Recherche avancée       Liste groupes



      
MODERN THRASH/HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (8)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Eminence
- Membre : Soulfly, Nailbomb, Cavalera Conspiracy, Killer Be Killed
 

 Myspace.com/sepultura (525)
 Site Officiel (250)
 Chaîne Youtube (308)

SEPULTURA - Against (1998)
Par SHAKESBEER le 24 Avril 2006          Consultée 11157 fois

Après le bidon, mais adulé "Roots" (dont je suis l'un des détracteurs), le grand, l’immense Max Cavalera décide de quitter le navire, sous les pleurs des fans… OUF ose-je dire, surtout quand je vois à quoi ressemble SOULFLY, son actuel groupe ! Imaginer SEPULTURA, qui a quand même eu une influence énorme dans les milieux du Thrash et du Death fin 80, début 90 se mettre à jouer du néo est pour moi ignoble, et ridiculisant envers le groupe !
"Against" est donc, pour moi l’album de la résurrection. On sent d’ailleurs qu’un poids énorme s’est ôté des épaules des trois membres restants : Igor, le petit frère de Max, Andreas Kisser et Paulo Jr, qui sont partis à la quête d’un nouveau chanteur, et ont déniché Derrick Green, hurleur issu de la scène Hardcore.
Ici, il est d’ailleurs question de Modern Thrash, teinté par-ci par-là de Hardcore, le chant (plutôt réussi), et la production (plutôt bonne également) contribuent largement à la présence de ces teintes.

Les premières écoutes m’ont paru assez plates et fades (sauf pour le court titre "Against", ouvrant le bal, qui m’a tout de suite séduit), et j’ai tout d’abord cru que l’exécrable réputation d’"Against" n’était pas injustifiée. Mais en fin de compte, au bout de quelques indispensables écoutes, on s’aperçoit que les musiques sont très bien pensées, et que l’album est très loin d’être minable ! De plus, je trouve que le petit nouveau fait très bien son travail au chant. Admirez "Choke", "Rumors", "Boycott" et son passage central plus lent voire planant, "Floaters In Mud" et son intro, "Hatred Aside"… Bref, je ne perçois rien de mauvais dans ce disque.
Point de vue instrumentation, nous avons, comme dans (presque) tout album métallique, l’ensemble guitare/basse/batterie, mais Igor, le maître de l’œuvre, nous gratifie ici aussi une multitude de percussions de sorte que l’ambiance principale qui en ressort reste tribale, à l’instar de "Roots" mais sans trop en faire comme sur ce dernier, et mieux utilisée ! De plus, les membres du groupe jouent également d'autres divers instruments traditionnels et percussions, prenons par exemple le (très bon) titre "Unconscious", Andreas assure la partie de sitar, pendant qu'Igor joue des cloches. Et c'est la même chose sur la majorité des titres (on retrouve un Andreas jouant du djembe et des bongos sur "Choke", le même jouant de la mandoline sur "Hatred Aside", Paulo Jr. jouant une sorte de tambour sur "Floaters In Mud", alors que Derrick joue de la caisse claire sur ce titre, et du "udu" (instrument brésilien je crois) sur "T3RCERMillenium"... Bref, c'est le gros lot !). Côté guitare, A.Kisser nous délivre un jeu détuné et parfois dissonant ; son jeu est surtout basé sur des riffs plutôt directs, mais nous avons quand même le droit à quelques soli (comme sur "Choke" par exemple). Quant à la voix, comme je l’ai annoncé plus haut, je trouve que Derrick Green se débrouille très bien, nous offrant une voix plutôt hurlée, bien meilleure en tout cas que celle de Max sur "Roots" (qui s'était clairement dégradée), à mon goût !
L’album contient trois instrumentaux, "Tribus", "FOE", "T3RCERMillennium" tous les trois très tribaux, et "Kamaitachi", très dépaysant avec ses consonances asiatiques (le groupe a d’ailleurs fait appel à une tribu japonaise, nommée Kodo, pour l’accomplissement de certaines parties… On s’y croirait !). "T3RCERMillennium" est vraiment sublime avec ses multiples instruments traditionnels (percussions et cordes, notamment) et clôt l’album dans une ambiance extraordinaire.
Point de vue guests, nous en avons deux principaux, à savoir Jason Newsted himself (qui était à l’époque bassiste de METALLICA, et qui a eu l’instinct d’en partir à temps, pour être actuellement dans le génial groupe VOÏVOD), qui a participé à la composition de "Hatred Aside" (il y joue d'ailleurs également de la guitare baryton et des percussions) ; et Joao Gordo, une espèce de grogneur, grognant (normal… un grogneur grogne !) en portugais dans le titre "Reza", on le sent mal au début du titre, mais il nous montre ensuite qu’il se débrouille plutôt bien. D'autres guests (qui ne sont pas issus de la scène métallique) font leur apparition, moins marquante, pour assurer les parties de certains instruments (on retrouve un violoncelliste sur le dernier titre, par exemple).

Bref, SEPULTURA nous a livré en 1998 un album plus qu’honnête et très sympathique, mais qui a hélas été totalement détruit (je suis sûr que beaucoup avaient déjà des préjugés avant même sa sortie) par son contexte. Cet album prouve que le groupe est quand même quelque chose (de grand) sans Max, dont le départ a pour moi sauvé le groupe de l’enlisement. J’irais même jusqu’à hisser "Against", sans complexe, vers les meilleurs de SEPULTURA. Cet album, qui m’a vraiment séduit, reste donc beaucoup trop sous-estimé, et je vous invite à y reposer une oreille attentive… Sait-on jamais ?

A lire aussi en THRASH METAL par SHAKESBEER :


DESTRUCTION
Release From Agony (1988)
Très bon thrash teuton !




EXHORDER
The Law (1992)
Excellent disque, précurseur du Groove Metal


Marquez et partagez




 
   SHAKESBEER

 
   DEADCOM
   FENRYL
   MEFISTO

 
   (4 chroniques)



- Derrick Green (chant)
- Andreas Kisser (guitare, chant)
- Paulo Jr. (basse)
- Igor Cavalera (batterie, percussions)


1. Against
2. Choke
3. Rumors
4. Old Earth
5. Floaters In Mud
6. Boycott
7. Tribus
8. Common Bonds
9. F.o.e.
10. Reza
11. Unconscious
12. Kamaitachi
13. Drowned Out
14. Hatred Aside
15. T3rcermillenium



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod