Recherche avancée       Liste groupes



      
GRINDCORE  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique grindcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Cradle Of Filth

GOREROTTED - Mutilated In Minutes (2001)
Par BAAZBAAZ le 19 Août 2006          Consultée 1518 fois

Se pencher sur le premier album de Gorerotted, c'est un peu comme s'avancer dans l'antre de la bête pour voir de quelle odieuse et aberrante lignée elle est issue ; c'est progresser à tâtons dans le noir en quête des origines inavouables d'une immonde créature. Là-bas, tout au fond, quelque part, on titillera prudemment, avec un bâton, le tas d'œufs gluants depuis longtemps éclot, le mélange infâme d'où s'est extrait il y a déjà quelques années cette horreur sans nom qui est devenue depuis le fer de lance de la scène death / grind anglaise. Car ce sont bien les anglais qui ont couvé en secret cette ignoble chose contre-nature à deux têtes, dont les jacassements étranglés et les grognements sourds sèment aujourd'hui la terreur un peu partout dans le monde. Et derrière elle des centaines de zombies purulents qu'elle s'apprête à lancer à l'assaut du trône suprême du métal extrême. Gorerotted est aujourd'hui à portée d'un règne sans partage et sanglant. Et le vieux roi Cannibal Corpse, édenté et aveugle, pourrait bien se faire bientôt dévorer sur place.

On écoute donc Mutilated in Minutes comme on se plonge dans une biographie nauséabonde, afin de mieux comprendre comment a pu naître une telle infamie : comment elle est venue au monde, s'est développée peu à peu dans l'obscurité, croissant lentement comme un champignon. C'était en 2001, avec ce premier album sorti chez Dead Again Records et affublé d'une pochette immonde et désastreuse devenue très vite culte (le disque a été réédité un an plus tard avec un autre artwork) : Gorerotted s'imposait immédiatement auprès d'une poignée d'initiés avec une musique extrême jouée dans un esprit punk, rappelant à la fois Carcass et Napalm Death. Dès sa naissance, encore toute visqueuse et purulente, la bête goûtait aux plaisirs de la cacophonie : aux grumeaux vocaux de Goreskin s'ajoutaient les terribles couinements de Mr Gore dans une alternance couvrant tout le spectre des abominations audibles par une oreille humaine normalement constituée. Le son était aigu, un peu crade, comme le cri désagréable d'un nouveau né mutant.

La cohorte des fans malsains a très vite grandi, attirée par un roulement rythmique infernal. Des hymnes maudits comme « Bed'Em, Behead'Em » ou « Stab Me Till I Cum » ont été repris en chœur par des gorges putréfiées qui se décomposaient au fur et à mesure qu'étaient répétées les vocalises maudites. Et à leur tête se tenait le monstre délirant, à l'humour macabre : Gorerotted a anéanti en quelques années toutes concurrence sur sa terre d'origine. Lorsque les anglais l'ont vu sortir au grand jour, boitant et rampant, il était trop tard. La bête avait imposé sa patte difforme dans le paysage musical. Avec une parfaite maîtrise des codes du métal extrême, avec une capacité incroyable à écrire des tubes hypnotiques, elle pouvait se lancer à la conquête du monde. Car sous le nuage putride qui l'enveloppait, sous la couche de sang et de viscères, on pouvait déjà distinguer malgré les quelques erreurs de jeunesse une chose essentielle : le talent. Gorerotted, dès son premier disque, le prouvait. On pouvait rendre le grind sexy, drôle et dangereux à la fois.

A lire aussi en GRINDCORE par BAAZBAAZ :


AGORAPHOBIC NOSEBLEED
Bestial Machinery (2005)
Inégalable et inécoutable. Le grindcore ultime !




GOREROTTED
A New Dawn For The Dead (2005)
Grind'n roll ! Groovy baby !


Marquez et partagez




 
   BAAZBAAZ

 
  N/A



- Mr Gore (chant)
- Ben Goreskin (chant)
- Steve Smith (basse)
- Dicksplash (guitare)
- Fluffy Offalstench (guitare)
- Rushy Insane (batterie)


1. Hacksore
2. Bed 'em, Behead 'em
3. Stab Me Till I Cum
4. Cut, Cut, Beaten, Eaten
5. Corpse Fucking Art
6. Put Yours Bits In A Concrete Mix
7. Mutilated In Minutes, Severed In Seconds
8. Gagged, Shagged, Bodybagged
9. Severed, Sawn And Sold As Porn



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod