Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


GLYDER - Glyder (2006)
Par THE MARGINAL le 25 Mai 2006          Consultée 3650 fois

Et si l'Irlande avait trouvé ses nouveaux héros ? Ce pays, qui a vu éclore Rory Gallagher, Gary Moore et Thin Lizzy, n'avait guère fait parler de lui dans le giron hard/metal au cours de ces dernières années. Or, voilà qu'un quartette nommé Glyder surgit cette année avec un premier album éponyme sous le bras. Et ce disque fleure bon les 70's, l'Irlande, les influences de Thin Lizzy, justement.

On perçoit également quelques influences de Rory Gallagher, Led Zeppelin ça et là, mais on retient par-dessus les consonances à la Thin Lizzy, d'autant plus que le chanteur Tony Cullen tient également la basse(tout comme Phil Lynott chez Lizzy). Ceci dit, Glyder ne plagie en aucun cas le légendaire combo irlandais.

Ce qui frappe le plus, c'est la grosse production signée Chris Tsangarides qui valorise à merveille les compos, efficaces et inspirées dans l'ensemble. On est séduit par "Colour of money" et ses somptueuses cavalcades de riffs, "PUP" qui signifie "Pretty useless people" et dont les paroles décrivent les effets néfastes de la télé-réalité, l'énergique et emballant "She's got it", "Saving face", à la fois classieux et joué sur le fil du rasoir, qui m'a fait penser sur le coup à Trust à ses débuts(allez donc savoir pourquoi...), le punchy "Takin' off" sur lequel le tempo s'accélère au moment du refrain, le majestueux "You won't bring me down" ou encore "Die or dance", à la fois incisif et conquérant(les textures de guitares sont tout simplement somptueuses, tant en solo qu'au niveau des riffs).

Pour arrondir les angles, Glyder propose sur cette galette la power-ballade "One for the lost", pleine de mélancolie et plutôt pas mal dans le genre, ou encore le mid-tempo "Stargazer" aux ambiances variées(tantôt plus calmes, tantôt plus musclées). On ajoutera aussi que les quelques nappes de claviers présentes sonnent résolument 70's.

Ce premier effort discographique de Glyder est plein de classe, d'énergie et d'enthousiasme. Il y a de grandes chances que ceux qui ne se retrouvent pas dans les tendances actuelles trouvent leur bonheur avec cet album qui prouve que le hard rock n'est pas aussi ringard que ce que certains prétendent. En tout cas, le label Bad Reputation a eu le nez creux en signant ce quintette irlandais. Souhaitons à Glyder de poursuivre sur sa lancée car il s'agit là d'un groupe très prometteur.

Véritable note: 4,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


HANOI ROCKS
Twelve Shots On The Rocks (2002)
Hard rock




FIREBIRD
N°3 (2003)
Hard rock


Marquez et partagez



Par THE MARGINAL




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Tony Cullen (chant, basse)
- Pete Fisher (guitare)
- Bat (guitare)
- Davy Ryan (batterie)


1. Colour Of Money
2. Pup
3. She's Got It
4. Saving Face
5. One For The Lost
6. Stargazer
7. You Won't Bring Me Down
8. Takin' Off
9. Die Or Dance
10. Neutral Coloured Life



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod