Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (33)
Lexique heavy metal
L' auteur
 


ABSOLUTE MIGHTY WARRIORS - The Ultimate Metal Warriors (2006)
Par THE MARGINAL le 1er Avril 2006          Consultée 8619 fois

Alors comme ça, vous croyiez avoir tout vu et tout entendu en matière de heavy metal, de speed metal, de metal symphonique, de true metal ?!? Vous vous trompez car voici qu'un combo de 6 musiciens est là pour botter des millions de popotins et revitaliser le heavy. Vous prenez un chanteur-guitariste allemand (Der Metal Kaiser), un guitariste rythmique italien (Pippo Cavaliere), un guitariste soliste suédois (Hammer "Fall" Krisprolls), un claviériste espagnol (Nacho Bontempi-Guerrero), un bassiste grec (Nikos Sword Groovopoulos) et un batteur finlandais (Timo Steel) et vous obtenez un cocktail international explosif du nom de Absolute Mighty Warriors prêt à ravager la planète entière.

Car, qu'on se le dise, ce groupe vient de balancer à la tronche l'album de heavy metal ultime "The ultimate metal warriors" qui, en plus de revigorer le monde du heavy, est en train grimper sans complexe au sommet des charts mondiaux, y compris aux Etats-Unis où le quotidien des gens en est bouleversé. A l'heure où je vous parle, en effet, au pays des hamburgers, leur single "Death to false true metal" est classé n°1 dans la catégorie "Mainstream rock" depuis 3 semaines, n° 23 du Top 100 singles et MTV diffuse leur clip en boucle, sous la pression du public qui les bombarde de papiers toilette et d'excréments afin de convaincre la chaine musicale de les programmer chaque jour. Selon les estimations, l'album "The absolute metal warriors" devrait entrer directement à la 1ère place du Billboard avec (plus ou moins) 2,7 millions de copies écoulées, selon les estimations !!! Signalons que cet album est déjà n°1 des ventes en Allemagne, en Suède, en Finlande, en Norvège, en Hongrie, en Suisse, en Autriche, en Italie, en Grèce, en Espagne, au Portugal et au Japon. Au pays du Soleil Levant, justement, ledit album est diffusé sur les ondes radiophoniques tous les jours non-stop et une tournée de 55 dates dans les stades est prévue !!! Absolute Mighty Warriors provoque un tel cataclysme dans le monde du metal que Manowar, Judas Priest, Iron Maiden, Metallica et Megadeth font des pieds et des mains pour assurer la première partie de ces valeureux nouveaux guerriers du metal.

Il est vrai que cette première galette de Absolute Mighty Warriors est BOURREE, mais alors BOURREE de méga-hits en puissance, de classiques intemporels et intersidéraux. Du hit planétaire "Death to false true metal" à "We are the Absolute Mighty Warriors", en passant par "Power to the heroic fantasy", "Once a true metalhead, always a true metalhead", "Steel the nations", "We're the good (and we don't like the evil)", "Triumph of the clairvoyant warrior", "Fire, iron and steel", sans oublier les reprises de Village People ("YMCA") et de Bon Jovi ("You give love a bad name"), tout est là pour marquer durablement plusieurs générations de metalheads, convertir à vie des non-initiés à ce style musical.

L'album démarre à 2000 à l'heure avec l'ultra-speedé et pétaradant "We are the Absolute Mighty Warriors": 6 couplets interprétés par chaque membre différent du groupe qui se présente par la même occasion, un refrain monstrueux qui est repris en choeur, avec une ambiance stade de foot et 3 solos ravageurs faisant passer Yngwie Malmsteen en personne pour un débutant. On croit que le groupe a épuisé toutes ses cartouches alors... Que nenni ! Nos 6 compères font encore plus fort en enchainant avec ce qui pourrait devenir l'hymne heavy metal à la fois le plus percutant et le plus populaire de tous les temps : "Death to false true metal", qui est à la fois un hommage tonitruant au heavy metal et un coup de gueule virulent contre le trop-plein actuel de groupes heavy, speed et symphonique qui envahissent le paysage depuis 6 ans. C'est incroyable, mais en 2 salves les Absolute Mighty Warriors se montrent infiniment plus efficaces que 99% des groupes apparus dans le monde du heavy depuis 15 ans !!!!!

La suite, c'est du tout bon: "Power to the heroic fantasy", à la fois puissant et épique, frappe là où ça fait mal et la présence de la pulpeuse Falbala Gorgeous soutient efficacement les vocaux hargneux de Der Metal Kaiser et apporte une touche de douceur et de féminité dans cet univers aussi intense qu'impitoyable (rien à voir avec celui de "Dallas" ;-)) que dégage cette chanson. "Steel the nations" est un véritable pastiche du fameux "Rock the nations" de Saxon, mais l'interprétation des musiciens est faite avec tant de conviction et d'enthousiasme qu'on ne peut qu'adhérer les yeux fermés à ce titre qu'on croirait novateur si on ne connaissait pas le groupe à Byff Bifford. On signale, par ailleurs, que le solo de guitare rappelle étrangement celui présent sur... "Lady red light" de Great White !! "Once a true metalhead, always a true metalhead" est un mid-tempo qui tend davantage vers le power-metal US façon Pantera et Absolute Mighty Warriors en profite pour pousser un coup de gueule virulent contre les groupes qui, selon leurs critères, commettent le crime de lèse-majesté de mettre au moins une ballade sur leurs albums. Toutefois, la fin de la chanson voit nos 6 compères lancer à la fois un appel à la tolèrance entre les styles musicaux et à la fraternité entre rockeurs, punks et metalleux de tous poils. "We're the good (and we don't like the evil)" est une représentation épico-symphonique magistrale du combat entre le bien et le mal : le chanteur Der Kaiser Metal se transforme en narrateur, tandis que les membres de Gwar apparaissent en guests pour incarner les méchants (on les entend grogner plusieurs fois "We're the evil and we're gonna kill nice people !!!"), Falbala Gorgeous incarnant (à merveille) la femme pure et innocente et suppliant X-Or et Bioman de venir à son secours. Ce titre de 12'56 est carrément fabuleux, jouissif : en fermant les yeux, on se croirait dans un film fantastique !!! "Triumph of the clairvoyant warrior" fait carrément l'apologie du sens de l'honneur, mais surtout des duels incessants que se livrent les guitares et les claviers (imaginez une jam entre Judas Priest, Manowar, Yngwie Malmsteen et Deep Purple, et vous vous ferez une idée de la teneur de ce titre). "Fire, iron and steel" est un titre ultra-speedé comme on les aime et Timo Steel s'en donne à coeur joie avec sa batterie triggée, à tel point qu'à la fin du morceau on ne l'arrête plus (il fait un solo de 7 minutes et le morceau est coupé sec par le groupe pour l'interrompre !!).

Enfin, cerise sur le gateau, les Absolute Mighty Warriors gratifient leurs fans de 2 covers absolument décapantes : le célebrissime "YMCA" des Village People est gaillardement repris en choeur par le groupe, de surcroît renforcé par la présence de Falbala Gorgeous qui se surpasse avec l'énergie du désespoir sur ce coup. Et la reprise de Bon Jovi "You give love a bad name" apporte son lot de sensations surprenantes : ce titre est surboosté par d'incessantes attaques guitaristiques incisives, des nappes de claviers à gogo et la présence de Max Cavalera et Lagaf qui assurent vraiment comme des bêtes aux choeurs. Vraiment du très, très grand art !!! Jon Bon Jovi a dû être comblé en entendant cette version...

Au final, on est bluffés par ce disque: en effet, "The ultimate metal warriors", servi par une énorme production, s'impose d'emblée comme une des pierres angulaires de toute l'Histoire du heavy metal et s'avère être un énorme pavé au milieu de toute la faune true-metal. Le sursaut du heavy metal qu'on n'espérait plus arrive comme ça, sans prévenir. Car Absolute Mighty Warriors apporte de la fraîcheur, du sang neuf au genre et n'hésite pas à s'écarter des sentiers battus quand il s'en donne l'occasion.

Vous aimez à la fois Iron Maiden, Judas Priest, Manowar, Absolute Steel, Nanowar, Rhapsody, Hammerfall et les Inconnus ? Si oui, vous allez A-DO-RER Absolute Mighty Warriors, un groupe fait pour laisser une trace indélébile dans l'Histoire du heavy metal et pour être aimé par le plus grand nombre. Absolute Mighty Warriors fuckin' rules !!!!!!!!

A lire aussi en HEAVY METAL par THE MARGINAL :


ZED YAGO
... From The Twilight Zone - The Best Of Zed Yago (2002)
Un best-of intéressant d'un groupe culte des 80's




Randy Piper's ANIMAL
Violent New Breed (2006)
Dans la lignée des 1ers WASP: heavy et accrocheur


Marquez et partagez






 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Der Metal Kaiser (chant, guitare)
- Hammer 'fall' Krisprolls (guitare)
- Pippo Cavaliere (guitare)
- Nikos Sword Groovopoulos (basse)
- Timo Steel (batterie)
- Nacho 'bontempi' Guerrero (claviers)
- +
- Falbala Gorgeous (chant)


1. We Are The Absolute Mighty Warriors
2. Death To False True Metal
3. Power To The Heroic Fantasy
4. Steel The Nations
5. Once A True Metalhead, Always A True Metalhead
6. We're The Good(and We Don't Like The Evil)
7. Triumph Of The Clairvoyant Warrior
8. Fire, Iron And Steel
9. Ymca
10. You Give Love A Bad Name



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod