Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK THRASH  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (475)

VREID - Pitch Black Brigade (2006)
Par VOLTHORD le 10 Septembre 2006          Consultée 3254 fois

Résumé de l’épisode précédent :
2004. La renaissance des cendres de WINDIR se nomme VREID. On aurait pu penser plusieurs solutions pour les musiciens qui accompagnaient Valfar, comme par exemple continuer dans le viking metal, chose qui aurait pu être une bonne idée à moins de ne pas caricaturer WINDIR, ou alors arrêter définitivement la musique et créer une secte avec pour idole leur père nourricier.
Non, les Norvégiens avaient plutôt choisi de montrer qu’ils avaient certainement eux aussi beaucoup de talent, et surtout le talent de nous surprendre … surtout en reprenant avec pondération et retenue les bonnes vieilles bases du black/thrash (avec riffs bien groovy et tout le tralalala) qu’en y adhérant des passages plus mélodiques, acoustiques, un poil électroniques, quelques chants clairs, le tout parsemé d’une ambiance martiale pour le moins étrange.

La surprise de Kraft passée, que nous réserve cette fois ci VREID ?
Une pochette en noir et blanc, toujours aussi sobre, quoique plus appliquée que la ligne à haute tension stylisée qui tenait lieu de cover pour Kraft (ceci dit on ne peut pas dire que ce soit véritablement moche, personne n’y avait pensé avant !). Bon bref, l’habit ne fait pas le moine, et à vrai dire une autre ligne à haute tension stylisée aurait été l’emballage adéquat pour un album très proche de son grand frère.

Pitch Black Brigade, c’est d’abord quelques morceaux dans une veine black thrashy typée fin des 80’s qui n’ont à peu près rien de surprenant, mais dont le groove et l’efficacité a toujours de quoi donner le sourire.

Les choses plus sérieuses arrivent sur le très martial « Pitch Black Brigade » qui, dans la forme n’a rien de plus que ses deux prédécesseurs, mais qui dans le fond s’enquille une composition largement plus péchue (sympa aussi, ce p’tit solo), et d’un refrain plutôt trippant. « The Red Smell » joue sur une variation rythmique bien vue, l’atmosphère intensément sombre s’amplifie. Jusque là tout va bien, on a un peu l’impression de réentendre Kraft sans les quelques touches ambiantes. Pitch Black Brigade a certainement l'intention de "revenir aux sources" comme on dit.

Ce qui n'est pas tout à fait vrai, puisque « Hengebjørki » fait revenir le côté plus expérimental, avec une intro assez longue où cohabitent de légers bruits électroniques et claviers, à la « Helvete ». Après, c'est un gros déboulement entre violence et mélodie, puis un break acoustique suivi d’un chant clair et d’un riff mélodique qui rappelle (de trop !) «Eldast, Utan Å Gro». Malheureusement, ce morceau ne semble être qu’un mix entre les deux morceaux cités ci-dessus.
Je caricature, le morceau (je le reconnais) a tout de même son propre schéma, mais malgré tous mes efforts, cette impression de non-renouvellement reste prédominante, et le restera encore sur une fin d’album qui aura quasiment perdu toute teinte expérimentale (ce qui n’est pas forcément mauvais d’ailleurs) mais préservera toujours ce même entrain, cette même noirceur, privilégiant autant les riffs « roots » que les riffs mélodiques.

Mention spéciale au plus lent « Eit Kapittel For Seg Sjølv », où le clavier refait quelques impressions remarquées, où l’ambiance se fait très … étrange, difficile à cerner finalement.
Pourquoi ai-je le sentiment que ce n’est qu’à ce moment précis que l’album devrait commencer ? Que le morceau qui conclut Pitch Black Brigade aura dût être le commencement d’un VRAI nouvel album pour VREID ? Ou peut être le morceau éponyme aurait-il dû être le "morceau type" (en qualité) d'un second album plus épuré et sobre, chose qui aurait pu être plutôt intéressante ...

Certes, l’album demeure agréable à écouter, parfois plus que « seulement » agréable d'ailleurs. Les Norvégiens maîtrisent toujours bien leur sujet, et c’est ça qui les sauve.

A lire aussi en BLACK METAL par VOLTHORD :


VREID
Kraft (2004)
Les ex-windir dans un black thrash excellent!




ABORYM
Generator (2006)
Black martial haineux, et qui dépote :)

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par VOLTHORD




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Hváll (basse)
- Steingrim (batterie)
- Sture (vocaux, guitares)
- Ese (guitares)


1. Då Draumen Rakna
2. Left To Hate Écouter Left To Hate
3. Pitch Black
4. The Red Smell
5. Hengebjørki
6. Our Battle
7. Hang ‘em All
8. Eit Kapitell For Seg Sjølv



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod