Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Sadus
 

 Site Officiel (257)
 Myspace (188)

VOIVOD - Rrroooaaarrr!!! (1986)
Par JULIEN le 30 Juin 2006          Consultée 5459 fois

Tout juste deux ans après avoir secoué la scène Metal et les oreilles de tous les amateurs avisés de brutalité, le quatuor VOIVOD s’arme de toute sa force de persuasion et nous éructe à la gueule ce « Rrroooaaarrr !!! » sans concession, dans la droite ligne de son « War And Pain ». Au programme de la dévastation encodée dans la machine de guerre kafkaïenne ornant la pochette (et signée Michel Langevin, auteur/batteur du groupe), un Thrash virulent et débridé jetant MOTORHEAD et VENOM dans un bain sanglant et zébré de lamelles de fer rouillée.

Le programme « Rrroooaaarrr !!! », manifestement, VOIVOD l’a relâché sur le monde pour en faire un champ de ruines aux décombres fumantes, signant de colonnes de fumée cendrées le passage de son cataclysme sonore. A l’époque (1986), peu pouvaient en effet se targuer de faire autant de bruit que VOIVOD, si ce n’est BATHORY, DEATH et le fleuron du Thrash. Mais peu de ces groupes, à mon sens, ne possédaient cette intensité incontrôlable huilant de sauvagerie les rouages d’une mécanique impitoyable. La terrible ouverture « Korgull The Exterminator » donne d’ailleurs le « la » d’un disque dont les noirs et les blanches prennent des allures d’obus, tandis que les silences joueraient presque le rôle du signal d’alarme scandant les neuf épisodes d’un conflit post-nucléaire.

A la différence de son prédécesseur qui renfermait quelques compositions plus vicieuses et tourmentées, où se dessinaient les prémisses d’un monde extrême à venir, « Rrroooaaarrr !!! » va droit au but sans assigner de missions annexes à sa machine de mort. A ce titre, nonobstant la tension fractale qu’il développe (le chant particulier de Snake s’est durci, et évoque largement celui de Cronos (VENOM)), « Rrroooaaarrr !!! » retient un peu l’inventivité d’un groupe qui n’en manque pas, au profit d’une décharge brut d’énergie dévastatrice. Et la production old school et sans falbalas du disque, plus affûtée que celle de « War And Pain » - et qui rend justice notamment à la basse, chose à souligner -, a son rôle à jouer dans cet effet marteau-pilon.

« Rrroooaaarrr !!! » n’éprouve donc aucunes difficultés à pulvériser nos tympans, et pour peu que vous poussiez un peu les potards pour accueillir dignement l’arrivée de cet effrayant char d’assaut, vous constaterez que rares sont les groupes modernes à exhaler un tel extrémisme décibélique. Mais il est vrai que si la rage déployée par le groupe a gagné en efficacité, le disque manque d'ambition. A ce titre, ce deuxième album de VOIVOD, un peu vert, très homogène et ne possédant pas la verve créative de ses successeurs, s’avère un enregistrement à réserver prioritairement aux fans du combo canadien... ou à ceux qui veulent découvrir les racines du Metal brutal, et un univers futuriste conceptuel à part. Les autres, privilégiez les chefs d'oeuvres qui suivent !

Note : 2.5/5

A lire aussi en THRASH METAL par JULIEN :


MACHINE HEAD
The Burning Red (1999)
Groove metal

(+ 1 kro-express)



POSSESSED
Seven Churches (1985)
Une légende ! le premier album de death metal ?

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Denis 'snake' Belanger (chant)
- Denis 'piggy' D'amour (guitare)
- Jean-yves 'blacky' Thériault (basse)
- Michel 'away' Langevin (batterie)


1. Korgüll The Exterminator
2. Fuck Off And Die
3. Slaughter In A Grave
4. Ripping Headaches
5. Horror
6. Thrashing Rage
7. The Helldriver
8. Build Your Weapons
9. To The Death



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod