Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (2 / 3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Judas Priest, Saxon, Steve Vai , Ted Nugent , Tigertailz, Tipton, Entwistle & Powell, Toto, Yngwie Malmsteen , Warrant, Zeno, Kelly Keeling , Snakecharmer, Red Zone Rider, Richie Kotzen , Racer X, Paul Gilbert, Black Sabbath, Scorpions, Ufo, Dio, Fastway, Foreigner, G3, Derek Sherinian , Michael Lee Firkins , Meat Loaf, Kingdom Come, Joe Satriani , Impellitteri
- Style + Membre : Michael Schenker , Ozzy Osbourne , Praying Mantis, Rainbow, Thin Lizzy, Whitesnake, Wami, Wild Horses, John Norum , Alcatrazz, Badlands, Baton Rouge, Contraband, Deep Purple, Dokken, Gary Moore , George Lynch , Helix, Jagged Edge, King Kobra
 

 Site Officiel De Michael Schenker (841)
 Myspace (252)

MSG - Twenty Five Years Celebration - Tales Of Rock'n Roll (2006)
Par POWERSYLV le 16 Mai 2006          Consultée 5764 fois

Malgré une carrière jalonnée de plusieurs excès, malgré ses réintégrations surprises qui ne durèrent pas longtemps au sein de U.F.O. et une carrière solo alternant ces 20 dernières années productions entre juste sympathiques et très moyennes, Michael Schenker reste une référence pour la guitare heavy metal. Nul ne peut oublier les années U.F.O. entre 1974 et 1979 ou les premiers opus de son groupe M.S.G. au début des années 80 - sa participation au premier album des SCORPIONS (Lonesome Crow, en 1972) où ses interventions sur le légendaire Lovedrive (1979) des allemands aux côtés de son frère Rudolf restent plus anecdotiques. Le blond guitariste à la Flying V fut une influence majeure pour de futures stars, ne serait-ce que Kirk Hammett de METALLICA.

Il paraît qu’entre les dénominations M.S.G. et MICHAEL SCHENKER GROUP il y a une différence profonde. Personnellement et malgré que je sois un vieux routier du metal, je n’ai jamais vraiment saisi la nuance. Nous passerons donc ces considérations de rhétorique que les spécialistes affectionnent (n’hésitez pas à laisser des commentaires au sujet de cet épineux problème) et sur lesquelles j’ai jamais percuté pour simplement désigner le groupe de Michael Schenker sous le nom de … M.S.G. – même si la chronique est titrée MICHAEL SCHENKER GROUP. Ca simplifiera le problème et ça aura le mérite de faire économiser de l’encre. Enfin, ça fera économiser des tapotages de clavier surtout …

Bon, toujours est-il que M.S.G. fête ses 25 ans. 25 ans au service du meilleur et du moyen, où se sont cotoyés moults musiciens et chanteurs, des plus voraces et épiques (Gary Barden - le chanteur des débuts, Graham Bonnet – le vocaliste volage …) aux plus FM (la grande époque « moumoute » de la fin des années 80 avec Robin Mac Auley – celui qui a eu l’audace de vouloir faire changer le nom du groupe au maestro : M.S.G. était alors devenu MAC AULEY SCHENKER GROUP). Beaucoup de souvenirs donc en 25 ans. Et pour fêter ça, le guitariste n’a pas eu l’idée prévisible de réaliser le traditionnel « best of ». C’est carrément un nouvel album, avec des chansons inédites et – cerise sur le gateau -, invitation de tous les chanteurs qui se sont illustrés à ses côtés pendant ce quart de siècle. Jari Tiura, Kelly Keeling, Gary Barden, Graham Bonnet, Robin Mac Auley, Leif Sundin et Chris Logan : ils sont venus, ils sont tous là. On retrouve même à la basse le vieux compère de Michael chez U.F.O., Pete Way ainsi que le batteur Jeff Martin (ex-BADLANDS).

Fort d’une signature chez les allemands d’Armageddon Music fin 2005, M.S.G. nous gratifie avec ce 25 Years Celebration – Tales Of Rock’n Roll d’un opus tout-à-fait honnête pour un musicien qui a été plutôt effacé ces dernières années et est revenu en surface après des déboires personnels de taille. Revigoré, le jeu fluide, direct et racé du guitariste fait toujours mouche, et c’est un plaisir de re-entendre ces chanteurs qui ont fait l’histoire du groupe. L’ensemble sonne souvent épique (les voix puissantes et mélodiques des vocalistes y sont pour quelque chose), certains titres « groovent » pas mal, la plupart possèdent un esprit heavy rock bien trempé. Tout est là pour célébrer le guitariste comme il se doit, et voilà bien longtemps qu’un disque de M.S.G. n’avait pas été si bien inspiré. Le son bien consistant joue aussi en faveur de compositions ma foi accrocheuses et de qualité qui fleurent bon les années 80 (mais qui ont une approche moderne qui pointe). Tout comme la pochette, très jolie avec ce petit brin macho :). Seul petit défaut : 19 titres. L'a pas chômé le grand blond et 19 titres c'est pas évident à assimiler d'un coup.

Bon anniversaire M.S.G. Avec ce 25 Years Celebration – Tales Of Rock’n Roll, le guitariste ne risque pas de changer la donne musicale de ces dernières années mais aura le mérite de faire plaisir à ses fans de longue date et plus généralement aux amateurs de très bon hard rock puissant et mélodique. Et croyez-moi, ce n’est déjà pas si mal. Un très bon come-back en fanfare.

A lire aussi en HARD ROCK par POWERSYLV :


LED ZEPPELIN
Led Zeppelin Ii (1969)
Le Hard Rock zeppelin à l’état pur ! indispensable

(+ 1 kro-express)



WHITESNAKE
Slip Of The Tongue (1989)
Un superbe album de hard US, avec Steve Vai !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Jari Tiura (chant)
- Kelly Keeling (chant)
- Gary Barden (chant)
- Graham Bonnet (chant)
- Robin Mac Auley (chant)
- Leif Sundin (chant)
- Chris Logan (chant)
- Michael Schenker (guitare)
- Pete Way (basse)
- Jeff Martin (batterie)
- Wayne Findlay (claviers)


1. The Ride
2. Setting Sun
3. Angel Of Avalon
4. Dreams Inside
5. Dust To Dust
6. Voice Of My Heart
7. Journey Man
8. Big Deal (false Alarms)
9. Stann
10. Shadow Lady
11. Love Trade
12. Human Child
13. Bitter Sweet
14. Blind Alley
15. Freedom
16. Life Vacation
17. Rock'n'roll
18. Tell A Story
19. Life Goes On (instrumental)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod