combler largement les attentes des fans de metal mélodique et racé. Plus accessible que les 2 volets de House Of Atreus, Visions Of Eden est un must du genre. Pour les fans, mais aussi pour ceux qui voudraient s’initier au groupe de David DeFeis en se disant que finalement y a pas que MANOWAR dans la vie. Une très bonne surprise en cette rentrée.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


IRON MAIDEN
The Number Of The Beast (1982)
Des hymnes intemporels et l'arrivée de bruce

(+ 7 kros-express)



KILLERS
Le Côté Live ! (2004)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   BAST

 
   (2 chroniques)



- David Defeis (chant, claviers)
- Edward Pursino (guitare)
- Joshua Block (basse)


1. Immortal I Stand (the Birth Of Adam)
2. Adorned With The Rising Cobra
3. The Ineffable Name
4. Black Light On Black
5. Bonedust
6. Angel Of Death
7. God Above God
8. The Hidden God
9. Childslayer
10. When Dusk Fell
11. Visions Of Eden



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod