Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


TEMNOZOR - Folkstorm Of The Azure Nights (2005)
Par POSSOPO le 28 Septembre 2006          Consultée 4386 fois
Si l’Ukraine et la Pologne ont vu se développer une scène black et pagan de qualité, la Russie a, et je n’ai aucune explication valable à ce phénomène, bien du mal à mettre bas des formations réellement talentueuses.
BUTTERFLY TEMPLE et СЕВЕРНЫЕ ВРАТА se contentent d’un black folklorique de fête foraine, tout gentil et manquant singulièrement de fiel, VALHALLA et ROSSOMAHAAR adoptent une attitude plus sombre mais peinent à émouvoir. RAKOTH et TVANGESTE n’oeuvrent pas tout à fait dans la catégorie qui nous intéresse ici.

Au sein de ce panthéon peu connu des foules, ТЕМНОЗОРЬ est une divinité particulièrement respectée. Chacun connaît les excès de nationalisme qui plombent aujourd’hui la société russe, excès tout à fait pardonnables étant donnée la perte d’influence considérable du pays ces quinze, vingt dernières années et le désir naturel de revanche et de retrouvailles avec une gloire passée mais encore toute récente.
ТЕМНОЗОРЬ fait donc dans le nationalisme…et dans le socialisme. Il compte parmi les groupes affiliés au Front Païen (la liste comprend de nombreuses formations de tous pays, des Etats-Unis à la Grèce, de la Pologne au Brésil et tout le monde ou presque connaît NOKTURNAL MORTUM, ABSURD, beaucoup KATAXU et CAPRICORNUS), organisation obscure et ouvertement nazie.

"Вольницей В Просинь Ночей" continue le sinueux chemin tracé par "Горизонты", poussif ouvrage de pagan metal. Et c’est bien ce caractère tortueux qui rendait le précédent opus un peu lourd à la digestion.
En tout premier lieu, l’aspect folklorique de ТЕМНОЗОРЬ est terriblement mis en avant. Mais cette volonté de mettre un accent très prononcé sur une guitare acoustique et une flûte, volonté qu’il n’y a pas lieu de juger en tant que telle, souffre d’une concrétisation musicale malhabile. La production pousse sans ménagement sur le devant de la scène ses deux instruments en leur refusant de leur accorder le moindre soupçon de dynamique. Ils jouissent ainsi d’un volume sonore souvent trop élevé, difficile à accepter lorsqu’on écoute attentivement les notes jouées. Les lignes mélodiques tracées par la flûte sont désespérément simplistes, les arpèges de la guitare acoustiques rarement intéressants alors qu’apparaissent, l’album s’écoulant, des chants virils peu convaincants. Oui, tout le côté folklorique de ТЕМНОЗОРЬ est bancal, il jouit d’un relief sonore qu’il ne mérite pas tant les efforts d’écriture se révèlent insuffisants.
Autre souci, la voix mal affirmée de Kaldrad Branislav manque de personnalité. Ses excursions dans un registre black, pas foncièrement ratées, ne présentent aucune originalité et le grain adopté en chant clair est aussi lisse que lassant. La langue russe en devient fort compréhensible mais, comme très rares sont les francophones parlant la langue de Pouchkine, je laisserai de côté cet atout qui n’intéresse certainement que moi.

C’est en fait tout l’album qui souffre d’une production un peu trop claire et de compositions mal agencées. Les riffs sont communs, les arrangements aux claviers sentent la patate, les accélérations rythmiques restent vaines.
ТЕМНОЗОРЬ ne dévoile jamais la bile et l’acrimonie que nous sommes en droit d’attendre d’une formation à l’idéologie aussi affirmée. Le ton n’est pas assez acerbe, une ambiance festive et déplacée point même à certains moments. Etrange et décevant.




Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



Non disponible


1. Folkstorm Of The Azure Nights
2. Vranakrik
3. When The Lazure Skies Tear The Hearts Apart
4. Watch The Falcon Fly
5. As The Autumn Razor Sing Above My Veins
6. Arkona
7. Tell Me, Ye Scarlet Dewscented Sunrises



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod