Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Magnum, Ten
- Membre : Dc Cooper , John West , Evergrey, Avatarium
- Style + Membre : Yngwie Malmsteen , Ring Of Fire
 

 Site Officiel (404)
 Myspace (244)
 Chaîne Youtube (256)

ROYAL HUNT - Clown In The Mirror (1993)
Par SPHERIAN le 4 Août 2006          Consultée 4583 fois

Après un bon premier album plutôt axé FM, ROYAL HUNT se remit rapidement à composer pour tenter de capitaliser sur le fragile succès rencontré à la sortie de "Land Of Broken Hearts". "Clown In The Mirror" fit son entrée dans les bacs en 1993, moins d’un an après LOBH mais malgré quelques revues sympathiques, le disque ne fut que très peu distribué en France et tomba donc dans un anonymat relatif.

C’est plus tard que le succès grandissant des chasseurs royaux suite à la sortie des fabuleux "Paradox" et "Fear" donna lieu à la sortie de belles rééditions permettant de redécouvrir les premiers pas d’Andersen et sa bande. Même la pochette quelque peu... hideuse de l’opus fut conservée.

"Clown In The Mirror" est un album-charnière dans l’évolution de ROYAL HUNT. Andersen confirme qu’on a affaire ici à SON groupe et c’est lui qui donne la marche à suivre. On délaisse donc progressivement les sonorités FM pour se diriger vers une musique nettement plus Heavy, toujours ultra accrocheuse et bourrée de claviers. "Intro" donne le ton et Andersen confirme son intérêt pour un mariage de musique plus symphonique avec le Heavy et après cette courte parenthèse (qui présage du meilleur pour la suite !), on enchaîne directement sur le magnifique "Wasted Time", pêchu au possible qui laisse apparaître les Danois sous un nouveau jour. Le tempo s’est accéléré par rapport à "Land Of Broken Hearts" et l’album possède une excellente production, claire et puissante, qui rend l’écoute de cette nouvelle mouture on ne peut plus agréable ! Déjà, quelques relents Prog se font sentir et cette présence constante de l’alliance claviers/guitares deviendra vite la marque de fabrique des chasseurs.

On retrouve donc dans "Wasted Time" tous les ingrédients de la musique de ROYAL HUNT. Claviers omniprésents, refrain fédérateur bourré de chœurs, ce titre augure le ROYAL HUNT que l’on connaîtra par la suite avec la sortie de "Moving Target" et l’intégration de DC Cooper au chant. DC fut d’ailleurs engagé au profit de Henrik Brockmann et je me demande parfois si ce ne fût pas une pure opération marketing de la part d’Andersen. Henrik Brockmann le premier chanteur est en effet plus qu’honorable et, même si il ne possède pas la puissance dans les aigus de DC, son large registre donnait une superbe personnalité au groupe (plus FM et moins Heavy peut-être ?). Brockmann (sentant peut être le terminus arriver) fournit une superbe performance sur cet opus, comme d’ailleurs sur "Land Of Broken Hearts" ("Age Gone Wild") où il m’enchante toujours.

"Clown In The Mirror" est un album extrêmement varié. On peut supposer que cette démarche était volontaire mais je pense personnellement que le groupe se cherchait encore un peu et hésitait encore à se laisser aller à fond de ce côté Heavy, de peur de toucher un public plus restreint. "Wasted Time" s’enchaîne donc avec une curiosité : "Ten To Life". Ce titre démarre en tant que ballade country et son texte axé sur les duels dans le Far West est à prendre au second degré. Ça surprend au début mais un peu d’ouverture d’esprit ne fait pas de mal et ce titre a grandi avec moi pour devenir un de mes préférés !! Le refrain est comme d’habitude imparable et le solo de clavier vraiment intelligent. Un titre peu ordinaire mais super catchy. Le reste de l’album redevient du ROYAL HUNT plus classique et suit le même schéma que LOBH. "On The Run" est un titre assez rapide, accrocheur mais en fin de compte pas très original puis la traditionnelle ballade "Clown In The Mirror" vient calmer le jeu. Celle-ci est beaucoup plus faible que la magnifique ballade de LOBH "Age Gone Wild" et ne restera pas dans les annales du groupe. Passons "Third Stage" qui est une instru démonstrative pour Andersen (assez inutile) pour aborder une autre curiosité avec "Bodyguard". Le morceau est construit sur un shuffle aux relents jazzy et est un peu le précurseur niveau feeling de la chanson "Step By Step" de "Moving Target". Encore un titre inhabituel mais superbe qui démontre les multiples possibilités musicales du combo. "Legion Of The Damned" est une autre ballade sympathique qui nous ferait presque regretter le départ de Brockmann alors que "Here Today, Gone tomorrow" et "Bad Blood" sont des titres plus directs et simples et ne relèvent pas du génie. La trace de génie revient avec "Epilogue", superbe titre qui monte en puissance jusqu’au gros refrain fédérateur final. Cette chanson prendra d’ailleurs une autre dimension en live au fil des années.

"Clown In The Mirror" est donc un album plus qu’honorable qui s’écoute toujours avec grand plaisir et qui retrace les premiers pas de l’évolution de ROYAL HUNT. Les sonorités FM bien que présentes, s’estompent au profit d’un son plus heavy que l’on retrouvera sur l’album suivant, l’excellent "Moving Target". CITM sera aussi le dernier avec Henrik Brockmann qui laissera sa place au très médiatique DC Cooper. "Paradox", LE chef d’oeuvre du groupe n’est d’ailleurs plus très loin...

A lire aussi en METAL PROG par SPHERIAN :


VANDEN PLAS
Christ Φ (2006)
Le retour de VANDEN PLAS fait très mal




SPHERIC UNIVERSE EXPERIENCE
Unreal (2009)
S.U.E montre les crocs


Marquez et partagez







 
   SPHERIAN

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Henrik Brockman (chant)
- Jacob Kjaer (guitares)
- Steen Mogensen (basse, vocals)
- Andre Andersen (claviers, guitares)
- Kenneth Olsen (batterie)


- Clown In The Mirror
1. Intro
2. Wasted Time
3. Ten To Life
4. On The Run
5. Clown In The Mirror
6. Third Stage
7. Bodyguard
8. Legion Of The Damned
9. Here Today, Gone Tomorrow
10. Bad Blood
11. Epilogue



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod