Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


MORTIFICATION - Triumph Of Mercy (1998)
Par SHAKESBEER le 26 Septembre 2006          Consultée 3061 fois

--Nb : je ne connais absolument pas « EnVision EvAngeline » sorti un an après « Primitive Rhythm Machine », la chronique ne pourra donc pas tenir compte de l’évolution qu’il y a eu entre « Primitive Rhythm Machine » et « EnVision EvAngeline ».--

Juste après la parution de “EnVision EvAngeline », en 1996, intervient un drame, une tragédie : le 20 septembre 1996 exactement, Steve Rowe apprend qu’il est atteint d’une leucémie (« The worst news of my life » a-t-il écrit dans le livret)…heureusement, après plusieurs tentatives, il finit par guérir, grâce à l’aide de Dieu selon lui-même.
C’est cette histoire qui est racontée à travers cet album, « Triumph Of Mercy », sorti exactement le 6 octobre 1998, soit très peu de temps après la guérison. D’ailleurs, Steve a écrit un certain nombre des titres de ce disque à l’hôpital.
La très belle pochette, illustre d'ailleurs bien l'affaire, nous montrant Steve Rowe sous la protection, sous l'oeil attentif de Dieu.

En pliant sous une telle histoire, le disque sonne forcément assez sombre, comme au bon vieux temps d’avant « Primitive Rhythm Machine » (1995). D’ailleurs on retrouve (avec joie) la bonne production bien rugueuse et assez raw, caractéristique de MORTIFICATION, que « Primitive Rhythm Machine » n’avait pas. De plus, ce sont des nouveaux venus à la guitare et à la batterie, et je dois dire que leur interprétation des morceaux est assez similaire (notamment le jeu de batterie, qui est typique du bon vieux MORTIFICATION) à celle des musiciens d’origine du groupe.

Dans tout ça, le résultat est fameux, c’est du grand MORTIFICATION, je dirais même que c’est un chef d’œuvre. On sent à travers ces 9 titres une mélancolie, une tristesse (cf. notamment « Influence », « Triumph Of Mercy », « Visited By An Angel »), le tout côtoyant une certaine hargne (« At War With War », « Welcome To The Palodrome » par exemple)…vraiment sublime, d’autant plus que rien, pas une miette n'est à jeter sur ce disque ! Que ce soit le fameux break de « At War With War », le long (enfin tout est relatif) et sublime « Triumph Of Mercy », le riff génial ouvrant « Welcome To The Palodrome », l’excellent et plus mélodique « Influence », l’entêtant et non moins génial « Unified Truth » ou encore le très ‘émotif’ « Visited By An Angel »…tout est très bon.

C’est surtout dans le morceau titre, que Steve nous raconte ses péripéties. On ne peut pas, je trouve, ne rien ressentir à l’écoute de ce titre qui nous envahit d’une certaine tristesse, et on peut remarquer que Steve, dans sa manière de chanter semble s’acharner contre cette maladie qu’il a eue. Une vengeance ? Je pense.

Que rajouter de plus, sinon se répéter ? Eh bien pas grand chose en fait, non pas que l’album soit vide, au contraire, il nous montre que du death peut-être bourré d’émotions. Alors oui, bien sûr, ce disque ne risque pas de plaire à tout le monde, MORTIFICATION étant un groupe plutôt spécial. Et pour tout vous dire, ce ne serait peut-être pas un groupe (ni un album) que je conseillerais tant l’avis qu’on peut en avoir est subjectif (et très spécialement pour ce groupe qui sort un peu de l’ordinaire). Moi en tout cas j’adhère à fond.
Un chef d’œuvre, à mon goût, donc.

A lire aussi en DEATH METAL par SHAKESBEER :


GRAVE
You'll Never See... (1992)
Death metal




MORTIFICATION
Blood World (1994)
Death metal chrétien, made in Australia


Marquez et partagez




 
   SHAKESBEER

 
  N/A



- Steve Rowe (basse et chant)
- Lincoln Bowen (guitare)
- Keith Bannister (batterie)


1. At War With War
2. Triumph Of Mercy
3. Welcome To The Palodrome
4. From Your Side
5. Influence
6. Drain Dweller
7. Raw Is The Stonewood Temple
8. Unified Truth
9. Visited By An Angel



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod