Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Falkenbach

RIVENDELL - Farewell, The Last Dawn (2005)
Par VOLTHORD le 25 Avril 2006          Consultée 2913 fois

Le voilà, le troisième album de la troupe de RIVENDELL! Après avoir quitté le label d'un certain Vratyas Varkas (Skaldic art), les voilà en route pour un nouveau départ chez Perverted Taste.

Dans mon souvenir, "The ancient Glory" était un concentré de black lent couplé avec un aspect folk et fantastique dont les textes reprenaient les poèmes de Tolkien. Le rapprochement avec SUMMONING m'a paru tellement frappant que je n'ai pas écouté cet album plus de deux fois avant de le balancer à la corbeille (celle du pc hein). "Elven Tears" semblait chercher plus de fraîcheur et d'originalité, le groupe cherchant clairement à se démarquer. Cependant le manque d'hétérogénéité nous donnait l'impression, au bout de 10 minutes d'écoutes, de toujours entendre le même morceau.

"Farewell, The Last Dawn" est déjà plus court que son prédécesseur (environ 35 minutes, c'est même peut-être pas assez mais bon), les morceaux sont moins répétitifs, les structures clairement plus abouties.

Ainsi "Rivendell" entame l'album sur le ton de la ballade propre à "Elven Tears", avec flûtes doucereuses, guitare sèche et batterie mid tempo. Viennent se greffer des guitares électriques graves et saturées, puis un chant clair posé, qui m'évoquent vaguement les derniers albums de FALKENBACH, et une voix black ma foi assez classique mais qui ne fait pas tâche. "Eerendil", trois morceaux plus tard, persistera dans cet effet mais de manière à mon avis beaucoup plus pertinente, marquant certainement l'apogée de l'album et le surprenant "Back To Lands We Once Did Know" ajoutera plus d'obscurité à la galette.

Mais comme je l'ai dit, ce quatrième opus n'est plus aussi uniforme, ainsi "The fall of Gil-Galad" promet une entrée gratos d'un peu moins de trois minutes dans une taverne Irlandaise. Air méga entraînant, où viennent s'incruster voix black et guitares calibrées. "The Old Walking Song" reprend les résonances orientales qu'on trouvait déjà dans "Elven Tears", mais de manière beaucoup plus poignante et aussi moins déroutante (parce que des sons orientaux en plein album de folk metal "heroic fantasy", ça fait bizarre). Excellent morceau en tout cas.

Avec "Back To Lands We Once Did Know" et "Tinuviel", nous ressortons de l'album comme d'un retour de voyage. Un voyage à travers les forêts merveilleuses du monde de Tolkien, et qui remémorera à ceux qui ont lu les pavés du seigneur des anneaux l'ensemble de la quête de la communauté de l'anneau au pays des elfes (et peut-être au delà!).

Si RIVENDELL continue quand même à nous balancer un peu la même recette que sur "Elven Tears" (recette que peu de monde connait dans tous les cas), on oubliera assez vite ce dernier au profit de nouveaux morceaux plus aboutis, plus matures, mieux structurés, plus variés et qui évitent une certaine répétition. Pas de doute, "Farewell, The Last Dawn" est l'album de la révélation pour RIVENDELL, qui s'impose avec originalité dans le monde du folk métal. On pourra peut être regretter une linéarité et un manque de profondeur et d'émotivité dans le chant clair, l'on ressent également une petite lassitude au fil des écoutes.

(Bon Allez je mets quand même 4/5, à tête rêposée, l'évasion (et la qualité) est garantie ;))

A lire aussi en FOLK METAL par VOLTHORD :


EMPYRIUM
The Turn Of The Tides (2014)
La résurrection que l'on n'attendait pas tous

(+ 1 kro-express)



MÅNEGARM
Urminnes Hävd - The Forest Sessions (2006)
Les Vikings débranchent la disto le temps d'un EP


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Falagar (musique)


1. Rivendell
2. The Fall Of Gal-galad
3. The Old Walking Song
4. Earendil
5. A Drinking Song
6. Back To Lands We Once Did Know
7. Tinuviel



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod