Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ASTROFAES - Those Whose Past Is Immortal (2005)
Par POSSOPO le 17 Août 2006          Consultée 2517 fois

Allez, comme il faut bien savoir s’arrêter à un moment, ASTROFAES sera le dernier groupe de la région de Kharkov dont je chroniquerai quelques disques (commençons par le dernier). Il y a pourtant encore matière à pisser de la ligne car, si NOKTURNAL MORTUM, HATE FOREST, DRUDKH et LUCIFUGUM constituent les chefs de file du mouvement black metal ukrainien, KHORS, ARYAN TERRORISM et KOLO ont déjà sorti un album, FINIST le double, RUNES OF DIANCEHT et UNDERDARK ont pour ambition de faire de même. Quel est donc le secret de cette ville de l’Ukraine orientale qui lui permet d’héberger autant d’adeptes du diable metallique?
Ah, mais la réponse est tout de même formidablement évidente. NOKTURNAL MORTUM bien sûr, et ses membres et ex-membres qui ont su ameuter cousins, voisins, badauds et passants afin de les convertir au culte et de faire ainsi grandir la famille black locale.

Munruthel et Saturious, batteur et clavier du géant nationaliste ont apporté leur contribution en tant que musiciens de session au développement d’ASTROFAES, dont le line-up actuel est constitué de Thurios et Amorth, compagnons de route de Roman Saenko, leader de HATE FOREST, au sein de DRUDKH. Tout le monde connaît les méfaits de la consanguinité, voire son extrême dangerosité. Alors ASTROFAES est-il dément, cinglé ou simplement déséquilibré?

En tout cas, si folie il y a, elle sait cacher ses atours les plus terrifiants. "Those Whose Past Is Immortal" ressemble plutôt au travail d’un duo appliqué, qui sait employer les armes forgées par d’autres afin de gratifier son auditoire d’un ouvrage qu’il sera bien difficile de railler. Ce disque est donc plutôt bon. Les guitares bénéficient des faveurs d’une production professionnelle, qui conserve malgré une clarté sonore appréciable, un fond de noirceur indispensable à ce genre de production. La batterie applique un rythme soutenu et lancinant et les cordes vocales de l’ami Thurios rappellent plus ou moins le timbre de son camarade Roman Saenko. Nous voilà donc parti en terrain déjà conquis qui ne risque pas de surprendre les habitués des créations des artistes sombres de Kharkov.

La chronique pourrait se terminer ainsi, le disque obtiendrait deux étoiles, note classique attribuée aux œuvres sérieuses dépourvues d’originalité et je pourrais tranquillement partir me coucher au son de SKEPTICISM (aucun rapport avec le sujet, je vous l’accorde). Seulement voilà, ASTROFAES, s’il ne révolutionne en rien le monde de la musique a su se nicher dans un recoin inhabité de la très encombrée izba abritant le black metal d’Europe Orientale. Recoin tout petit et à proximité des nids d’autres formations plus célèbres mais recoin joliment décoré et tout de même personnalisé.

Employer des claviers de façon éparse, tenter l’aventure folklorique, semer quelques images naturalistes, tout cela est du déjà vu, du déjà entendu. Mais, et l’expliquer n’est pas chose facile, ASTROFAES affirme sa personnalité de cette manière. Son penchant épique, parfaitement lisible sur "The depths of the past" et d’autres titres, mêlé à un climat inquiétant et outrageusement lugubre, rend la bête singulière sinon atypique. Et même si ses signes particuliers ne seront reconnus que par les plus fervents amateurs de tous ces sons diaboliques et orientaux, ils me paraissent suffisants et suffisamment intéressants pour octroyer à cette galette une étoile supplémentaire, attestant de sa qualité.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


WEAKLING
Dead As Dreams (2000)
Meurs la vie!




KROHM
A World Through Dead Eyes (2004)
Black metal, mélancolie, talent...


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Thurios (guitares, voix)
- Amorth (batterie)


1. The Principle Of Existence
2. Hate Fang
3. The Depths Of The Past
4. Blackest Mountain Chain Of Cursed Time
5. The Abyss (the Edge Of Eternity)
6. Soul Of The Black Forest
7. Glacial Darkness



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod