Recherche avancée       Liste groupes



      
BRUTAL DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (1 / 6)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


KRISIUN - Assassination (2006)
Par POWERSYLV le 10 Mars 2006          Consultée 3047 fois

Qu’est-ce qui ressemble le plus à un album de KRISIUN ? Un album de KRISIUN. 15 ans de bons et loyaux services à la cause de la brutalité n’ont pas entamé le moral de nos incorrigibles brésiliens poilus qui s’apprêtent en ce début 2006 à nous abreuver encore une fois de death bien brutal et technique avec ce nouvel opus, Assassination. Rien de bien nouveau sous le soleil donc, et ce n’est pas demain que la musique du trio copulera avec la fraîcheur d’une lambada sur le sable de Copacabana ou d’autres rythmes tropicaux. Guitare, basse, batterie et vocaux gutturaux suffisent amplement pour accomplir leur office. Leur office ?

Pas de concession, pas de compromis … enfin, un petit. Celui de rendre hommage à de lointaines racines bruitistes avec une reprise plombée de MOTORHEAD, « Sweet Revenge » (album Bomber, 1979). Sinon, le reste c’est opération « coup de poing dans la gueule » avec les vocaux menaçants, rugueux et parfois hâchés d’Alex Camargo, une ambiance bien délétère et brutale, les guitares fondues et techniques de Moyses Kolesne et les parties de batteries syncopées et très rapides de l’autre frangin Kolesne, Max. Comme pour beaucoup de combos de death brutal, KRISIUN abuse peut-être un peu trop des blast-beats et gagnerai je pense à adopter des rythmiques plus binaires afin de donner plus d’impact à son metal. Néanmoins, on ne peut que rester béa devant tant de bordel organisé.

Déjà la longue intro de « Bloodcraft » montre que le groupe ne s’est pas calmé. Ce titre proche d’un MORBID ANGEL au top de sa forme met bien en condition et même si je trouve l’intro marquée par la batterie un poil longue, l’ensemble est plutôt redoutable et d’un bon calibre. Les breaks et les ruptures de rythmes sont bien gérés (« Natural Genocide »). KRISIUN n’oublie pas d’instaurer des climats de terreur et de morbidité dans ses titres, où le côté lugubre se mèle à une violence musicale hallucinante (« Vicious Wrath ») qui fera sensation auprès des death metalmaniacs les plus exigeants. Sans parler du live. Les parties de guitare sont plutôt bonnes et les solos s’insinuent derrière cette bourrasque rythmique sans jamais réellement occuper le premier plan. « Refusal » est un titre qui se retient plutôt bien, notamment avec cette terrible diatribe balancée violemment par le vocaliste : « You die everytime you speak my name !!! ». Redoutable et efficace.

On pourrait continuer pas mal de temps à faire un track by track qui finalement morceau après morceau nous ferait redire la même chose. Ce qu’il faut retenir de cet Assassination, c’est qu’après 15 ans de carrière, KRISIUN parvient toujours à nous balancer quelques petites bombes sur le coin de la gueule. Des bombes qui, si elles sont toujours bien violentes sont à mon sens moins linéaires que par le passé, ce qui rend le skeud plus passionnant et plus trippant. L’apport et le professionalisme du producteur allemand Andy Classen (qui avait déjà collaboré avec le groupe sur Conquerors Of Armageddon, leur premier album sorti sur Century Media en 2000) contribue au son en béton armé du disque. Pas forcément fan du genre brutal death, j’avoue trouver un intérêt plus net à l’écoute de ce sixième opus des brésiliens, beaucoup plus passionnant que dans le cas du précédent album Bloodshed (2004). Les amateurs du genre ne seront pas dépaysés et se jetteront aveuglément sur ce nouveau manifeste de brutalité maîtrisée.

A noter que ce nouvel opus sort quasiment en même temps que le redoutable premier DVD live du groupe, Live Armageddon.

A lire aussi en DEATH METAL par POWERSYLV :


MESHUGGAH
Catch 33 (2005)
Nouvel album bourré d'audace pour les suédois




MORBID ANGEL
Heretic (2003)
Brutal death metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Alex Camargo (chant)
- Moyses Kolesne (guitare)
- Alex Camargo (basse)
- Max Kolesne (batterie)


1. Bloodcraft
2. Natural Genocide
3. Vicious Wrath
4. Refusal
5. H.o.g (house Of God)
6. Father’s Perversion
7. Suicidal Savagery
8. Doomed
9. United In Deception
10. Decimated
11. Summon
12. Sweet Revenge



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod