Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Dream Theater, Platypus, Msg
- Style + Membre : Planet X

Derek SHERINIAN - Blood Of The Snake (2006)
Par NAUSICA75 le 17 Août 2006          Consultée 2946 fois

Ce n’est pas avec ce 5eme album solo que l’ex-clavieriste de Dream Theater s’est risqué à changer ses habitudes. Tout d'abord, le line-up est comme d'habitude franchement impressionnant. Ensuite on nage toujours dans une sorte de heavy progressif teinté jazz fusion à certains moments.
Cet album fait suite à "Mythology" qui était sorti en 2004. On ne change pas une équipe qui gagne et notre homme a fait une nouvelle fois confiance aux musiciens aussi talentueux que sont le guitariste Zakk Wylde (Ozzy Osbourne), le bassiste Tony Franklin et les batteurs Simon Phillips et Brian Tichy. Pour la première fois, on trouve aussi ici son ancien compagnon John Petrucci (Dream Theater), le légendaire virtuose suédois Yngwie Malmsteen et le très bon guitariste Brad Gillis. Mais ce n'est pas tout! En invités, il y a Brandon Fields au saxo, Billy Idol au chant et Slash à la guitare.

Bien entendu, c'est l'album de Derek Sherinian donc il y a des claviers partout. Mais il a su laisser la place aux guitaristes et particulièrement à John Petrucci et à l'incroyable maître suédois Yngwie Malmsteen. Quant au chant, il est assuré par Zakk Wylde (qui se débrouille pas si mal même si ce n'est pas ma tasse de thé). Voilà qui donne des couleurs très Black Sabbath par moments. Avec tous ces éléments, cet album prend ainsi des tons heavy metal beaucoup plus que sur les dernières opus solo de Sherinian où l'offre guitaristique n'était pas exclusivement heavy (avec la présence de Al di Meola par exemple).

Alors quelles sont les surprises sur ce nouvel opus? Il n'y en a pas beaucoup en fait, on est en terrain connu. L'addition de toutes ces stars donne un coté trop fabriqué, trop froid à l'album.
Les points positifs de l'album sont quand même nombreux. Tout d'abord, certains titres arrivent à sortir du lot comme le premier titre de l'album, "Czar Of Steel" semblant tout droit venu de l’album "Engines Of Creation" de Satriani, très progressif, relativement classique dans sa structure, ce morceau introduit assez bien l'album.
Le titre "Phantom shuffle" est aussi une bonne surprise, assez jazz fusion dans l'âme, ce titre change la couleur de l'ensemble un peu trop heavy à mon goût. Un titre qui me fait penser à certains de Planet X, l'ancien projet avec notamment l'excellent guitariste Tony Mac Alpine. L'addition de saxophone rend le morceau tout à fait remarquable. La reprise maintes fois entendu "Been Here Before" avec les violons lui redonnant une certaine fraîcheur, mais aussi la ballade "On The Moon" avec un mélange saxo / guitare agréable et enfin le très vivace "Viking Massacre" - entièrement écrit en hommage au guitariste suédois - (bien introduit par l'extraordinaire "Prelude to battle" avec un Malmsteen tout en finesse) aux soli rock bien pêchus sont vraiment les points forts de l'album.

En ce qui concerne les points négatifs, je dirai que le fait d'avoir quatre morceaux avec Yngwie Malmsteen à la guitare fait perdre de l'homogénéité à l'ensemble de l'album, ce qui est bien dommage. Bien entendu ce n'est pas le talent des musiciens qui est remis en cause mais le caractère heavy semble l'emporter sur le coté progressif de Derek Sherinian.
Il y a aussi cette reprise du fameux "In The Summertime" de Mungo Jerry. Billy Idol est au chant et Slash à la guitare. Cette reprise dénote quelque peu par rapport aux autres titres. Mieux vaut l'appréhender comme un bonus surtout qu'elle n'a rien d'exceptionnel se montrant finalement très fidèle à l'original. Le morceau "Man With No Name" avec un chant tenu par Zakk Wylde toujours aussi typé Ozzy Osbourne est le morceau que j'aime le moins dans cette galette.
Sinon les deux autres titres avec Yngwie Malmsteen "Blood of the snake" et "Monsoon" ne sont pas mals, mais semblent être des prétextes aux descentes de manche du gymnaste suédois, qui il est vrai, en fait des tonnes sur ces deux morceaux.

En conclusion, ce n'est pas encore avec cet album que Derek Sherinian nous sortira l'album ultime de métal-prog-heavy-jazz ... Même accompagné par des musiciens magiques et talentueux, la mayonnaise semble ne pas prendre, l'ensemble de l'album sonnant trop froid. La technique semble prendre le dessus par rapport à la musique sur une bonne partie de l'album. Quelques bons moments sont là quand même, comme par exemple les deux morceaux très jazz dans l'âme ou les apparitions viking suédois Yngwie Malmsteen.
Note : 3/5

A lire aussi en METAL PROG par NAUSICA75 :


AMARAN'S PLIGHT
Voice In The Light (2007)
Super album pour un super groupe...




ELDRITCH
Neighbourhell (2006)
Du metal progressif de haute volée ...


Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Derek Sherinian (claviers)
- Jerry Goodman (violon)
- John Petrucci (guitares)
- Marco Mendoza (basse)
- Rufus Philpot (basse)
- Simon Phillips (batterie)
- Slash (guitares)
- Tony Franklin (basse)
- Yngwie Malmsteen (guitares)
- Zakk Wylde (guitares)


1. Czar Of Steel
2. Man With No Name
3. Phantom Shuffle
4. Been Here Before
5. Blood Of The Snake
6. On The Moon
7. The Monsoon
8. Prelude To Battle
9. Viking Massacre
10. In The Summertime



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod