Recherche avancée       Liste groupes



      
FUSION  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Deep Purple, Iommi, Hughes/thrall, Black Country Communion, Europe
 

 Site Officiel (503)

Glenn HUGHES - The Way It Is (1999)
Par DAVID le 16 Août 2006          Consultée 2798 fois

Trois ans se sont écoulés entre Addiction et The way it is. Le projet Iommi/Hughes n’aura pas fait long feu puisque l’album n’est jamais sorti… ou plutôt si, mais avec presque dix ans de retard. Pendant ce temps, il ne savait pas trop comment allait se poursuivre sa carrière solo puisqu’il ne souhaitait pas continuer dans la lignée hard rock d’"Addiction" et "From now on"… "The way it is" représente plus que jamais sa volonté de ne pas rester bloqué sur un style de musique en particulier. Ici, il touche vraiment à tout, ça part dans tous les sens : pop, hard rock, funk, blues-rock, électro… Cette fois, Glenn Hughes contrôle tout de A à Z alors qu’il avait toujours laissé avant la place à ses guitaristes pour prendre part à l’écriture.

Certains titres sont en tout cas d’un genre complètement nouveau pour lui, tandis que d’autres sont de facture plus classique. On note la présence de quelques « guest-stars » : Stevie Salas et Matt Sorum qui jouent du hard rock costaud ("You kill me" et "Second son")… pas les meilleurs titres, bizarrement ils n’apparaissent pas sur l’excellent hard rock "The truth will set me free". "You kill me" est d’ailleurs un peu parodique dans le genre, le chant rappelle même "Black Dog" de Led Zeppelin. On distingue facilement la frappe puissante de Matt Sorum avec le jeu de Gary Ferguson, le batteur habituel de Glenn Hughes, nettement plus nuancé. Keith Emerson joue de l’orgue Hammond sur l’électro-rock "Stoned in the temple" et sur "Don't look away" aussi, mais sa participation reste relativement anecdotique, ce qui doit lui changer de son groupe d’origine, Emerson, Lake and Palmer. Une sympathique reprise d’Hendrix (Freedom), le genre de truc qui aurait pu apparaître sans problème sur l’album LA Blues Authority de 1992. Je préfère cette version là en tout cas grâce au chant de Glenn Hughes ; la musique d’Hendrix n’étant pas trop ma tasse de thé de toute façon.

Mais la grosse réussite de ce disque se situe sur les morceaux pop, sublimes et d’un genre totalement nouveau pour lui. "The way it is", la ballade "Curse", "Too far gone"… pas de rythmes funky ou de gros riffs hard rock, la guitare se fait aérienne et met en valeur les mélodies de Glenn Hughes, extrêmement soignées. Gros travail sur les refrains également ("Rain on me")… ah si seulement tout l’album avait pu garder un tel niveau dans son ensemble ! Glenn Hughes avait atteint une perfection, un sommet qu’il ne cherchera pas à reproduire sur les albums suivants, préférant continuer dans un style funky, rock ou « fusion ». Mais "The way it is" part dans tous les sens, c’est à la fois une qualité (pour sa diversité) et un défaut (manque un peu de cohésion). L’album est un peu long qui plus est, et la présence de rock parodique comme "Stoned in the temple", "Freedom" (présente dans deux versions différentes en plus, dont un remix électro "chébran"), tout cela n’apporte pas grand chose finalement.

En tout cas, c’était son meilleur album à l’époque, le plus abouti et on était loin de se douter qu’il serait capable de faire aussi bien après, voire mieux. C’est bien en solo que Glenn Hughes brille le plus, car c'est lui le patron, il fait ce qu’il veut et il est libre de faire son « one-man show » vocal à volonté ! Alors que dans Deep Purple, il avait tendance à en faire trop, à force de vouloir voler la vedette à David Coverdale ce qui devenait vite insupportable (surtout en concert) et inadapté à l’esprit du groupe.

A lire aussi en FUSION par DAVID :


FAITH NO MORE
Album Of The Year (1997)
Metal fusion




FAITH NO MORE
Live At The Brixton Academy (1991)
Live de la tournée The Real Thing

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Glenn Hughes (chant, basse)
- Jj Marsh (guitare)
- Gary Ferguson (batterie)
- Marc Bonilla (claviers, guitare)
- Hans Zermüehlen (claviers)
- Keith Emerson (claviers)
- George Nastos (guitare)
- Stevie Salas (guitare)
- Matt Sorum (batterie)


1. The Way It Is
2. You Kill Me
3. Neverafter
4. Rain On Me
5. Curse
6. Freedom
7. The Truth Will Set Me Free
8. Stoned In The Temple
9. Too Far Gone
10. Second Son
11. Take You Down
12. Don't Look Away
13. Freedom (shagmeister Mix)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod