Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Thy Majestie
 

 Myspace (455)
 Site Officiel Du Groupe (131)

BATTLEROAR - Age Of Chaos (2005)
Par BAST le 22 Avril 2006          Consultée 2649 fois

On croyait avoir eu droit à tout ou presque en matière de patronyme de la part des groupes de heavy guerrier, BATTLEROAR nous démontre que le pire était à venir. Bref, réprimons ce sourire moqueur et concentrons-nous malgré tout sur le style pratiqué par ces Grecs.

D’autant plus que leur premier opus, éponyme, avait recueilli de nombreux suffrages favorables, au point que BATTLEROAR a eu l’opportunité de signer chez Black Lotus Records.

Et il faut avouer que la musique de BATTLEROAR est intéressante, quoique le style heavy doom épique ne constitue pas mon ordinaire. Un heavy doom inspiré par des formations des années 80, comme les cultes OMEN, CIRITH UNGOL, MANILLA ROAD et le moins culte mais non moins excellent JAG PANZER.

Le problème avec ce type de musique, c’est le sérieux extrême qui se dégage de chaque titre. Certes, on ne doit pas rigoler tous les jours sur un champ de bataille, mais assis confortablement dans son canapé, le casque vissé sur les oreilles, il faut des prédispositions pour se laisser happer par ce style. BATTLEROAR n’est pas le seul groupe à « ambiances », qu’elles soient symphoniques ou extrêmes, loin de là, mais davantage que les autres, on a vraiment l’impression que les Grecs sont totalement barrés dans leur trip et qu’ils ne laissent comme choix à l’auditeur que de les y rejoindre corps et âme… ou pas du tout.

Je considère en fait le heavy doom comme un genre assez fermé. Vous contre-argumenterez en me disant que l’on peut dire la même chose pour tous le styles, selon le point de vue adopté, c’est vrai. Mais voilà, c’est justement mon ressenti que de manifester certaines difficultés à pénétrer convenablement ce type d’opus.

Ce qui n’empêche pas « Age Of Chaos » de s’avérer assez bon, surtout la première partie où « The Wanderer » et « Vampire Killer » imposent des lignes de chant magnifiques et un sens de l’épique que l’on aurait envie de qualifier d’authentique. La seconde partie, mais c’est peut-être dû à la lassitude ou à la fatigue, me semble moins accrocheuse. Des longueurs viennent l’alourdir et la répétitivité de certains plans la rend moins digeste.

Seulement, il faut bien avouer que dans le genre, BATTLEROAR touche au but. Car sentir un groupe totalement imprégné de l’univers dans lequel il navigue (« Dyvim Tvar »), c’est agréable et cela donne envie de l’accompagner sur quelques longueurs.

Ce second album des Grecs de BATTLEROAR est donc un album réussi, c’est indéniable. Mais à réserver aux fans du genre, toutefois. BATTLEROAR ne laisse à personne d’autre le soin de l’approcher. Une tare en matière de succès, j’en ai peur, une qualité néanmoins en terme d’intégrité.

A lire aussi en HEAVY METAL par BAST :


THY MAJESTIE
Dawn (2008)
THY MAJESTIE mue et flirte encore avec l'excellence

(+ 1 kro-express)



OPUS ATLANTICA
Opus Atlantica (2003)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Marco Congoreggi (chant)
- Kostas Tzortzis (guitare)
- Manolis Karazeris (guitare)
- Gus Makrikostas (basse)
- Nick Papadopoulos (batterie)


1. The Wanderer
2. Vampire Killer
3. Siegecraft
4. Tower Of The Elephant
5. Deep Buried Faith
6. Dyvim Tvar
7. Sword Of Crom
8. Narsil (reforge The Sword)
9. Calm Before The Storm
10. Dreams On Steel



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod