Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO METAL  |  COMPILATION

Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Devianz, The Mars Chronicles
 

 Deftnz.net (893)

DEFTONES - B-sides & Rarities (2005)
Par ALANKAZAME le 6 Août 2006          Consultée 4598 fois

10 bougies sur le gâteau… Et oui cela fait maintenant plus de 10 ans qu’est sorti Adrenaline, premier album de Deftones. 10 années bien remplies fortes de 4 albums merveilleux et de concerts de folie tout autour du monde. 10 années qui ont permit à Deftones, groupe archi-culte du neo metal, de se classer parmi les plus particuliers des groupes de rock. Et mine de rien, 10 ans, pour un groupe de neo, c’est long... Et oui Deftones est, au même titre que le très médiatique Korn et le très malheureux P.O.D., l’un des groupes fondateurs de ce mouvement. Il était donc temps de fêter cette heureuse longévité par un chouette cadeau offert aux fans. Il est écrit sur l’arrière de la jaquette de ce CD/DVD, que les tones hésitaient entre deux idées principales: enregistrer un CD contenant tous les titres des Deftones jusqu’à présent inédits, ou un DVD contenant tous leurs clips… Finalement ils se sont mis d’accord pour un « deux en un ». Et bien que le bilan final soit mitigé, ce projet aura été au final largement convaincant. Une bonne idée pour ainsi dire.

Commençons par le CD : celui-ci renferme un nombre impressionnant de reprises de titres de groupes cultes du rock, comme Duran Duran ou The Cure, ainsi que de formations plus obscures, comme The Cocteau Twins… Bien que fort bien interprétées, et d’une qualité sonore tout à fait satisfaisante, ces titres sont souvent trop longs ou trop proprets pour être réellement intéressants : seuls Sinatra, qui recèle cette atmosphère torturée et directe si chère aux Deftones, If Only Tonight We Could Sleep, monumentale reprise de l’un des meilleurs titres des Cure, et The Chauffeur, avec son rythme soutenu et entraînant, parviennent à sortir leurs épingles du jeu… Le reste n’est pas désagréable, mais provoque (trop) vite un certain sentiment de lassitude. Cela permet toutefois de démontrer à quel point les influences de Deftones sont variées, influences qui permettent d’ailleurs de mieux « comprendre » le style qu’adopte Deftones depuis tant d’années.

Passés ces reprises pour le moins irrégulières, nous avons droit sur ce CD à trois versions acoustiques de titres de White Pony et Around The Fur… Les compos d’origine demeurent intactes et on retrouve avec plaisir ces titres ayant bénéficié d’un lifting bienvenu. Deftones n’a pas forcément besoin de gros riffs bien graves et bien saturés pour prouver toute l’entendue de son talent, et ça, c’est bien. Enfin, il reste encore sur cette improbable compilation 3 titres complètement inédits sortis du fin fond des sessions studio des Deftones : le remix de la ballade Teenager propose quelques notes de guitares en lieu et place des platines de White Pony, Creenshaw Punch/I’ll Throw Rocks At You, chute issue de la session d’enregistrement de Around The Fur, semble curieusement plus proche des antiques titres d’Adrenaline... Quand à Black Moon, titre hip hop blazé chiant à mourir, affligé d’un phrasé rap inexpressif, très frustrant de la part de Cypress Hill, il n’a pas grand intéret… D’ailleurs, si la voix de Chino n’apparaissait pas sur le refrain, il serait alors même impossible d’affirmer que ce titre aie bien été conçu par Deftones... Une expérience un peu foireuse dont on ce serrait volontiers passé.

Un CD au final irrégulier et pas toujours convaincant, bien qu’assez varié et parfois même surprenant. Il manque cependant d’un peu de punch et parfois même d’ambition… Je lui accorderais la note qu’il mérite, à savoir 3/5… Après tout qui aime bien châtie bien !

L’intérêt remonte d’un bon cran après le visionnage du DVD. Outre les clips de qualité audio et vidéo irréprochables, on trouve quantités de petits extraits live, entre chaque clip, correspondant aux époques respectives de tournages des clips en question (de 1995 à 2003), ainsi que des extraits d’interview, avec, entre autres, des membres de System Of A Down (par contre il faut bien comprendre l’anglais, point de sous-titres frenchies sur ce DVD).

Mais parlons des clips justement. Ils sont tous classés par ordre chronologique, en fonction de leur date de tournage. On commence donc par 7 Words, vibrant témoignage d’un groupe tout jeune, plein de pêche et de rage, avec un Chino dreadlocké presque attendrissant. Bored date de la même époque mais se trouve être pourtant plus évolué, on retrouve déjà cette atmosphère oppressante si chère aux tones. Viennent ensuite deux clips de Around The Fur, d’abord My Own Summer, complètement loufoque et bizarroïde, qui confronte le groupe, version 1997, au grand requin blanc... Délicieusement kitch et ringard. Be Quiet And Drive (Far Away), plus conventionnel, expose un groupe apparemment en proie au look boys band, dont on se lassera assez vite.

Change In The House Of Flies et Digital Bath, qui ne sont autres que les meilleurs titres de White Pony, prennent la suite. Je vous laisserai découvrir le contenu de ces clips, qui est pour le moins assez inhabituel, mais je me permettrait tout de même de vous avertir d’une importante prise de poids, entre 1998 et 2000, du frontman Moreno, de l’ordre d’au moins 15kg ! C’est assez impressionnant, voir presque choquant… Mais que voulez vous, la boustifaille américaine n’est pas réputée pour ses vertus diététiques. Entre ses deux vidéos se trouve le jouissif Back To School, dans lequel un Chino surexcité retourne dans son lycée pour foutre un peu le bordel. Comique et divertissant...
Reste enfin les 3 clips de l’éponyme sorti en 2003. Si Minerva semble un peu faible niveau contenu, Hexagram, avec son ambiance déchaînée, et Bloody Cape, qui suit la progression d’une jeune femme plus que séduisante tenant en laisse son dangereux molosse, sont tout ce qu’il y a de plus captivant.

Restent enfin les clips, ou plutôt les montages live des titres Engine Number 9 et Root, tous deux issus de l’album Adrenalline… Un épilogue énigmatique qui aura largement contribué à entretenir le mystère quand à la ligne directrice du prochain album des tones. Ce DVD vaut bien 4/5 n’est-ce pas… Maintenant il ne reste plus qu’à calculer la moyenne des deux notes… « Cause back in schoooool, weeee are the leeeeadeeeers… »

A lire aussi en NEO METAL par ALANKAZAME :


GODSMACK
Faceless (2003)
La fusion neo/thrash metal de référence...




36 CRAZYFISTS
A Snow Capped Romance (2004)
De l'emo-nü-core exemplaire !


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
  N/A



- Chino Moreno (chant & guitare)
- Chi Cheng (basse & chant)
- Stephen Carpenter (guitare)
- Abe Cunningham (batterie)
- Frank Delgado (platines, samples & claviers)


1. Savory (jawbox Cover)
2. Wax And Wane (cocteau Twins Cover)
3. Change (in The House Of Flies) (acoustic)
4. Simple Man (lynyrd Skynyrd Cover)
5. Sinatra (helmet Cover)
6. No Ordinary Love (sade Cover)
7. Teenager (idiot Version)
8. Crenshaw Punch / I'll Throw Rocks At You
9. Black Moon
10. If Only Tonight We Could Sleep (the Cure Cover)
11. Please Please Please Let Me Get What I Want (the S
12. Digital Bath (acoustic)
13. The Chauffeur (duran Duran Cover)
14. Be Quiet And Drive (far Away) (acoustic)
15. ##
- dvd
16. 7 Words
17. Bored
18. My Own Summer
19. Be Quiet And Drive (far Away)
20. Change (in The House Of Flies)
21. Back To School (mini Maggit)
22. Digital Bath
23. Minerva
24. Hexagram
25. Bloody Cape
26. Engine Number 9
- dvd Bonus Feature
27. Root



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod