Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (65)
Questions / Réponses (4 / 20)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


1980 8 Iron Maiden
1981 5 Killers
1982 7 The Number Of The Beast
1983 6 Piece Of Mind
1984 8 Powerslave
1986 6 Somewhere In Time
1988 5 Seventh Son Of A Seventh So...
1990 8 No Prayer For The Dying
1992 5 Fear Of The Dark
1995 5 The X-Factor
1998 6 Virtual XI
2000 7 Brave New World
2003 6 Dance Of Death
2006 7 A Matter Of Life And Death
2010 5 The Final Frontier
2015 5 The Book Of Souls
1990 The First Ten Years #1
The First Ten Years #2
The First Ten Years #3
The First Ten Years #4
The First Ten Years #5
The First Ten Years #6
The First Ten Years #7
The First Ten Years #8
The First Ten Years #9
The First Ten Years #10
2004 No More Lies Dance Of Death So...
1996 Virus
2003 Wildest Dreams
2005 The Number Of The Beast
The Trooper
2006 The Reincarnation Of Benjamin ...
2010 El Dorado
1985 Live After Death
1993 2 A Real Live Dead One
1 Live At Donington
2002 Rock In Rio
2005 Death On The Road
2012 1 En Vivo!
2013 Maiden England '88
1996 Best Of The Beast
1999 Ed Hunter
2002 Edward The Great
2008 Somewhere Back In Time - The B...
2011 From Fear To Eternity
2002 1 Eddie's Archives
1982 The Number Of The Beast
1994 1 Raising Hell
2002 Rock In Rio
2003 1 Visions Of The Beast
Wildest Dreams - Dvd Single
2004 The Early Days
2005 Death On The Road
2008 Live After Death
2009 Flight 666 The Film
1997 A Tribute To The Best Band In ...
1999 Transilvania 666
2002 A Tribute To The Beast
2003 Slave To The Power (The Iron M...
2005 The Piano Tribute To Iron Maid...
2006 The Hand Of Doom Orchestra Pla...
2008 Maiden Heaven
 

- Style : Starblind, Angel Martyr, Armory, Maiden United, Darkest Era, Viper, Riot, Saxon, Stormwitch, Aria, Desperado
- Membre : Trust, White Spirit, Steve Harris , Gillan, Psycho Motel, Wolfsbane, Adrian Smith And Project , Paul Dianno , Bruce Dickinson , Blaze Bayley
- Style + Membre : Samson
 

 Site Officiel D'iron Maiden (2269)
 Site Iron Maiden Suisse Romand (2153)
 Iron Maiden Fansite (1948)
 Iron Maiden France (2564)
 Myspace (675)
 Chaîne Youtube (655)

IRON MAIDEN - No Prayer For The Dying (1990)
Par POWERSYLV le 28 Mai 2005          Consultée 25843 fois

1990 fut une année charnière pour IRON MAIDEN. Le départ du guitariste Adrian Smith pour les sempiternelles "divergences musicales" en février de la même année a quelque peu jeté le trouble chez les musiciens et chez les fans. Responsable en grande partie de la direction plus mélodique empruntée par les 5 hommes depuis quelques années, Smith était avec Bruce Dickinson un des compositeurs du groupe (avec Steve Harris). Or, il a suffit que l’ombrageux bassiste réaffirme sa position pre-éminente au sein de son bébé et décidé de revenir vers des chansons et un son plus "bruts" pour que le clash ait lieu. Steve avait en quelque sorte envie de reprendre les choses en main et les révélations que fera Bruce quelques années plus tard confirmeront cet état de fait ("Depuis 1986, nous avions de plus en plus de mal Adrian et moi à faire part de nos idées").
Conséquence peut-être de ce resserrage de boulons, Bruce sera fort occupé cette même année et un peu plus en retrait puisqu'il en profitera pour mettre à contribution ses talents d'écrivain ("Lord Iffy Boatrace") et démarrer timidement une carrière solo (l'album "Tattooed Millionaire", où officie à la guitare un musicien ayant joué dans WHITE SPIRIT et GILLAN, un certain Janick Gers). C'est donc tout naturellement que le groupe fit appel à ce dernier pour remplacer Adrian Smith.

Le tant attendu "No Prayer For The Dying" sort donc courant 1990 et se veut être plus dépouillé et direct. Le groupe déclare ainsi à qui veut l'entendre que ce disque est un retour aux sources et un opus de la race de "Killers". Or, si ce huitième album se fait effectivement plus percutant et direct qu'un "Piece Of Mind", "Somewhere In Time" ou "Seventh Son Of A Seventh Son", il s'avère largement moins inspiré que ses prédécesseurs. En effet et pour la première fois, IRON MAIDEN sort un album mitigé : 5 titres entre bons et moyens mais largement en deçà de ses possibilités côtoient 5 morceaux carrément bouche-trous.

Dans la première catégorie, "Tailgunner" fait figure de morceau d'introduction acceptable. Le premier single "Holy Smoke" marquera surtout par son texte très vindicatif qui critique les évangélistes télévisuels et son clip ridicule. "No Prayer For The Dying" est plutôt bien fichu : c'est un morceau typique IRON MAIDEN avec démarrage en douceur et évolution vers une partie rapide. "Hooks In You" (seul morceau où est crédité le démissionnaire Adrian Smith) vaut surtout par son refrain entraînant. "Bring Your Daughter ... To The Slaughter" (second single) est un morceau de Bruce Dickinson, plutôt aventureux aux couplets mystérieux et au refrain facile à retenir. Enfin, "Mother Russia" se range dans la tradition des morceaux épiques d'IRON MAIDEN, avec ses petits chœurs russes : le groupe se fait le témoin alors des bouleversements de l'ex-empire soviétique. Un titre qui manque quand même un peu de panache quand on le compare à un "Alexander The Great" ou "Seventh Son Of A Seventh Son".

Dans la deuxième catégorie (morceaux "bouche-trous"), on a "Public Enema Number One", "Fates Warning", "The Assassin" et "Run Silent, Run Deep" qui passeront sans vraiment provoquer le délire et ne marqueront pas l'histoire. Fades. IRON MAIDEN commence les années 90 timidement avec cet album sans réelle saveur par rapport à leur passionnante discographie. Étrange pour un combo qui avait tant ébloui depuis ses débuts. On a tellement l'impression d'une régression à l'écoute de ce disque, surtout quand on sait que les anglais peuvent faire beaucoup mieux. Mais peut-être que "No Prayer" est le reflet des premières tensions internes ? Un cri d'alarme ? C'est au groupe qu'il convient de donner la réponse. De plus, Bruce qui nous avait émerveillé par ses vocaux en constante progression a ici une façon plutôt agressive de gérer son chant, et il faut avouer que cette façon de chanter lui sied beaucoup moins qu'à un Paul Di Anno. Le travail des guitares est beaucoup moins soutenu, le vide laissé par Adrian Smith est palpable et son successeur devra encore trouver ses marques au sein du monstre IRON MAIDEN.

Un grande déception donc que ce disque qui est sûrement l'album le moins aimé des fans. Et un 2/5 qui s'impose en ce qui me concerne tant son écoute me laisse encore aujourd'hui un goût amer dans la bouche (et puis, qui aime bien châtie bien). Heureusement le groupe saura rebondir quelque peu avec son successeur qui, même s'il ne possédera pas non plus l'éclat du passé saura nous laisser entrevoir qu'IRON MAIDEN n'a pas dit son dernier mot et qu’il est encore capable d’apporter son talent et son ambition pour la cause du heavy metal.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


Tobias Sammet's AVANTASIA
The Scarecrow (2008)
Jamais 2 sans 3 …

(+ 3 kros-express)



IRON MAIDEN
Piece Of Mind (1983)
4ème classique avec ce p.o.m. plus travaillé

(+ 6 kros-express)

Marquez et partagez



Par FREDOUILLE




 
   POWERSYLV

 
   BAAZBAAZ
   CANARD WC
   FENRYL
   FREDOUILLE
   JANETHEFUCKINJURIST
   MULKONTHEBEACH
   POSSOPO
   THE MARGINAL

 
   (9 chroniques)



- Bruce Dickinson (chant)
- Dave Murray (guitare)
- Jannick Gers (guitare)
- Steve Harris (basse)
- Nicko Mcbrain (batterie)


1. Tailgunner
2. Holy Smoke
3. No Prayer For The Dying
4. Public Enema Number One
5. Fates Warning
6. The Assassin
7. Run Silent Run Deep
8. Hooks In You
9. Bring Your Daughter ... To The Slaughter
10. Mother Russia



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod