Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


RED - End Of Silence (2006)
Par BAAZBAAZ le 1er Septembre 2006          Consultée 6308 fois

Si vous aimez Linkin Park, mais que vous trouvez ça décidément trop extrême, trop brutal, trop violent, et que finalement vous n'aimez rien tant que les ballades à la Hoobastank, alors oui, Red est fait pour vous. Et le premier disque de ce jeune groupe de neo-metal chrétien – ça pullule aux Etats-Unis – devrait vous convenir. Alors bien sûr, il faut aimer aussi les textes un peu orientés. Ce n'est pas du prosélytisme, attention. C'est plutôt du genre Creed, avec des paroles un peu emphatiques, tournées vers les étoiles, dans les déchirements de l'âme qui contemple avec tristesse un monde devenu froid et sans pitié. Bon, d'accord, je brode un peu. Je ne suis pas allé jusqu'à décortiquer les paroles. Ceci dit, il y a en que ça peut rebuter, on le comprendra sans peine. Après tout, le metal en général est plutôt du genre paganisme bourrin, tous à poil dans la forêt norvégienne.

Enfin, pour ceux qui ne comprennent rien à l'anglais, on peut assez facilement rester indifférent face à l'appartenance confessionnelle du groupe et se concentrer sur la musique. Et donc immédiatement faire le grand saut dans le vide sans fin qu'est End Of Silence. Car très franchement, sans être mauvais et repoussoir, ce disque reste une coquille vide. Surtout si vous avez déjà entendu Linkin Park ou Hoobastank, auxquels Red emboîte le pas sans trop se poser de questions. Oui mais voilà, quoi qu'on en pense, malgré la hype agaçante (et maintenant un peu retombée) ou les ballades sirupeuses, les deux groupes mentionnés ont toujours eu un minimum de savoir-faire : la capacité à sauver leurs disques grâce à trois ou quatre compositions accrocheuses et fringantes. Or, chez Red, de ce point de vue, c'est un peu la dèche.

Toutes les compositions sont calquées en gros sur un même modèle : des couplets ampoulés, mièvres et mous, avec un piano ici, des violons là ; un refrain gentiment rehaussé par une guitare rythmique inoffensive, le tout empaqueté dans une mélodie pompeuse et lénifiante, la voix du chanteur étant crispante dès les toutes premières secondes. Et encore, si les riffs ne faiblissaient pas, on pourrait y trouver un début d'intérêt. Mais non, rien à faire, non seulement le groupe est aussi méchant qu'un hamster quand il essaye de faire un peu de boucan, mais en plus il le fait très rarement. La plupart du temps, ou disons sur une bonne moitié du disque, on s'englue comme une mouche sur du papier collant dans des simili-ballades ou des mid-tempos bienveillants qui donnent envie de s'envoyer soudain tout Napalm Death en boucle pour le reste de la journée.

Ainsi, si « Breathe Into Me » ou « Let Go » sont dans une moyenne correcte, sans casser des briques, l'album est victime d'une suite interminable de niaiseries à la « Pieces » ou à la « Hide ». Pareil, en fait que sur le dernier Hoobastank, mais sans la finesse mélodique et le côté « tube de l'été pour emballer sur la plage ». Bref, End Of Silence est un gentil disque de la part de gentils garçons, et ce neo-metal feignant ne sert sans doute aux ados américains qu'à rassurer les fanatiques religieux fans de George Bush qui leur servent de parents. Autant dire que l'intérêt ou l'utilité de Red au pays des mangeurs de grenouilles n'est pas évident à première vue. Alors pourquoi ne serait-ce qu'en parler, surtout pour les casser ? Parce que ces petits enfoirés ont quasiment pompé le titre d'un chef d'œuvre mémorable d'Henry Rollins sorti en 1992 et que ça, ça se paye cash.

Pas de pitié.

A lire aussi en NEO METAL par BAAZBAAZ :


P.O.D.
Testify (2006)
Attention : ce disque est formidable




BOBAFLEX
Apologize For Nothing (2005)
Quelle bombe ! Quelle bombe ! La claque !


Marquez et partagez




 
   BAAZBAAZ

 
  N/A



- Michael Barnes (chant, piano)
- Anthony Armstrong (guitare)
- Randy (basse)
- Jasen Rauch (guitare)
- Hayden Lamb (batterie)


1. Intro (end Of Silence)
2. Breathe Into Me
3. Let Go
4. Already Over
5. Lost
6. Pieces
7. Break Me Down
8. Wasting Time
9. Gave It All Away
10. Hide
11. Already Over, Pt. 2



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod