Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel Du Groupe Eldritch (612)

ELDRITCH - El Nino (1998)
Par NAUSICA75 le 24 Juillet 2006          Consultée 4317 fois

Troisième album des talentueux italiens d'Eldritch paru en 1998, cet album "El nino" propose toujours un heavy progressif, mélodique, toujours aussi intéressant, et alambiqué. Pour notre plus grand plaisir, Terence Holler et sa bande sont de retours avec 9 titres pour 52mn de pur metal bien progressif. Simone est toujours à la guitare, tandis que Mr. Vodka, j'ai nommé Oleg Smirnoff, est derrière ses synthés.

Eldritch est un des plus groupes les plus talentueux de la scène métal progressive. L'album commence avec le titre "Fall from grace" qui une intro à l'album. Ambiance légèrement futuriste avec des synthés de partout bien reliés par la batterie et les riffs syncopés de Terrence Holler. Changement de rythmes, guitares saturées, chanteur puissant mais très mélodique, tous les ingrédients d'Eldritch sont présents pour faire de cet album un grand album. Comme le confirment des titres très représentatifs du groupe comme "No direction home" (ou "Heretic Beholder") au rythme bien enlevé. Holler possède un chant bien particulier, qui colle merveilleusement au style du groupe. Les morceaux sont assez longs ce qui permet au groupe de laisser parler leur créativité : alternance de synthés/guitares, changements de rythmes particulièrement bien adaptés et toujours placés au bon moment.
Dans le même registre, le titre "Scar" est magistral. Rythmes syncopés, batterie déchainée, solo de guitare, Eldritch nous sort le grand jeu. Simone possède un jeu de guitare très efficace et très peu prétentieux, sans démonstration inutile.
D'autres titres sont plus originaux comme "Bleed Mask Bleed" qui fait un peu "opera-métal", je trouve. Le chanteur, Terrence Holler, s'en donne à coeur joie pour nous faire apprécier tout son talent. Le titre le plus métal est sans conteste "From dusk till dawn". Le rythme se fait un peu plus simple, plus direct. Ce n'est pas un mal, cela peut permettre à l'auditeur de souffler un peu, devant la débauche technique. Les deux derniers titres sont peut-être les plus intéressants de cette galette "To be or not to be (God)" et "El nino" (le titre le plus long de cet album).
Le premier de ces deux titres est tout simplement un des meilleurs titres composés par le groupe depuis ses débuts. C'est un déluge sonore, où technique et musicalité sont les grands gagnants. Quand j'entends un titre comme ça, je me demande comment des groupes qui tiennent le haut du pavé ont plus de succès qu'Eldritch. Tous les musiciens tirent le morceau vers les sommets. Vraiment un très bon titre.
Le morceau éponyme, "El nino" dépasse les 11mn, et commence sur un rythme plutôt lent mais assez lourd, puissant. Les synthés de Oleg "Vodka" Smirnoff sont vraiment partout sans être pompeux. Simone est présent(e) du début à la fin. Cependant, je trouve le début du titre un peu poussif. Le morceau a du mal à décoller. Holler se démène comme un diable, mais la mayonnaise ne prend pas. Pourtant le morceau est ambitieux, bien interprété mais il semble manquer le petit quelque chose qui fait la différence.
A noter la ballade obligatoire "The last days of the year" plutôt bien construite, convaincante mais sûrement pas obligatoire.

Cet album est vraiment un excellent album, on y est habitué avec Eldritch qui nous pond toujours des albums d'une qualité rare et variée. Aucun remplissage, à part peut-être la semi-ballade (qui n'en est pas une vraie), cet opus est un super album pour ceux qui voudraient découvrir ce groupe. Un des tous meilleurs albums d'Eldritch, sinon le meilleur. A posséder !!!

A lire aussi en METAL PROG par NAUSICA75 :


ELDRITCH
Neighbourhell (2006)
Du metal progressif de haute volée ...




The FLOWER KINGS
Paradox Hotel (2006)
Encore un album d'une richesse infinie ...


Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Eugene Simone (guitars)
- Martin Kyhn (bass)
- Adriano Dal Canto (drums)
- Terence Holler (vocal)
- Oleg Smirnoff (keyboards)


1. Fall From Grace
2. No Direction Home
3. Heretic Beholder
4. Scar
5. Bleed Mask Bleed
6. The Last Days Of The Year
7. From Dusk Till Dawn
8. To Be Or Not To Be (god)
9. El Nino



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod